GALERIE DE PHOTOS

à la Une

J’APPRENDS PEU A PEU A NE PAS RÉAGIR A TOUT CE QUI ME DÉRANGE.…

femme-eclater-joie-personne-humain-silhouette


J’apprends peu à peu que je ne dois pas blesser
ceux qui me blessent…

J’apprends peu à peu que le signe ultime de la maturité est peut-être de s’éloigner au lieu de se venger.

J’apprends peu à peu que l’énergie qu’il faut pour réagir à chaque mauvaise chose qui vous arrive vous épuise et vous empêche de voir les autres bonnes choses dans la vie.

J’apprends peu à peu que je ne peux pas plaire à tout le monde et que je dois me préparer à ce que tout le monde ne me traite pas comme je voudrais l’être et c’est normal.

J’apprends peu à peu qu’essayer à tout prix de «convaincre» quelqu’un est juste une perte de temps et d’énergie.

J’apprends peu à peu à ne pas réagir à tout ce qui me dérange : J’apprends peu à peu que ne pas réagir ne signifie pas que je suis d’accord avec ce qui se passe, cela signifie simplement que je choisis de faire abstraction.

Je choisis de m’en servir comme leçon. Je choisis d’être la plus « grande » personne. Je choisis ma tranquillité d’esprit parce que c’est ce dont j’ai vraiment besoin. Je n’ai pas besoin de plus de drame.

Je n’ai pas besoin que les gens me donnent le sentiment de ne pas être assez bien. Je n’ai pas besoin de combats et de disputes et de fausses relations.

J’apprends peu à peu que parfois, le silence vaut mieux qu’un long discours. J’apprends peu à peu que réagir aux choses qui vous bouleversent donne à quelqu’un d’autre le pouvoir sur vos émotions.

Vous ne pouvez pas contrôler ce que les autres font, mais vous pouvez contrôler comment vous réagissez, comment vous le gérez, comment vous le percevez et comment vous voulez le prendre.

J’apprends peu à peu que la plupart du temps, ces situations ne disent rien sur vous et beaucoup sur l’autre personne.

J’apprends peu à peu que toutes ces déceptions sont peut-être juste là pour nous apprendre à nous aimer parce que ce sera l’armure et le bouclier dont nous aurons besoin contre les gens qui essaient de nous abattre.

Ils nous sauveront lorsque les gens essaieront d’ébranler notre confiance ou quand ils essaieront de nous faire sentir comme si nous ne valions rien.

J’apprends peu à peu que même si je réagis, ça ne changera rien, ce n’est pas pour ça que les gens m’aimeront et me respecteront soudainement, ça ne changera pas comme par magie dans leur esprit.

Parfois, il vaut mieux laisser les choses aller, laisser les gens partir, ne pas demander d’explications, ne pas chercher de réponses et ne pas s’attendre à ce que les gens comprennent d’où vous venez.

J’apprends peu à peu que la vie est mieux vécue quand vous ne la focalisez pas sur ce qui se passe autour de vous mais plutôt sur ce qui se passe en vous.

Travaillez sur vous-même et votre paix intérieure et vous réaliserez que ne pas réagir à chaque petite chose qui vous dérange est le premier ingrédient pour vivre une vie heureuse et saine…


Eckhart Tolle

hope-quotes

à la Une

La vie est un torrent de rebondissement !

 La vie est un torrent, le temps passe et passe incessamment.

Si-vous-pouvez-le-rêver-vous-pouvez-le-faireCertaines personnes pour des raisons qui leur sont propres, vont décider un jour de se lancer afin de devenir plus indépendant, s’affranchir d’un « système » qu’elles estiment ne plus leur correspondre car trop rigide ou ne laissant pas suffisamment place à leur réel besoin de s’exprimer et/ou de voir évoluer les choses…

J’ai vraiment eu ce sentiment à une certaine période de ma vie (il y a environ un an), après avoir travaillé des années durant comme salariée dans le privé à mon tout début, (dans mes plus jeunes années), puis dans le secteur public. Et en tant qu’autodidacte avec un parcours atypique ayant vécu de nombreuses expériences dans différents domaines, j’ai donc finis par ressentir ce grand besoin de « liberté » alliée à la passion.

Ce que j’ai constaté c’est que souvent, vu de l’extérieur, la plupart des gens se font tout plein de fausses idées en émettant bien souvent un paquet de théorie sur ce qu’est l’entrepreneuriat sans y avoir été vraiment elles-même confronté(es) !

En général, les différents partenaires que vous aurez en présence vous laisseront penser que c’est en mettant réellement en place un « solide » business plan, que vous allez « performer » en étant bien plus « assuré(es) » de la réussite de votre projet.

En réalité, dans ce domaine, il n’y a pas vraiment de règles préétablies. Et lorsque vous avez l’âme d’une personne qui désir et veut goûter à l’indépendance, vous allez devoir plus que tout tester un modèle mais aussi votre produit, car ce qui est valable pour vous ne le sera pas forcément pour quelqu’un d’autre…ici l’essaie prime !

C’est en expérimentant les choses que vous pourrez voir ce qui vous correspond. Ici la théorie n’a pas trop sa place, même si vous devrez mettre en place des systèmes afin de vous donner les moyens d’atteindre vos objectifs. Mais c’est en étant confronté(e) le plus tôt possible à la réalité du terrain que vous pourrez connaître l’issue et l’efficacité du modèle économique(*) que vous aurez pu réussir à déployer. 

En effet, tester est encore le meilleur moyen de savoir si votre « entreprise » peut marcher. Il n’y a que comme cela que vous allez pouvoir évaluer vos forces et faiblesses par rapport à vous même mais également par rapport à la concurrence selon ce que vous souhaiterez développer à plus ou moins longue échéance.

Contrairement à ce qui est bien trop souvent véhiculé, vous pouvez et il est même plutôt conseillé de vous lancer sans attendre d’être très bon car c’est surtout en forgeant que vous aurez cette opportunité de devenir un meilleur forgeron…

En revanche, il est clair qu’il est impératif, pour ceux qui n’ont pas déjà ces cordes à leur arc, de vous former en matière de fiscalité et/ou de gestion.

