Connais toi toi-même…

1972443_10152367999831282_5087595204765326738_n

C’est à toi de dire au monde qui tu es et non l’inverse !

 

Voilà une jolie petite histoire qui m’a pas mal inspirée ce matin :

Etant généreuse, il me tenait à coeur de vous la partager…

Un ami (qui me tient au fait de l’actualité en France) m’a envoyé un article qui à mon sens manquait de créativité et d’effet boomerang. Cet article mentionnait le cri d’un singe d’un supporter à Dijon envers un joueur noir. J’ai lu que le match a été suspendu et que le joueur a choisi la carte du pardon. C’est un angle de vue !

L’autre angle qu’il aurait pu choisir est celui de porter plainte.
C’est encore un tout autre angle de vue…

Ces deux angles de vue, bien que différents sont des réchauffés de réchauffés de réchauffés à l’infini quoi 😩. De quoi provoquer mon intoxication alimentaire !

Je dirais même plus ma mort certaine et non soudaine.

Et tant mieux ! Car ceci me donne l’étonnante possibilité d’exprimer ma créativité créative Yes !

Imaginons que quelqu’un ait l’audace morbide et mortifère de me traiter de singe ou chimpanzé ou toutes les déclinaisons possibles…
Le choix est vaste. Je vous laisse à votre étonnante créativité créative. Ce qui m’est égal c’est votre capacité à rentrer dans mon univers.

Elle a osé ! 😱
Oui je le concède, cette personne est suicidaire. 😉

Alors c’est bon, vous avez choisi votre singe de bataille ? 🙊🙈🙉

Bien. Nous pouvons donc continuer gaiement…

Je me retrouve ainsi, grâce à votre audace mortifère sous les feux de la rampe…(de tous les projecteurs).
Ooouhhhh Youhouh ouh cha tombeuh bien, zème cha car toi-même tu sais, I was born to shine, shine baby. Seulement la lumière me sied ! 😘

Et comme dirait l’autre : parce que je le vaux bien ❤️🎁💝

Je suis donc face à ce journaliste dans mon audimat, qui frise l’indécence. My minute of fame 😎 Oui, tout le monde est suspendu à mes lèvres, se demandant comment je vais réagir…

Le suspens est à son sur-comble. Je deviens la vedette des journalistes du monde entier. Et tout ceci, je le rappelle grâce à votre audace morbidement morbide et mortifère.

Roulement de…bananiers…Oui ça c’est pour rajouter du contexte à votre univers. Oui je sais, je suis over-généreuse, c’est une seconde non que dis-je, première nature.

Voilà qui est plus correcte. Prenez le pour vous, « c’est kdoooohh dé la casa…empoisonné :

(mais chuuuttt, ceci doit rester secret : vous n’avez rien entendu ni même soupçonné de mon machia-vangélisme).

 

Journaliste

 

Journaliste J.
Moi Tysha  T.

J : Qu’avez-vous envie de dire face à cette attaque à votre encontre ?

T : Excusez-moi, je ne suis pas sûre d’avoir compris votre question. De quelle attaque à mon encontre parlez-vous ?

J : Enfin, vous savez, ce cri de sin… (euh… Non je ne vais pas vous influencer dans le choix de votre animal de la même famille. Vous y intégrez la synonymie de votre choix).

T : Ah ! Vous parlez de cet homme qui se voit ou se considère comme un singe ? (pour faciliter la fluidité de mes propos, permettez-moi d’utiliser un terme générique. Mais, yé vous en prie, mettez-y vos couleurs).

J : Euh… Non celui qui vous a traité de singe…

T : Ah bon, j’ai été traité de singe ? Je ne l’avais pas notifié. Vous me voyez surprise. Vous savez je l’apprends à l’instant !

J : Qu’entendez-vous par là Madame ?

