ET SI NOUS « CULTIVIONS » UN ETAT D’ESPRIT POSITIF ?

LE BONHEUR EST A L’INTÉRIEUR DE SOI : C’EST UN ETAT D’ESPRIT QUE « JE CULTIVE »… MAIS AUSSI UNE BELLE EXPÉRIENCE DE VIE… ET MA PERCEPTION DES CHOSES : C’EST ETRE EN PAIX TOUT SIMPLEMENT.
★★★🌞 🔆 🌟★★★

gif-1913308155.gifCet article a été rédigé en fin d’année dernière, mais j’ai décidé de lui « redorer le blason » en lui donnant un petit coup de fraîcheur…Yé crois bien qu’il commençait déjà à se languir de vous retrouver ! 😎

Avez-vous le moral dans les baskets
ces temps-ci ?

Et si nous y remédions ? Je propose de vous donner des éléments qui pourront vous aider dans un premier temps à sortir de cette morosité ambiante, mais encore mieux, vous pourrez (en y mettant de la bonne volonté) reprendre le contrôle presque aussitôt !

Par quoi devrez-vous commencer selon vous ? Eh bien vous pourriez déjà remédier à cela et retrouver la pêche et la paix rien qu’en changeant votre façon de penser.


La sagesse, c’est savoir que je ne suis rien.
L’amour, c’est savoir que je suis tout,
et entre les deux, je vis ma vie…

N'ATTENDEZ PAS D'ETRE HEUREUX.jpg


Tout d’abord, il serait vraiment utile de savoir comment vous avez l’habitude de commencer la plupart de vos journées…quel est votre rituel du matin ?

Etes-vous de ceux qui peinent souvent à sortir du lit, avec cette très désagréable impression d’être fatigué(es) et de ne pas avoir récupéré de votre nuit ?

Peut-être que vous ne présenter pas vraiment tous ces symptômes, mais vous voulez avoir le moral, ou pas ?! Bon, c’est parti alea jacta est* ! Gageons que ces cinq étapes puissent vous aider afin de pouvoir vous en sortir assez rapidement :

ALEA JACTA EST.jpg


1- Resaisissez-vous !

Allez hop hop hop, il est grand temps de reprendre le dessus et de se bouger un peu le popotin et je dirais même plus : soyons réaliste, mais exigeons l’impossible ! 😊

Et si vous décidiez de réagir, plutôt que de passer votre temps à ruminer ?

Inspiration.jpg

Tient en vous mettant par exemples au Yoga en effectuant quelques simples petits exercices d’assouplissement, ou encore de la méditation au moment du réveil.

Vous pourriez aussi faire du footing, de la marche ou du vélo le matin, en tout cas pour ceux qui seraient de « fervents » adeptes de ce type de sport !

Un peu d’enthousiasme, cela ne pourra
que vous être bénéfique voyons…😉

Je sais, bon je vous vois venir, vous allez encore me dire que vous avez un timing déjà serré, pas suffisamment de temps patati et patala…pas d’excuses, eh bien trouvez le ce temps, eh eh il suffit simplement de se levez un peu plus tôt !⏳🏃‍

Vous avez tous très certainement déjà entendu dire que «vouloir, eh bien c’est pouvoir» n’est-ce pas ? Alors sache ce que tu veux et fais ce que dois…


TOUT CE DONT J’AI BESOIN
MAINTENANT EST ICI…


2 – Le petit déjeuner

healthy-breakfast_4460x4460 (1)-747027607..jpeg

Nous avons de nos jours, pour la plupart d’entre nous, un style de vie plutôt oppressant qui fait qu’avec toutes nos innombrables activités urbaines, nous finissons par tôt ou tard développer le sentiment négatif de vivre à 💯 à l’heure et de ne plus pouvoir parfois contrôler les choses. Heureusement, nous avons toujours cette possibilité de dire stop !

GRATITUDE
Pourtant, il est capital d’arriver à lever le pied et de « maîtriser » certains éléments de nos vies, afin de parvenir à garder le cap…sous peine de succomber un de ces quatre matins au stress  généré par ce mode de vie trop rapide, ou même pis, d’être confronté au risque de sombrer dans la dépression qui pourrait s’installer.

En conséquence, accordez-vous avant tout ce laps de temps et profitez-en pour prendre un vrai petit déjeuner : bol de chocolat, lait, pain complet, céréales, œufs, jus d’orange et ou une banane (qui contient des fibres, du glucose, c’est également un bon booster). Enfin, c’est à varier bien sûr, cela sans aucun complexe, et selon les goûts et envie de chacun(e).