Cependant, il est aussi possible par la suite de déléguer cette aspect des choses à une personne plus qualifiée afin de vous dégager plus de temps.

Il n’en demeure pas moins qu’une fois l’entreprise lancée, même en ayant déjà planifier, se présenteront à vous sur le chemin quelques embûches.

Ce sera donc à vous de trouver les ressources nécessaires afin d’assurer dans un premier temps la survie de votre projet pour continuer d’avancer.

Parmi ces ressources, il y a le moyen humain (votre potentiel, vos compétences, partenaires etc…) et les moyens matériels (investissement, mobiliers ou autre).

Une fois que vous aurez atteint cette vitesse de croisière, il arrivera un moment où vous devrez également innover dans le but de maintenir votre navire à flot.

C’est seulement quand vous aurez trouvé comment ajouter de la valeur à ce que vous proposez, que vous pourrez alors valablement vous estimer enfin « sorti(e) d’affaire ».

Toujours est-il que comme nous le savons bien tous, les choses ne sont jamais acquises définitivement parce que finalement c’est aussi cela le jeu de la vie…

Quand certaines personnes abandonneront leurs entreprises au premier obstacle, d’autres sauront les surmonter et vont même prospérer !

Quel est donc l’élément qui pourra faire la différence ? Eh bien parfois vous devrez faire face à certaines difficultés qui seront d’ordre temporaire.

Dans tous les cas, elles devraient disparaître si vous arrivez à trouver la bonne stratégie pour contrer ces « barrières«  qui vous mettront à l’épreuve…

Et c’est là que certaines personnes seront aussi tentées d’abandonner suivant la motivation quelles auront su garder : comme réussir le pari de croire en elle.

Vous voulez que je vous dise quel est leur secret ? Bien plus encore que la seule « motivation« , il sera nécessaire de cultiver et garder le meilleur des états d’esprit !

Cela sous-entend donc prendre soin de vous, en veillant à bien vous entourer et éliminer le négatif (toute personne, activité toxique de votre environnement).

Le réseautage reste un outil employé par les entrepreneurs pour booster leur communication, se soutenir et augmenter leur chance de se développer. 

Ensuite, quand vous aurez pu bâtir une armure autour de vous, c’est à ce moment là et seulement à ce moment que je vous encourage à prendre de bonnes habitudes et à mettre en place une véritable discipline qui vous aidera à avancer

Le mieux sera de vous fixer des objectifs réalistes afin d’être plus sûr(es) de les atteindre,  et que ces objectifs soient définis dans le temps (d’où le plan).

C’est surtout cette discipline que votre mindset (le bon état d’esprit), vous dictera de suivre et respecter qui vous autorisera à marquer des points et à « gagner ».

Entreprendre reste une belle aventure quelle qu’en soit l’issue, si vous n’essayez pas vous ne saurez pas si vous pouvez réussir ou échouer. Et même lorsque vous échouez, vous aurez appris de cette expérience qui pourra servir à d’autres ou vous pouvez aussi transformer cela en nouvelle opportunité de recommencer autre chose avec un nouveau modele économique. (*)


le-malheur-peut-etre-un-pas-vers-le-bonheurIls peuvent douter de toi.
Ils peuvent te ridiculiser.
Ils peuvent même te haïr…

Mais ils ne peuvent pas t’empêcher
d’accomplir ta destinée
AVANCES SEULEMENT !

 

à la Une

Enivrez-vous sans trêves de vin, de vertus d’amour ou de poésie à votre guise…

LES GENS OUBLIERONT CE QUE VOUS AEZ DIT, ILS OUBLIERONT CE QUE VOUS AEZ FAIT...
Les gens oublieront ce que vous avez dit…ils oublieront ce que vous avez fait, mais ils n’oublieront jamais ce que vous leur avez fait ressentir. _ M. Angelou

Les vertus humaines, vertus cardinales

Les vertus cardinales : Les vertus cardinales désignent les vertus humaines, définies par la philosophie d’Aristote. Elles sont divisées en vertus morales, qui impliquent la volonté et vertus intellectuelles, qui impliquent la raison.

On distingue parmi toutes les vertus quatre vertus cardinales (du latin cardo, pivot) : la prudence, la tempérance, la force d’âme et la justice.

La liste classique des vertus cardinales est la suivante :

  • Le courage ou force d’âme habilite à surmonter la peur puis à braver les dangers…
  • La prudence indique la conduite raisonnée.
  • La tempérance habilite à user de la mesure qui convient dans la jouissance des biens délectables.
  • La justice, enfin, habilite à rendre à chacun son dû.

Chacune des quatre vertus cardinales que nous venons de nommer trouve son siège dans la sensibilité de l’être humain.

  • Le courage règle la sensibilité combative.
  • La tempérance règle la sensibilité jouissive.
  • La justice règle la sensibilité rationnelle.
  • La prudence règle la sensibilité téméraire.

    Les vertus morales

    Parmi les vertus morales telles que la générosité, l’Humilité, la gratitude, on regroupe ensemble les quatre vertus cardinales.

    Les vertus intellectuelles

    Les vertus intellectuelles sont des valeurs qui incitent à chercher des vérités dans une sphère donnée. Aussi trouvent-elles leur siège dans la raison. On dénombre habituellement cinq vertus intellectuelles : intelligence, science et sagesse d’une part, et art et prudence d’autre part. Les premières sont « spéculatives », alors que les deux autres sont « pratiques ».

    La première lettre de chacune des 5 vertus intellectuelles peut servir à forger le mot latin sapis, qui vaut pour sagesse. Ce qui se présente comme suit :

    • S = Science ;
    • A = Art ;
    • P = Prudence ;
    • I = Intelligence ;
    • S = Sagesse.

