Comment reconnaître rapidement un pervers narcissique ?


Ce qu’il faut savoir pour reconnaître un pervers narcissique
pervers-narcissique-vrai-visageIdentifier le Pervers narcissique
Un pervers narcissique est un individu, homme ou femme qui s’est construit autour d’une structure émotionnelle totalement immature.

A partir de cette réalité sur laquelle il n’a lui-même aucune prise, le pervers narcissique doit réussir à bâtir une personnalité puissante qui le protégera du vide sidéral de ce Moi qui n’a jamais pu devenir adulte.

De cette immaturité, découle un comportement à 100% centré sur lui-même qui est justifiée par le fait que sa survie même en dépend.

Le Pervers Narcissique  ne vit que par l’image de lui que lui renvoie sa victime, fascinée et aveuglée par ce qu’elle croit être une réalité.

IMG_1549150186417

Le manipulateur pervers narcissique, ou la manipulatrice perverse narcissique est un être déviant, atteint d’un vrai trouble de la personnalité aiguë…

C’est un manipulateur doublé d’un pervers qui ne ressent aucune compassion ou culpabilité. Il joue avec ses victimes qui ne sont pour lui que des objets.

Pour le pervers narcissique
l’autre n’existe que pour ce qu’il lui
rapporte, ou il n’existe carrément pas.

Le pervers manipulateur porte des masques au gré de situations (sa famille ignore souvent sa vraie nature).

Le manipulateur pervers opère un conditionnement profond, comme une transe hypnotique pour mettre sous emprise la victime qui n’est pas consciente de ce qui se joue.

Le Pervers Narcissique évolue dans des affirmations, des menaces, des messages contradictoires et autres sous entendus suffisamment flous pour que sa victime soit totalement noyée, désarmée face à ses mensonges…


L’immense majorité des manipulations sont
de manière générale faites assez grossièrement :

  • Indice fondamental : la culpabilité. Retenez : “Là où il y a de la culpabilité, il y a de l’arnaque…”
  • Indice fondamental : un oui qui vous pèse. Bravo, vous vous êtes fait arnaquer !
  • Indice : la personne se reclame d’une autorité et affiche un signe officiel (alors qu’avec un peu de recul, cet affichage est hors contexte et arrive tôt).
  • Indice : la personne vous fait peur ou signale que vous avez peur.
  • Indice : la personne vous pose une question dont la réponse sensée ne peut être que oui. Forcer à acquiescer deux ou trois fois est une technique qui rend un non ultérieur plus coûteux à dire.
  • Indice : la personne vous demande de justifier un “non”. Retenez que, la plupart du temps, vous n’avez pas à justifier vos refus (même si c’est le réflexe de quelqu’un de poli : combattez cette mauvaise habitude).
  • Le mauvais manipulateur entre parfois dans votre zone physique de confort. Méfiez-vous des gens qui vous “parlent de trop près.”
  • Celui qui émet une série de questions dont vous sentez qu’il y a un rapport logique entre les réponses. “J’ai dit oui à ça, donc je ne peux pas dire non à ça.” On est en train d’exploiter votre besoin de cohérence (ou alors vous êtes dans un vrai débat d’idées…)
  • La personne est inconnue mais se réclame d’un ami, d’un collègue, d’une personne importante (“référence”)
  • Indice : la personne signale une pénurie. Retenez qu’un biscuit rare n’a pas meilleur goût.
  • Le manipulateur est éventuellement tactile. On obtient plus d’une personne que l’on touche. Typiquement, le bras. L’épaule est encore meilleure : une main sur l’épaule introduit un rapport de domination.
  • Le manipulateur négatif est éventuellement un menteur. Il faut donc aussi savoir repérer le mensonge. Les expressions suivantes me mettent en alerte : “En vérité…”,” pour être parfaitement honnête…”,” Si tu veux tout savoir…” (“en vérité je vous le dis”) ; mais c’est empirique. Je ne sais pas s’il existe des études sérieuses sur le sujet (champ lexical du mensonge : ça doit exister)
  • Le manipulateur utilise votre empathie. Repérez quand vos “bons sentiments” débordent.
  • Bien sûr, mais pas forcément, le manipulateur peut être séducteur.
  • Il vous rappelle que vous êtes libre. Que vous avez le choix

Pour info, après avoir lu deux livres sur la manipulation :

  • Petit traité de manipulation à l’usage des honnêtes gens
  • Influence et manipulation

J’ai essayé par amusement une combinaison de techniques dans un cadre professionnel (pour la bonne cause) et j’ai été vraiment stupéfait de leur efficacité. Cela a modifié certaines de mes pratiques antérieures.