Le corps est une magnifique machine qui a besoin de sa dose de vitamines pour bien démarrer tout comme notre état d’esprit qui peut d’ailleurs à lui seul conditionner toute notre journée, mais ne vous inquiétez surtout pas car nous reviendrons sur cet aspect des choses…

Il est donc important, et je dirais même primordial de se donner le temps de savourer ce petit instant privilégié qui devrait même demeurer un vrai rituel…

Oui puisque c’est également (vous en conviendrez aisément), ce moment qui vous permettra de bien préparer votre corps dans la perspective d’une longue journée qui vous attendrait.

Pensez en revanche à boire beaucoup d’eau (un verre le matin en vous levant), mais également à d’autres moments de la journée, car cela est du reste tout aussi nécessaire pour équilibrer votre métabolisme. Ce qui vous permettra de garder une hydratation suffisante surtout en temps de chaleur…


3 – Cultiver son moi intérieur

Continuer à lire … « ET SI NOUS « CULTIVIONS » UN ETAT D’ESPRIT POSITIF ? »

Les défis sont ce qui rendent la vie intéressantes…

LES DEFIS SONT CE QUI REND LA VIE INTERESSANTE

ALADIN

Dans 20 ans, 👀 croyez-le ou pas mais : vous serez bien plus déçu(e) par les choses que vous n’avez pas faites…👌

IL EST TEMPS DE VIVRE LA VIE QUE TU T'ES IMAGINEE
AVENIR
dans-20-ans-vous-serez-plus-decu-par-les-choses-que-vous-navez-pas-faites.jpg


Osez oser ! 👼💎

 

Mission de vie…avez-vous déjà pensez à « l’empreinte » que vous laisserez derrière-vous ? 😍

« Je m’attache même à faire de
« l’empreinte » que je laisserai
derrière moi
une des missions de ma vie actuelle…

ET FUTURE BIEN ENTENDU » 😘


Le contenttement réel doit venir de l'intérieur
IL FAUT POSITIVER..C'EST UNE FACON ORMIDABLE DE VIVRE
CROIS EN TES REVES
CHERCHER LA PAIX-282x300"Si tu veux être heureux, 
renonce à l'agitation inutile,
aux paroles vaines, à la précipitation
 qui n'est qu'une fuite malheureuse...
Arrête toi, calme ton esprit, écoute toi vivre..."

Positivement vôtre,
Yola Marin 😚

« LA DIVINE PAGAILLE »

"Si tu veux vraiment faire
quelque chose pour ce monde...

Ne laisse aucune trace de ta souffrance
sur cette terre."

Choix-mission-vie-citation

« POURQUOI VIS T-ON » ? 🤔

ESPOIR 2


Voici l’extrait d’une conversation
entre deux personnes.

Alors que la première a perdu le goût de vivre,
son interlocutrice « l’écoute attentivement »,

essayant de la guider pour retrouver
le chemin vers la « lumière…
 » :

« La vie n’est que suite de souffrances
et je n’y trouve aucun intérêt.
Je me bats depuis toujours pour avancer
et je ne cesse de reculer.

Un problème est réglé, un autre arrive.
Et tout ça pour quoi ? Travailler pour payer
 ses factures, et ne rien espérer de la vie !

La vie ne m’intéresse pas et ce n’est que pour
éviter la souffrance aux enfants que je reste en vie.
Je n’ai aucun plaisir à vivre, je survis a peine… »

*** *** *** *** 

(*) Marine : « Bonjour
Françoise, 
vois ton médecin
 traitant au plus vite pour qu’il t’aide
 à chasser ces idées noires le temps
de reprendre en main ta vie !

Il y a peu de temps, j’avais de
grosses crises de larmes 
ne sachant
 plus où j’allais, à un point que je tairai
car là le but c’est surtout de « s’en sortir »
la vie est belle, 
quoi qu’on en dise.

Ce week-end j’ai vue une petite fille très
lourdement handicapée, alors s’il te plait,
fais le pour 
tes enfants et bas toi, montre leur 
que la joie de vivre et d’être ensemble prime sur 
le reste. Si comme moi tu as la chance d’avoir
  

des enfants qui sont en bonne santé,
dis toi que la vie est généreuse.

Il faut positiver et c’est
à toi même de le faire car,

personne ne le fera pour toi.
Des factures à payer ? tu as un travail qui
te permet de le faire ? Ben c’est appréciable ça non ?!

Moi j’ai eu de grosses galères dans ma vie mais je me suis
toujours dit « après la pluie le beau temps » et j’ai eu raison
de ne pas baisser les bras car oui la vie est belle seulement
parfois on a beaucoup trop tendance à regarder
 le verre vide, plutôt que le verre plein.