    Spéculatives

    • L’Intelligence est ce par quoi nous saisissons les notions et les principes. Par exemple, ce qu’est un nombre pair.
    • La Science est l’habitus par lequel nous saisissons la vérité d’une conclusion à travers celle de ses principes. Par exemple, que six est un nombre pair, puisqu’un nombre pair est divisible en deux nombres entiers égaux, et que le nombre six répond à cette exigence.
    • La Sagesse, faite d’intelligence et de science, permet de connaître les notions et les conclusions les plus dignes et les plus difficiles. Par exemple, que le nombre exprimant la longueur du côté d’un carré dont l’aire est égale à deux n’est ni pair ni impair.

    Pratiques

    • L’Art est la création-invention, au niveau du mécanisme de la pensée et de l’imagination, d’une idée originale traduisible en effets perceptibles par nos sens.
    • La Prudence est un savoir-faire dans l’ordre de l’exercice de la liberté et de l’agir. Elle vise à édifier « l’Homme lui-même ».

    Les vertus chrétiennes, vertus théologales

    Les trois vertus théologales sont les suivantes :

    • L’espérance,
    • La Charité
    • La foi…

à la Une

Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort…🏋

Screenshot_20190113-001946

 

à la Une

Synchronicité et « Loi des séries » : une simple coïncidence ?

COINCIDENCE OU SYNCHRONICITE ?


J’ai choisi de vous parler de ce thème aujourd’hui car c’est une situation que j’ai rencontré après que j’ai emménagé dans le sud de la France, à l’endroit où je vis, en étant restée des années sans voir des amis de longues date…

Vous venez de penser à un ami que vous n’avez pas vu depuis longtemps, et, quelques instants après, comme par hasard, vous le croisez dans la rue.

N’avez-vous jamais vécu ce genre de choses, et qu’avez-vous pensé à ce moment là ? En générale, ça laisse une drôle d’impression même si nous n’y attribuons pas une « valeur » particulière mais ça fait tout de même tilte dans notre cerveau…

Bien souvent dans ce genre de situation, nous nous disons que c’est un heureux hasard, mais est-ce vraiment le cas ou est-ce plutôt du à un tout autre phénomène ?

D’abord, il serait intéressant de définir ce qu’est ce terme « merveilleux » hasard

Cas, événement fortuit ; concours de circonstances inattendu et qui sont inexplicables.

synonymes : coïncidence

[Étymologie]

Le hasard est le principe déclencheur d’événements non liés à une cause(*) qui est déjà connue (fait qui le produit ou concours à sa production). Il peut dans ce cas être synonyme de l’« imprévisibilité », de l’« imprédictibilité », de la fortune, du destin, ou encore lié aux fameux mystères de la providence

On attribue l’origine du mot hasard à l’arabe « al-zahr » signifiant à l’origine « dés » 1 et ayant pris la signification de « chance », car il désigna jusqu’au xiie siècle un jeu de dés, mais aussi par métaphore tous les domaines relevant de la « science de la Chance » (Averroès). Cependant, le CNRTL signale que le terme « al-zahr » dans le sens de « dé à jouer » est relativement moderne et propose l’étymologie « yasara » (« jouer aux dés ») dont l’existence est attestée en arabe classique 2.

De l’ancien français hasart, de l’espagnol azar, venant de l’arabe andalou, az-zahr (« dé, jeu de dés »), nommé d’après l’arabe, zahr (« fleur ») car la face gagnante du dé portait une fleur.

D’où la célèbre « formule » employé par l’empereur romain avant de franchir l’autre rive :
Alea jacta est (« le sort en est jeté ») : phrase que prononça Jules César juste au moment de franchir le Rubicon« Allons, dit-il, où nous appellent les prodiges des dieux et l’iniquité de nos ennemis ! il faut jeter le dé. »

  • les phénomènes issus directement ou indirectement d’un phénomène quantique, qui sont donc fondamentalement non déterministes (c’est typiquement le cas des désintégrations nucléaires, et des ondes électromagnétiques),
  • les systèmes présentant un ou plusieurs points de bifurcation. Le système est alors parfaitement déterministe, dans l’absolu, mais le manque de précision dans la connaissance (la mesure) de l’état présent du système rend impossible la prédiction de son comportement futur, en pratique. 
  • Sont également parfois considérés comme « hasardeux » les systèmes dynamiques dont le niveau de complexité est tel que l’esprit humain ne peut en déterminer le devenir. Par exemple, la croissance d’une plante, en environnement contrôlé, est théoriquement déterministe (les molécules suivent des lois déterministes). Cependant il faudrait avoir à disposition une connaissance complète du modèle de développement de la plante si détaillé, qu’il paraît impossible de prédire la forme exacte de la plante, au micromètre près, sur plusieurs semaines.

On voit que dans les deux derniers cas, la notion de hasard dépend de l’information disponible à la personne qui juge du caractère « hasardeux » d’une situation donnée. Les avancées en science laissent de moins en moins de place au hasard (par exemple, la météo du lendemain n’est plus considérée comme un phénomène aléatoire, alors qu’au Moyen-Age, on l’attribuait probablement au hasard ou bien à la volonté divine). 

Cependant, l’évolution d’un système ne peut-être parfaitement déterminée que si tous les facteurs sont calculés avec une précision infinie. À défaut, on parle alors de probabilité, permettant alors de prédire avec la plus grande précision possible la possibilité que ledit système puisse évoluer d’une certaine manière (passer par un point précis, à un instant précis, atteindre son but dans un temps donné précis, etc.). Le déterminisme n’est pas annihilé mais se trouve dans ce cas « limité ».

Cf. Platon et la causalité / Aristote : Les quatre causes (*)

[La « cause » au quotidien]

Il faut souligner que les faits dont il est question dans notre expérience quotidienne ne sont souvent pas aussi simples à expliquer qu’une expérience en physique. Ainsi, la simple affirmation «Le fait a eu lieu.» peut soulever des difficultés insurmontables. Par exemple, on peut dire : « Il fait beau » pour tout une gamme de conditions météorologiques dépendant du lieu, de la saison et de l’humeur de celui qui produit le jugement.