T : Avec plaisir pour étayer mes propos.😍 Vous savez, si je passe dans la rue et qu’une personne s’égosille avec enthousiasme à m’appeler Sophie sachant que je m’appelle Tysha, je ne me retournerai pas malgré tout l’amour que je peux porter à mon semblable. Pourquoi ? Pour la simple raison que je m’identifie à Tysha qui est ma vraie identité et non pas Sophie. Il en est de même pour l’appellation singe et les cris associés…

Dans la mesure où je me considère en être humain créé à l’image et à la ressemblance de Dieu, je ne peux répondre qu’à des langages qui me sont compréhensibles.

Vous savez, je me vois tel un miroir. Je reflète les pensées de celui ou celle qui me regarde. Cet homme en me regardant, a vu son reflet dans le miroir c’est-à-dire un singe, et par ses cris, il a donc manifesté au monde entier, l’identité qu’il se donne…

Moi lorsque je me regarde dans le miroir, je vois un être humain, une merveilleuse créature donc j’agis en conséquence.

Si cet homme se voit en singe dans la jungle et ses bananiers (voilà le kdoohh dé la casa babe : 😚 ne me remercie pas c’est kdoooohh 😎🎁) ou peu importe ce qui le nourrit, c’est son droit. Et en bon « S… » qui se respecte, il a manifesté sa joie de supporter avec son langage.

J’aurais aimé utiliser le lien unique et exceptionnel que vos caméras et micros me donnent pour répondre à ce singe en parlant le langage qu’il comprend, mais malgré mes nombreux talents, vous me voyez dans l’incapacité terrifiante de le faire. Ma palette créative a un cruel manque du « cri de singe ».

On dit que les singes sont intelligents, peut-être que lui me comprendra…
Merci à lui, oh mon singe bien-aimé, de m’avoir offert ce pur moment de gloire. 😎😘
Peut-être accepterait-il d’être mon animal de compagnie. Ça me donne une idée tient !

Ça se tente bien non ?
Peut-être est-ce ce message qu’il a voulu me faire passer ?
Aaahhhh Yé clois ké jé tiens un tluc là ! 😎

Dixit Tysha (elle-même en chair et en os).

Fin de l’histoire 💋

Auteur : Yola Marin

« Beaucoup pensent à vivre longtemps, peu à bien vivre » Socrate.*** « La vie est une fleur, et l’amour en est le miel ». Mon aisance relationnelle, doublée d’un sens accru de l'empathie ainsi que d’une véritable intelligence émotionnelle développée au fur et à mesure de par mon vécu, me permettent d'être vraiment à l'écoute des autres et de mieux comprendre les problématiques qui sont liées à la construction, au développement de la personnalité tant sur le plan personnel que dans le cadre familiale (enfance, parents-enfants, couples, rêves, aspirations....) que dans le domaine professionnel (envie de progresser, challenge). A cette étape de mon parcours où j'ai pu acquérir des compétences dans les différentes sphères de la vie, j'ai décidé de me lancer dans le but d'impulser une dynamique qui incite à se dépasser et retrouver la confiance en soi...😇 «NOUS NE POUVONS PAS AIDER TOUT LE MONDE, MAIS TOUT LE MONDE PEUT AIDER QUELQU'UN». «IL N'Y A QUE DEUX CONDUITES AVEC LA VIE : SOIT VOUS LA REVER SOIT VOUS L'ACCOMPLISSEZ !»

4 réflexions sur « Connais toi toi-même… »

  1. Très bien répondu et tellement réel.

    Je me retourne jamais moi, sauf si j’entend mon prénom et encore car je me dis « y a tellement de personne qui se nomme Émilie, forcément ça ne peut être moi.
    Une fois une personne me klaxonne, et quelque jours plus tard, elle vient me voir et me dit « tu te retournes pas quand on klaxonne pour faire coucou » , je lui ai répondu « ben j’entends tellement de klaxonne en ville, ou à la campagne comment voudrais tu que je sache que c’est toi?, je m’appelle pas pouet pouet lool » .

    Aimé par 1 personne

    1. Lol ! Merci de nous faire part de ton commentaire que j’ai doré…car effectivement, on n’a pas à se sentir concerné par ce qui ne nous ressemble pas. Merci pour ce côté humoristique ! Tu as de la répartie, c est une bonne chose. Bisous. Yola

      J'aime

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s