*** *** *** ***

1- Il culpabilise les autres, au nom d’un lien familial, d’une amitié, de l’amour, etc.

2- Il reporte sa responsabilité sur les autres et se démet de ses propres responsabilités.

3- Il ne communique pas clairement ses demandes.

4- Il répond de façon évasive.

5- Il change ses opinions, ses comportements, selon les personnes ou situations.

6- Il invoque toutes sortes de raisons pour déguiser ses demandes.

7- Il exige des autres la perfection et une réponse immédiate à ses besoins.

8- Il met en doute la compétence, les qualités des autres ; il critique, dévalorise et juge.

9- Il fait passer ses messages par d’autres au lieu de le faire lui-même directement.

10- Il sème la zizanie, crée la suspicion, divise pour mieux régner.

11- Il joue à la victime pour se faire plaindre.

12- Il oublie les demandes des autres, après avoir promis de s’en occuper.

13- Il utilise les principes moraux des autres pour ses besoins (notions de charité, etc.)

14- Il menace de façon déguisée ou utilise le chantage.

15- Il change carrément de sujet au milieu d’une conversation.

16- Il évite ou fuit un entretien, une réunion importante.

17- Il tente de démontrer sa supériorité et se moque de l’ignorance des autres.

18- Il ment constamment.

19- Il prêche le faux pour savoir le vrai et déforme les faits à son avantage.

20- Il est égocentrique à l’extrême.

21- Il est jaloux des autres.

22- Il ne supporte pas les critiques le concernant et nie l’évidence.

23-Il ne tient aucunement compte des besoins des autres.

24- Il attend au dernier moment pour demander, exiger ou contraindre.

25- Il dit une chose alors que son attitude et ses actes démontrent le contraire.

26- Il utilise la flatterie pour obtenir ce qu’il veut.

27- Il crée un sentiment de malaise chez les autres.

28- Il prend tous les moyens pour atteindre ses buts au détriment des autres.

29- Il force à faire des choses qu’une personne n’aurait pas faites de son plein gré.

30- Il est constamment l’objet de discussions entre les gens qui le connaissent.

(*) Extraits du livre « Les manipulateurs sont parmi nous » d’ Isabelle Nazare-Aga

Réponse originale à la question : Y a-t-il des façons
de reconnaître un manipulateur rapidement ?

Reconnaître oui, rapidement, non !

Non, pour la simple et bonne raison qu’un manipulateur aguerri commence toujours et systématiquement par la séduction. Séduction qui peut durer assez longtemps, le temps qu’il lui faut pour être certain que vous êtes tombé(e) dans son filet (des semaines, des mois, des années).

Le manipulateur est finaud et pige vite ce que vous avez envie d’entendre et va s’y adapter tel un caméléon. Il va répondre à vos demandes explicites et implicites sans que vous n’en ayez conscience.

D’une certaine manière, trop de séduction ou un trop de quelque chose (c’est trop beau pour être vrai”, “il(elle) est trop…, c’est tellement magique”…) devraient éveiller un brin de circonspection et de prudence. Sans devenir paranoïaque non plus bien sûr.

A ce stade, si l’on connaît bien leur façon d’opérer, on peut les détecter à temps, mais même parfois, c’est impossible. Certains font des petites fautes de parcours, qui passent en général inaperçues pour toutes celles et ceux qui ne les connaissent pas. Un petit truc “dissonnant” tout à coup par rapport au reste et qui sonne faux. Comme une petite trahison à son personnage (masque) qu’il n’a pas pu empêcher et dont il n’est en général pas conscient.