[Le hasard dans différents domaines scientifiques]

L’apparition de l’Humanité est-elle due au hasard ?


Selon Nicolas Gauvrit 3, les domaines qui, en mathématiques, peuvent nous apprendre quelque chose sur le hasard sont :

  • En théorie des probabilités et en statistique, on parle de variables aléatoires, c’est-à-dire de distributions de probabilité. Dans les matrices aléatoires, les nombres rangés en ligne et colonnes sont tirés au hasard. Plusieurs propriétés statistiques universelles ont été découvertes, les mêmes quel que soit le type de hasard utilisé. Les matrices aléatoires se retrouvent dans quantité de situations du quotidien (temps d’attente de la rame du métro, tsunamis, cours de bourse, etc.) et se sont révélées fécondes en mathématiques (nombres premiers), en biologie (forme des protéines) et en physique théorique (niveaux d’énergie des noyaux atomiques, conduction électronique, etc…).

Le mot se charge de nouvelles significations, et notamment de celle de « danger »(4). Déjà perceptible dans le mot « hasardeux », ce nouveau sens est devenu le noyau sémantique de l’anglais « hazard ».



Le hasard fait bien les choses ! Cette formule que nous employons lorsque nous nous retrouvons faces à certains faits de ce genre, n’est en réalité pas une situation aussi anodine que ça le paraît.

Car il semble plutôt évident que par nos pensées, nous attirons à nous les événements plus que nous le croyons…

La plupart des gens sont sceptiques à ce sujet car nous avons tous du mal à accepter ce que nous ne comprenons pas.

Le cerveau humain est quelque chose de très complexe et au-delà de sa fonction première (gérer ce mécanisme du corps si l’on peut dire), il renferme bien des aspects spirituels qui nous échappent.

C’est la raison pour laquelle il est important de pouvoir maîtriser ses pensées et d’avoir plutôt des pensées positives…

Une pensée peut tout changer…ceci est valable pour le début de votre journée qui donnera le ton à tout le reste, comme cela pourra l’être pour toute votre vie en générale.

En effet, lorsque nous parlons de nos réactions face aux expériences vécues, il est clair que c’est la façon dont vous aborderez une situation qui en entraînera ou non d’autres…

(4) Un danger est une cause possible de dommage (à une personne, un peuple, un bien, à l’environnement, etc.). La probabilité de survenue de ce dommage est le risque associé à ce danger. On parle aussi de dangerosité d’une situation ou d’un individu qui présente alors un caractère dangereux…

LOIS DES SERIES
*** *** ***

Vous avez remarqué que, cette année, quatre accidents aériens de grande ampleur sont survenus le même mois. Vous apprenez, par ailleurs, que nombre de tueurs en série possèdent sur leur table de chevet un exemplaire de L’Attrape-cœurs de Salinger.

Les proverbes constituent une ressource précieuse pour voir comment la logique ordinaire se représente le monde. On parle parfois de sagesse populaire à leur propos et cette expression est souvent justifiée car ils proposent un abrégé de ce que l’expérience nous donne de meilleur : « Ne vends pas la peau de l’ours avant de l’avoir tué » ; « Le mieux est parfois l’ennemi du bien » ; « Ne remets pas au lendemain ce que tu peux faire le jour même » … Que de fois nous éviterions de commettre des erreurs si nous avions toujours à l’esprit cette sagesse populaire ! Pourtant, dans certains cas, le mieux serait de l’oublier, car elle donne de mauvais conseils et ne révèle rien d’autre que certaines des erreurs les mieux partagées. Par exemple, il n’est pas toujours vrai qu’un « tiens » vaille mieux que deux « tu l’auras ». Pire encore, il n’y a aucune raison de croire que lorsque l’on parle du loup, on en voie la queue. Cela voudrait dire implicitement que l’ordre de la nature doit être le même que l’ordre de nos idées, et que si deux choses sont conçues ensemble, c’est qu’elles doivent exister ensemble. Par extension, on a quelquefois pensé qu’une chose qui paraissait miraculeuse devait avoir des propriétés miraculeuses. Au XIXe siècle, dans le nord de l’Italie, par exemple, les habitants eurent la surprise de recevoir du ciel une pluie de corps blanchâtres qui furent reçus comme une manne divine. Un miracle de ce type devait produire des corps aux propriétés non moins miraculeuses. Les habitants s’en repurent tant et si bien, espérant sans doute récolter quelque bénéfice de ce breuvage, qu’il fut très difficile d’en recueillir une quantité suffisante pour procéder à son analyse chimique. Cela fait, la conclusion fut sans doute un peu difficile à avaler pour les bénéficiaires du miracle : il s’agissait d’excréments d’insectes !

Une autre suggestion de la sagesse populaire qu’il vaut mieux éviter de prendre au sérieux est l’idée selon laquelle un malheur n’arrive jamais seul. D’une certaine façon, cette sentence peut être admise si elle signifie qu’affaiblis par un échec, nous avons des chances d’aller à la rencontre d’autres échecs en baissant les bras et en nous laissant aller. Mais la plupart du temps, ce proverbe renvoie à une autre idée, il nous met en garde contre de prétendues périodes de chance ou de malchance. Pourquoi de telles périodes de malchance ? Les raisons qui pourraient être invoquées sont diverses : atmosphère astrale défavorable, épreuve envoyée par les dieux … mais elles demeurent généralement impensées ou, au minimum, implicites. Il n’y a pas beaucoup plus de justifications à la maxime « Jamais deux sans trois », par exemple. Comme le précédent, ce proverbe révèle la croyance commune en ce qu’on appelle la loi des séries. Une loi qui semble toujours d’actualité et qui est sans cesse évoquée jusque dans les médias les plus officiels, quelquefois de façon plaisante lorsque les médias espagnols ont évoqué la défaite de leur équipe nationale en huitième de finale de la Coupe du monde de football 2006 en Allemagne face à l’équipe de France. Quelquefois de façon dramatique lorsque cette loi fut invoquée pour rendre compte des blessures et des morts provoquées par des chiens au cours du mois de juin 2006. Ou encore lorsque le 50ème anniversaire de l’US Air Force, en 1997, fut marqué par une série d’accidents qui ont provoqué 16 morts en l’espace de quelques jours…

D’une façon générale, elle rend compte de l’impression souvent partagée que certains événements surviennent de façon « groupée » dans le temps (accidents d’avion, catastrophes naturelles, etc.).