Les enfants sont une source de joie (de soucis aussi), ils 
nous aiment sans mesure, profites d’eux au maximum.
Prends soin de toi et tu vas retrouver le goût de vivre,
souris toi face au miroir, dis toi que tu mérites
d’être heureuse (je le fais et ça marche !) »

*** *** *** ***

« Je me suis déjà levée avec le sourire,
le plaisir de voir des amis et au fond
tout cela n’apporte rien !

C’est superficiel, que fait on sur terre ?
Chaque jour est une lutte pour survivre
et je n’en vois plus l’intérêt.

j’ai voulu trouver une raison de vivre,
mais je ne la trouve plus.
On se lève pour vivre, aller mieux,
trouver des solutions
et ça marche…pour un temps car il faut
recommencer tous les jours.

Je me suis sortie des difficultés
mais d’autres reviennent.
Je voudrai un peu de calme et de sérénité.
Rester en vie juste pour éviter
la peine à mes enfants…ça ne va pas
me tenir en vie longtemps.
C’est quoi la vie ? Souffrir ? »

*** *** *** ***

« Bonjour Françoise,

Qu’est-ce que la vie ? Bonne question…
Vaste sujet mais en aucun cas, uniquement
une source de souffrance, nous vivons un temps
sur cette terre, nous ne sommes que de passage,
quelle force nous a fait voir le jour on ne le sait pas.

Mais il serait restrictif de penser qu’il ne s’agit ici
que de survie (pas à l’époque et surtout dans le pays
où nous vivons (si tout comme moi tu vis en France).

Tu te lèves avec le sourire, c’est une très bonne chose.
Tu éprouves le plaisir à voir des amis : désolée
de te contredire, même la rencontre
la plus insignifiante pourrait
t’apporter quelque chose !

Tu as raison en disant que chaque jour
est une lutte, une lutte contre nous-même
et les idées noires qui cherchent à nous gâcher
notre journée et notre vie au bout du compte.

Il y a en nous deux dualités, le ying et le yang
en quelque sorte, la vie est ainsi faite, la nuit/le jour,
la pluie/le soleil, nous ne savons pas ce qu’il y a après,
en tout cas on ira c’est sûr là où nous devons être,
alors à chaque jour suffit sa peine...

Oh comme j’aimerai pouvoir t’aider et
te remonter le moral mais je sais au fond qu’on
 ne peut que donner, après si l’autre reçoit
c’est bien sinon c’est aussi son choix
de refuser de s’ouvrir…

Bonne journée à toi,
 Marine ! » 😚

« Et moi je me sens seule,
perdue, abandonnée »

*** *** *** ***

 « Il te faut recharger tes batteries
cela nécessite 
peut-être
 que tu te reposes.

Tu es ta meilleure amie,
tu dois absolument 
en être
 convaincue et ne pas attendre « la » 
solution miracle ! Ce sont les toutes
petites 
attentions que tu auras vis à vis
 de toi qui peuvent t’aider à reprendre
 confiance et à te retrouver.

Penses à toi et aussi aux gens
qui t’aiment. Moi j’ai fait souffrir
tout mon entourage ces derniers mois,
par mon égoïsme qui m’a poussé à ne
regarder que mon nombril, c’est pas facile 
de
 reprendre pieds mais l’amour y contribue.

L’amour que nous pouvons apporter aux 
autres,
par nos attentions à leur égard est très important
quand on veut aller mieux soi-même… » ❤

NOTA BENE :
(*) Les prénoms ont été changé.
BOUDDHA_LE SECRET DE LA SANTE MENTALE ET PHYSIQUE

Pourquoi est-ce que je devrais vivre
si je n’ai pas demandé à naître ?

Tu t’interroges parce que tu es malheureux. Ta vie te paraît insupportable. Les causes en sont sûrement nombreuses : manques d’amour ou incompréhensions, abandons, deuils ou maladies, échecs successifs ou peurs de l’avenir, que sais-je encore ? Tu ne peux t’accepter comme tu es. Tourmenté, asphyxié, tu te sens seul… En somme tu ne t’aimes pas et tu crois que personne ne peut t’aimer. Tu préfères mourir plutôt que vivre l’insupportable. La mort te paraît comme une porte de secours, te fascine :


R E A G I S !!!


TEMOIGNAGE

J’avais 18 ans et envie de mourir.


Epuisé, écœuré, j’étais complètement déprimé, avec l’impression de tirer un râteau dans les feuilles mortes, jusqu’au point où il s’en amasse tellement que je ne pouvais plus du tout avancer…

Mais je désirais mourir sans souffrir et l’idée me vint de recourir au cyanure, que j’imaginais aussi rapide qu’indolore. Comment se procurer du cyanure sans attirer l’attention ? Difficile là où j’habitais. Je préférai en fabriquer moi-même, avec les notions de chimie apprises au lycée. Un matin de février, profitant de ce que j’étais seul à la maison, je m’installai dans la salle de bain pour y fabriquer mon produit. Une étincelle devait provoquer la réaction. Mais l’expérience échoua.