Cette ou ces petites dissonances doivent alerter et entraîner des questions. Souvent, notre intuition le capte mais la raison nous empêche de retenir l’information car ce n’est pas cohérent avec le reste et nous aimons tous la cohérence. Donc on a tendance à mettre ça sous le tapis vite fait. Et on continue à avancer en oubliant. Juste de toutes petites choses. Les plus forts ne laissent rien paraître ou trahir. Mais je crois que c’est assez rare.

Donc écoutez-vous et votre intuition/ressenti lorsque quelque chose sonne faux.

Passée la période de séduction, une fois que vous êtes sous emprise, ils utilisent différentes armes :

  • victimisation
  • culpabilisation
  • intimidation
  • souffler le chaud et le froid (enfin, surtout le froid)

Pour conclure, soyez vigilant(e) au trop beau, trop parfait et écoutez votre petite voix plus que votre raison.

Un train peut en cacher un autre… 

Les gens les plus heureux…

Les gens les plus heureux n'ont pas tout ce qu'il y a de mieuxLes plus belles personnes que j’ai pu rencontrer sont celles qui ont connu la défaite, la souffrance, la lutte, la perte, celles qui ont trouvé 
leur façon de sortir la tête de l’eau …

Ces personnes ont une appréciation, une sensibilité et une compréhension de la vie qui les emplit de compassion, d’humilité et d’une profonde inquiétude sentimentale… les gens beaux ne sortent pas de nulle part…

~Elisabeth Kübler~

 

COMMENT SAVOIR DIRE NON ?!

IL Y A UN TEMPS POUR ETRE GENTIL

1. Juste le fait que vous ayez une ouverture sur votre calendrier ne signifie pas que vous devez le remplir. Rappelez – vous que votre temps précieux reste le vôtre : lorsque vous avez du temps libre, vous pouvez l’utiliser exactement comme cela vous chante !

2. Vous pourriez vous faire plus de mal que d’aider quand vous dites oui à des choses que vous n’avez pas l’envie ou la capacité de faire. Quand vous dites oui assurez – vous qu’il pourrait facilement être aussi un « vrai oui! ». Sinon cela signifie qu’il devrait probablement être un « vrai non ! »

3. Pratiquer le « dire non » au moins une fois par semaine. Entendre votre voix le dire, ne peut être une expérience effrayante. Plus vous le pratiquerez, et plus il sera alors facile de laisser les choses se faire naturellement au moment où vous en aurez besoin…

4. Ne croyez pas que vous soyez redevable de quoi que ce soit envers quiconque. Lorsque vous faites quelque chose ou que vous rendez service, si vous vous croyez contraint, ne le faites pas : c’est bien mieux (pour vous comme pour l’autre), lorsque vous le faites avec un réel plaisir et bon coeur.

5. Sentez-vous libre de faire les choses ou pas selon votre humeur ou disposition : nous avons tous nos états d’âme, nos petits moments privilégiés. Et combien  même vous ne seriez pas toujours dévoué(e) cela ne fait pas pourtant de vous une mauvaise personne : mais juste un être humain qui sait encore s’aimer et se respecter ! 😉

Aimez-vous d’abord. Bon dimanche. Yola ❤ 💋

LE PARADIS EST UN ETAT D’AME : VOUS ETES LIBRE DE CREER LE VOTRE !

IMG_20181230_173438Change-LookWaterMark_2018-11-25-12-52-09 (2)

NOUS NOUS TROMPONS LORSQUE NOUS GARDONS TOUT A L’INTERIEURE POUR EVITER DE BLESSER LES AUTRES…

NOUS NOUS TROMPONS LOSQUE NOUS GARDONS TOUT A L'INTERIEURE

IL FAUT SAVOIR OUVRIR SON COEUR ET DIRE SES EMOTIONS…💖

IL FAUT SAVOIR OUVRIR SSON COEUR ET DIRE SES EMOTIONS

Puisque j’ai brisé mes chaines & écarté mes doutes, relâché et oublié mes rancoeurs : je suis prête !

PUISQUE J'AI BRISE MES DERNIERES CHAINES & ECARTE MES DOUTES...