C’est une loi mystérieuse dont on entend toujours parler sans qu’elle soit clairement définie, mais qu’on pourrait formuler ainsi : les événements du même type ont une probabilité d’apparition qui excède ce que permet de pronostiquer le hasard. (…)

Tout d’abord, il faut bien dire que certains phénomènes surviennent, en effet, de façon groupée sans que cela ne doive rien au hasard. Les accidents de voiture mortels ont beaucoup de chances de survenir « par salve » lors des grands départs en vacances. Les accidents dus aux bizutages ont des chances de survenir plutôt en automne, les noyades d’enfants en période estivale, etc. Nous pouvons constater qu’ils surviennent « en série » et trouver cela mystérieux. Mais notre étonnement montrera seulement que nous négligeons que le nombre d’occurrences d’un phénomène est variable au cours du temps et que certaines de ses manifestations les plus malheureuses seront variables elles aussi. En d’autres termes, plus il y a de joueurs à la loterie, et plus grandes sont les chances qu’il y ait des gagnants.

Ensuite, certains événements attirent l’attention des commentateurs, des journalistes en particulier, de sorte que certaines périodes seront propices à un examen soutenu de certains phénomènes. Ceux-ci ne varient pas en importance, mais, examinés à la loupe, ils peuvent donner l’impression d’être plus fréquents à un moment précis. Par exemple, s’il survient un incident particulièrement grave dans un collège, opposant un élève à un enseignant, les commentateurs porteront, dans les semaines qui suivront, une attention particulière à toute forme de violence scolaire, ce qui pourra donner l’impression que ces violences surviennent groupées, alors qu’en réalité elles existent tout au long de l’année. On pourrait en dire autant de phénomènes comme le suicide des policiers, etc. Certains phénomènes peuvent même demeurer parfaitement invisibles parce qu’ils ne suscitent aucun commentaire ; ce fut longtemps le cas des maladies nosocomiales, celles que l’on contracte dans les milieux hospitaliers. Pour résumer, la représentation que nous pouvons avoir de la fréquence de certains événements, et donc de l’existence d’une loi des séries, est conditionnée par les informations qui nous parviennent. Enfin, les commentaires à propos d’un phénomène social peuvent susciter des vocations. Certains événements qui arrivent « en série » le doivent beaucoup au fait qu’ils furent inaugurés par un acte qui provoqua les commentaires des médias. Ce type de traitement médiatique élargit mécaniquement les rangs des candidats à la reproduction de l’événement.

Certaines manifestations de ce que l’on appelle, un peu rapidement, la loi des séries ne peuvent être expliquées par aucun de ces phénomènes, elles relèvent plutôt d’une mauvaise perception des phénomènes aléatoires. (…)

(Deux processus cognitifs peuvent être à l’œuvre dans cet égarement de la pensée et nous poussent à croire que : )

- L’aléatoire est « équitable » :
L’idée d’un hasard juste est très ancrée en nous, car elle correspond à ce que nous croyons savoir du hasard. Elle inspire toutes sortes de martingales aux joueurs de casino, raison pour laquelle on l’appelle parfois « sophisme de Monte-Carlo ». (…)
Dans un jeux de pile ou face, après plusieurs « pile » de suite par exemple, pourquoi est-il faux de croire, dans ce cas, que face a plus de chances de sortir que pile ? Tout simplement parce que la probabilité liée à cet événement (pile ou face) est indépendante de celle de ceux qui l’ont précédé. En d’autres termes, quand bien même aurait-on obtenu face mille fois de suite, pile n’aurait qu’une chance sur deux de sortir lors du prochain jet, ni plus ni moins que lors du premier. C’est une vérité scandaleuse pour la logique ordinaire, car tout se passe comme si nous adhérions à l’idée qu’il y a quelque chose d’une justice immanente dans le hasard.

- L’aléatoire est hétérogène :
Nous avons tendance à croire que le hasard est hétérogène. Or, cette croyance nous fait juger étranges certains événements qui adviennent parfois groupés. On évoquera facilement la loi des séries, par exemple, lorsque plusieurs accidents d’avions surviennent le même mois. Cela peut nous donner l’impression que ces événements, apparemment indépendants, sont obscurément liés, dans l’ombre de la mystérieuse loi. Nous trouverions plus normal que ces événements tragiques surviennent tout au long de l’année répartis de façon un peu plus équitable…

La négligence de la taille de l’échantillon

 © AJECTA

Le train Amtrak Silver Meteor reliant Miami à New York a été victime, en 1983, d’une incroyable série d’accidents. En effet, dans la nuit du 24 au 25 août, sa route a été interrompue à plusieurs reprises. D’abord à 19 h 40 par le suicide d’une malheureuse, qui s’est donné la mort en se jetant du haut d’un pont à Savannah (Géorgie) ; ensuite à 21 h 30 et à 1 h 10, en raison d’accidents impliquant à chaque fois un camion ; enfin à 2 h 37, à Kenly (Caroline du Nord), à la suite d’une collision avec une voiture. Plusieurs dizaines de blessés pour un train qui n’atteignit jamais sa destination (il fut finalement annulé), tel est le bilan calamiteux de l’Amtrak Silver Meteor. Présenté comme cela, cet exemple est de nature à vous faire croire qu’il existe des moments qui sont véritablement maudits. Reconnaissons sans discuter que ce qui est arrivé à ce train dans la nuit du 24 au 25 août est exceptionnel ; c’est pour cette raison, d’ailleurs, que sa mésaventure a fait le tour du monde. Seulement, celle-ci n’est exceptionnelle que parce qu’elle est considérée dans son unicité. En voyant les choses ainsi, nous nous rendons victimes de ce que l’on peut appeler l’erreur de négligence de la taille de l’échantillon.