J’étais dans un tel état, résolu à en finir, que je m’apprêtai à descendre à la cuisine pour ouvrir le gaz… Ce serait plus efficace, même si ce serait plus dangereux pour les autres…

C’est alors qu’on sonna à la porte d’entrée. Sans doute le facteur ? Si je n’ouvrais pas, il sonnerait chez la voisine qui faisait des ménages chez nous. Elle allait apporter le colis, et se mettre au travail…et m’empêchera probablement de Passer à l’acte.

J’allai donc ouvrir. Dehors il faisait extrêmement froid cet hiver-là : il avait dû faire 25° au-dessous de zéro la nuit précédente. A la porte se tenait un mendiant. Il avait passé la nuit dehors. On l’avait envoyé chez nous parce que ma mère s’occupait des pauvres de la paroisse. Ma mère n’était pas là. Que faire ? J’hésitai à l’envoyer rapidement promener pour revenir à mon « dessein ». Mais il tremblait. Ses mains étaient bleues de froid…J’étais tellement abruti que c’est un souvenir de lecture qui me guida :

« faire entrer cet homme et lui offrir un café chaud ».

Il resta assez longtemps, peut-être deux heures, le temps de se réchauffer, avant de pouvoir boire et manger. Il me demanda un peu d’argent : on lui proposait un travail mais il n’osait pas se présenter avec ses cheveux longs et sa barbe hirsute, il voulait passer d’abord chez un coiffeur. Je lui donnai ce qui me restait d’argent de poche. Et, après son départ, je pris dans le porte-monnaie familial de quoi aller au cinéma pour penser à autre chose :

Je sentais déjà que le Seigneur m’avait sauvé
en m’envoyant un plus pauvre que moi !

Dans les moments de grande angoisse, ne reste pas seul(e). Appelle au secours, parle à un ami ou une connaissance en qui tu as confiance

– Pourquoi vivre ? Ce que répondraient
Kant, Nietzsche et Sartre –
« J’ai perdu le goût de vivre, pouvez-vous m’aider ? »
C’est la question insolite que le philosophe
Michel Lacroix
a posée à trois de ses collègues…du passé.
Il a imaginé leurs réponses.

   « Nous sommes les créateurs des idéaux auxquels nous croyons ! Si trop peu d’hommes les nourrissent…nous vivons dans le chaos. »

   Question aux maîtres philosophes : 

<< Cher Kant, cher Nietzsche,
cher Sartre, 
C’est inhabituel 
et un peu irrespectueux
 de s’adresser directement
à de grands philosophes pour leur
demander de se transformer 
en guides de
 la vie. Mais je suis sûr que vous pouvez m’aider.

Voilà de quoi il s’agit. J’ai l’impression d’errer sans but
dans l’existence, alors que j’ai « tout pour être heureux » :
une famille, des amis, un métier…Je ne crois en rien,

et surtout pas en l’humanité qui me semble aller 
tout droit à la catastrophe. Je suis gagné par
une sorte de melancholia. 
Aidez-moi à
retrouver
 le moral. Eclairez-moi
sur le sens de l’existence 
si toutefois il y en a un ? >>

La réponse de Jean-Paul Sartre

Chez ce philosophe et écrivain
français (1905-1980), 
il y a vraiment la
 nécessité d’une prise de conscience aiguë
de l’absence de sens à priori. Mais à partir
de cette angoisse, 
chacun a la liberté
 de rebâtir un sens.

« ASSUME TA LIBERTE »

sens doit t’inciter à exercer ta liberté. 

Ta vie n’aura d’autre sens que celui que tu choisiras
de lui donner toi même. J’insiste bien sur ce mot : « choisir ».
La question n’est pas de savoir si tu dois décider ceci ou 
cela. Il s’agit pour toi d’abord de choisir… »le choix ».

Assume ta liberté, fais des projets, pose des actes libres.
Les associations, les organisations non-gouvernementales,
les syndicats, les partis politiques, la démocratie locale
offrent assez d’occasions de s’engager aujourd’hui,
ne trouves-tu pas ? Ainsi, tu forgeras
 toi-même ta raison de vivre.

Encore un mot : tu es libre,
mais tu ne peux 
pas non plus faire 
n’importe quoi. Tu es aussi responsable
de ce que tu es, mais aussi responsable de tous
 les autres hommes. Il n’est pas un de tes actes qui,
en créant l’homme que tu veux être, ne créera
en même temps une image de l’homme tel que
tu estimes qu’il doit être. En te choisissant,
c’est l’être humain en général
que tu choisiras…


Lectures conseillées

Continuer à lire … « « POURQUOI VIS T-ON » ? 🤔 »