Cette erreur de raisonnement se manifeste lorsque nous sommes confrontés à un événement improbable en soi, mais issu d’un nombre d’occurrences immense. Nous avons, dès lors, l’impression qu’il est extraordinaire, puisque nous ne pouvons, ou ne voulons pas, considérer la nature de la série dont il est issu. Il y a des coïncidences qui nous paraissent donc tellement prodigieuses que nous jugeons raisonnable de ne pas les attribuer au hasard. Le problème est qu’un phénomène peut être extraordinaire (car caractérisé par une probabilité faible d’apparition) et cependant le résultat du hasard, s’il est issu d’un très grand nombre d’occurrences. (…)

Revenons à présent au malheureux parcours de l’Amtrak Silver Meteor. Lorsque nous considérons cet événement, nous l’isolons naturellement de la famille d’événements de laquelle il est issu, c’est-à-dire de l’ensemble des voyages en train réalisés de par le monde. Or, le nombre de ces événements est si important qu’il est probable que l’un d’entre eux réalise parfois l’improhable. Un calcul exact ne peut sérieusement être mené ici mais, pour préciser mon idée, je dirai ceci : si l’on rapportait les probabilités de chances de la mésaventure de l’Amtrak Silver Meteor, qui sont évidemment très faibles (supposons une chance sur cent millions), au nombre de voyages effectués en train de par le monde, on en déduirait, par le calcul, que le fait qu’un tel événement se soit produit dans l’histoire ferroviaire n’est rien moins que banal, car il y a des millions de voyages en train chaque année, et a fortiori depuis que le chemin de fer existe. Que cette histoire soit parsemée de singularités de ce genre ne peut étonner que l’esprit qui est victime de la négligence de la taille de l’échantillon. (…)

Extraits de Gérald BRONNERCoïncidences, Nos représentations du hasardÉditions Vuibert, 2007, p. 11 et suivantes

à la Une

PATIENCE ET LONGUEUR DE TEMPS FONT PLUS QUE FORCE NI QUE RAGE…

La Patience

« Patience et longueur de temps font plus
que force ni que rage. »_ Il faut, autant qu’on peut, obliger tout le monde…

 Auteur Jean de La Fontaine
 Source Le Lion et le Rat (Fables, Livre II)
 Theme La Patience
  Avis des internautes

On a souvent besoin d’un plus petit que soi.
De cette vérité deux fables feront foi,
Tant la chose en preuves abonde.

Entre les pattes d’un lion
Un rat sortit de terre assez à l’étourdie.
Le roi des animaux, en cette occasion,
Montra ce qu’il était et lui donna la vie.

Ce bienfait ne fut pas perdu.
Quelqu’un aurait-il jamais cru
Qu’un lion d’un rat eût affaire ?
Cependant il advint qu’au sortir des forêts

Ce lion fut pris dans des rets,
Dont ses rugissements ne le purent défaire.
Sire rat accourut, et fit tant par ses dents
Qu’une maille rongée emporta tout l’ouvrage.

«Patience et longueur de temps,
Font plus que force ni que rage.»


Je me souviens d’un très gros dictionnaire à la maison sans aucune illustration comme nous le voyons aujourd’hui mais avec des pages roses au milieu dédiées aux dictons…

Savez-vous que je passais souvent du temps la tête plongée dans ces pages « colorées » ? Etant curieuse de nature, je voulais connaître le sens de ces mots . Pour la petite histoire :

Mon père, une personne d’un certain âge au moment où j’étais moi-même en pleine adolescence, parlait souvent en utilisant des jolis dictons qui m’intriguaient beaucoup…

Ayant baigné depuis toute jeune dans les proverbes et dictons, c’est quelque chose que j’aime beaucoup à employer même si cela peut « paraître » un peu moralisateur parfois.

La morale de cette fable de La Fontaine – « Patience et longueur de temps font plus que force ni qurage  » semble bien être devenue une véritable ligne de conduite.

Lorsque l’on est confronté à une difficulté, il est inutile de s’énerver. Il faut au contraire faire preuve de patience et tendre à agir plus posément. Morale que conclut cette belle fable de La Fontaine intitulée Le Lion et le Rat.

Au fil des épreuves et des expériences de la vie, nous devons nous assagir. En avançant, nous nous rendons bien compte que le temps nous est compté et qu’en même temps, il nous faut lui faire confiance…Cela suppose aussi que nous avons assumé nos responsabilités en temps et en heure !

Cela suppose que nous n’avons pas laissé passer des trains, que nous n’avons pas reporté au lendemain ce que nous devions faire le jour-même…que nos engagements l’ont été dans le bons sens, et dans la bonne direction…

Avons-nous au moins l’idée de ce que le temps règle beaucoup de problèmes, qu’il solutionne beaucoup de choses ? Outre de faire preuve de patience, il nous faut aussi apprendre à devoir lui faire confiance.

La Fontaine, par ses fables, a embelli notre enfance tout en faisant passer des messages utiles sur les valeurs de respect, de tolérance et de liberté. Et cette citation en particulier m’a du reste toujours accompagnée et m’accompagne encore le long de ma vie. Elle est reliée au proverbe : « tout vient à point à qui sait attendre »…

Résultat de recherche d'images pour "patience"


Par dessus tout, c’est ce dont nous avons besoin. Ne laissez pas l’anxiété ou la frustration prendre le dessus. Les conditions extérieures de votre expérience vont changer. Mais vos bénéfices les plus importants seront atteints lorsque les conditions dans votre intérieur resteront les mêmes. Gardez votre paix intérieure. Reprenez votre contrôle. Faites confiance à votre sagesse supérieure. Ayez une vision plus grandiose.
à la Une

Quelles sont les « quatre lois de la spiritualité » en Inde ?

Bonjour à tous, me revoilà parmi vous !
BALI_INDONESIE_FILLE_FEMME
Voici donc les 4 fameuses Lois qui vous sont enseignées en Inde…
 


1- La première Loi dit : « la personne qui arrive est la bonne personne ». C’est-à-dire que personne n’arrive dans nos vies par hasard, toutes les personnes qui nous entourent, qui interagissent avec nous, sont là pour quelque chose, pour nous faire apprendre et avancer sur chaque situation.

2- La deuxième Loi dit : « ce qui se passe est la seule chose qui aurait pu se produire ». Rien, mais rien, absolument rien de ce qui nous arrive dans nos vies aurait pu être autrement. Pas même le détail le plus insignifiant. Il n’y a pas de : « si j’avais fait une telle chose se serait passé une telle autre… ». Non, ce qui s’est passé était la seule chose qui aurait pu arriver, et ça a dû être comme ça pour que nous apprenions cette leçon et continuons. Toutes et chacune des situations qui nous arrivent dans nos vies sont parfaites, même si notre esprit et notre ego résistent et ne veulent pas l’accepter.

3- La troisième Loi dit : « A tout moment qui commence, c’est le bon moment ». Tout commence au moment indiqué, ni avant, ni après. Quand nous sommes prêts pour que quelque chose de nouveau commence dans nos vies, c’est là que ça commencera.

4- Et la quatrième et dernière : « Quand quelque chose se termine, ça se termine ». Tout simplement comme ça. Si quelque chose s’est terminé dans nos vies, c’est pour notre évolution, donc il vaut mieux le laisser aller et avancer, déjà enrichi de cette expérience.

Pour finir je pense que ce n’est pas vraiment un hasard que vous lisiez ceci en ce moment même, si ce texte est arrivé dans vos vies aujourd’hui ; nous savons tous qu’aucune goutte de pluie ne tombe jamais au « mauvais endroit ». Du reste, cet évidence aurait pu très bien faire la dernière partie des lois énumérées ici : La cinquième loi… 

« Il arrive un moment dans la vie, où il faut vous éloigner de ceux qui créent des drames, en s’entourant de gens qui vous font rire. Vous oubliez le négatif et vous concentrez sur le bon en s’entourant de bonnes personnes et priez pour celles qui ne le sont pas !

LORSQUE LES MAUVAISES PERSONNES QUITTENT VOTRE VIE...
La vie est trop courte pour être autre chose que heureuse. Tomber fait partie de la vie, se relever et continuer d’aimer, d’espérer ou de croire en la vie c’est vivre. » ❤

Alors saisirez-vous les bonnes opportunités qui se présenteront à vous ? Ne vous attardez plus sur ce qui a été ou ce qui aurait pu être : la vie c’est ici et maintenant ! 

Je vous souhaite de passer une merveilleuse journée. Positivement vôtre. Yola M. 🌞🔆🌟

à la Une

Ne sous-estimez jamais la capacité que peut avoir une personne d’évoluer pour devenir ce qu’elle doit être : que ce soit dans 1 an, 5 ans ou 10 ans…

« Soyez vous-même, les gens n’ont pas forcément à vous aimer ».
Vous ne devez jamais craindre d’afficher votre attitude,✨ ou
votre propre style de manière confiante ou flamboyante ! 💫

On Peut En Savoir Plus Sur une personne en Une Heure De Jeu
Qu’en Une Année De Conversation
Citation du jour (Platon)


« Soyez vous-même,
les gens n’ont pas forcément
à vous aimer et cela ne
doit pas vous affecter. »
(Franck Nicolas).

LE PARDON SIGINIFIE AIMER LA PERSONNE QUE TU ES...MAITRISER LES 3 EST VITAL POUR TA REUSSITE

« Il n’y a qu’un endroit dans l’univers que
vous pouvez d’abord améliorer et…
cet endroit, c’est vous-même. »
(Crisoubarcelona).

LE MEILLEUR EST A VENIR

🌟 Vous ne devez jamais craindre d’afficher votre attitude,
✨ votre style de manière confiante ou flamboyante. 💫


Even when I'm a mess
I still put on a vest with an S on my chest.
à la Une

ET SI NOUS « CULTIVIONS » UN ETAT D’ESPRIT POSITIF ?

LE BONHEUR EST A L’INTÉRIEUR DE SOI : C’EST UN ETAT D’ESPRIT QUE « JE CULTIVE »… MAIS AUSSI UNE BELLE EXPÉRIENCE DE VIE… ET MA PERCEPTION DES CHOSES : C’EST ETRE EN PAIX TOUT SIMPLEMENT.
★★★🌞 🔆 🌟★★★

gif-1913308155.gifCet article a été rédigé en fin d’année dernière, mais j’ai décidé de lui « redorer le blason » en lui donnant un petit coup de fraîcheur…Yé crois bien qu’il commençait déjà à se languir de vous retrouver ! 😎

Avez-vous le moral dans les baskets
ces temps-ci ?

Et si nous y remédions ? Je propose de vous donner des éléments qui pourront vous aider dans un premier temps à sortir de cette morosité ambiante, mais encore mieux, vous pourrez (en y mettant de la bonne volonté) reprendre le contrôle presque aussitôt !

Par quoi devrez-vous commencer selon vous ? Eh bien vous pourriez déjà remédier à cela et retrouver la pêche et la paix rien qu’en changeant votre façon de penser.


La sagesse, c’est savoir que je ne suis rien.
L’amour, c’est savoir que je suis tout,
et entre les deux, je vis ma vie…

N'ATTENDEZ PAS D'ETRE HEUREUX.jpg


Tout d’abord, il serait vraiment utile de savoir comment vous avez l’habitude de commencer la plupart de vos journées…quel est votre rituel du matin ?

Etes-vous de ceux qui peinent souvent à sortir du lit, avec cette très désagréable impression d’être fatigué(es) et de ne pas avoir récupéré de votre nuit ?

Peut-être que vous ne présenter pas vraiment tous ces symptômes, mais vous voulez avoir le moral, ou pas ?! Bon, c’est parti alea jacta est* ! Gageons que ces cinq étapes puissent vous aider afin de pouvoir vous en sortir assez rapidement :

ALEA JACTA EST.jpg


1- Resaisissez-vous !

Allez hop hop hop, il est grand temps de reprendre le dessus et de se bouger un peu le popotin et je dirais même plus : soyons réaliste, mais exigeons l’impossible ! 😊

Et si vous décidiez de réagir, plutôt que de passer votre temps à ruminer ?

Inspiration.jpg

Tient en vous mettant par exemples au Yoga en effectuant quelques simples petits exercices d’assouplissement, ou encore de la méditation au moment du réveil.

Vous pourriez aussi faire du footing, de la marche ou du vélo le matin, en tout cas pour ceux qui seraient de « fervents » adeptes de ce type de sport !

Un peu d’enthousiasme, cela ne pourra
que vous être bénéfique voyons…😉

Je sais, bon je vous vois venir, vous allez encore me dire que vous avez un timing déjà serré, pas suffisamment de temps patati et patala…pas d’excuses, eh bien trouvez le ce temps, eh eh il suffit simplement de se levez un peu plus tôt !⏳🏃‍

Vous avez tous très certainement déjà entendu dire que «vouloir, eh bien c’est pouvoir» n’est-ce pas ? Alors sache ce que tu veux et fais ce que dois…


TOUT CE DONT J’AI BESOIN
MAINTENANT EST ICI…


2 – Le petit déjeuner

healthy-breakfast_4460x4460 (1)-747027607..jpeg

Nous avons de nos jours, pour la plupart d’entre nous, un style de vie plutôt oppressant qui fait qu’avec toutes nos innombrables activités urbaines, nous finissons par tôt ou tard développer le sentiment négatif de vivre à 💯 à l’heure et de ne plus pouvoir parfois contrôler les choses. Heureusement, nous avons toujours cette possibilité de dire stop !

GRATITUDE
Pourtant, il est capital d’arriver à lever le pied et de « maîtriser » certains éléments de nos vies, afin de parvenir à garder le cap…sous peine de succomber un de ces quatre matins au stress  généré par ce mode de vie trop rapide, ou même pis, d’être confronté au risque de sombrer dans la dépression qui pourrait s’installer.

En conséquence, accordez-vous avant tout ce laps de temps et profitez-en pour prendre un vrai petit déjeuner : bol de chocolat, lait, pain complet, céréales, œufs, jus d’orange et ou une banane (qui contient des fibres, du glucose, c’est également un bon booster). Enfin, c’est à varier bien sûr, cela sans aucun complexe, et selon les goûts et envie de chacun(e).

Le corps est une magnifique machine qui a besoin de sa dose de vitamines pour bien démarrer tout comme notre état d’esprit qui peut d’ailleurs à lui seul conditionner toute notre journée, mais ne vous inquiétez surtout pas car nous reviendrons sur cet aspect des choses…

Il est donc important, et je dirais même primordial de se donner le temps de savourer ce petit instant privilégié qui devrait même demeurer un vrai rituel…

Oui puisque c’est également (vous en conviendrez aisément), ce moment qui vous permettra de bien préparer votre corps dans la perspective d’une longue journée qui vous attendrait.

Pensez en revanche à boire beaucoup d’eau (un verre le matin en vous levant), mais également à d’autres moments de la journée, car cela est du reste tout aussi nécessaire pour équilibrer votre métabolisme. Ce qui vous permettra de garder une hydratation suffisante surtout en temps de chaleur…


3 – Cultiver son moi intérieur

Continuer à lire … « ET SI NOUS « CULTIVIONS » UN ETAT D’ESPRIT POSITIF ? »

à la Une

Peu importe qui vous avez été, vous pouvez être qui vous voulez…

Déterminez ce que vous voulez et pourquoi vous le voulez…

DETERMINE WHAT YOU WANT AND WHY YOU WANT IT...Déterminez ce que vous voulez.
Une fois que vous avez compris 
ce qui est important,
Vous pourrez utiliser 
ce qui vous passionne...
et tout atteindre !
à la Une

La façon dont vous traitez les autres, c’est leur Karma…| Comment vous réagissez à leur comportement, c’est le vôtre.

CE QUE VOUS DEVRIEZ SAVOIR
SUR LE KARMA…
1560516392361-2005827925.jpgDans la vie, il faut pouvoir se defendre....png

à la Une

LES 4 ANCRAGES DE LA VIE…

LES 4 ANCRAGES DE LA VIE


APPRENDRE A SE RESPONSABILISER

La responsabilisation de sa vie consiste à choisir d’obtenir…
les résultats que nous désirons, à devenir proactifs en tout,
puis de le mettre en oeuvre en passant à l’action !

Mais la proactivité ne consiste pas simplement à prendre des initiatives.

Il s’agit de constater que nous sommes les seuls
à pouvoir apporter les changements que
nous désirons dans notre vie.

  • Utilisez-vous plutôt des formulations qui vous donnent du pouvoir, comme:

    • Je peux choisir une approche différente.
    • Je peux aussi apprendre afin d’évoluer…
    • Ça me fait peur, mais je vais essayer quand même pour voir ce que ça donne.
    • La situation me décourage, mais je vais me concentrer sur ce que je peux changer.

    En vérité, la majeure partie de ce que nous vivons découle des décisions que nous aurons à prendre.

    Vous devez ignorer tout ce sur quoi vous n’avez aucun contrôle et vous concentrer plutôt à changer ce sur quoi vous avez un pouvoir.

👇

  • Les personnes responsables de leur vie n’accusent pas continuellement les autres ou les circonstances pour ne pas progresser dans la vie.

    Leurs actions sont le résultat de choix délibérés qui se fondent sur leurs valeurs et leur grand désir d’apporter un changement positif.

    Au contraire, les personnes qui se déresponsabilisent ne font que réagir aux circonstances, cela finit par les paralyser.  

    Ce ne sont pas leurs décisions qui les dirigent mais leurs émotions négatives. En d’autres mots, elles refusent le pouvoir qu’elles peuvent avoir sur leur vie…

    La réalisation de soi devrait être une priorité.

    Malheureusement, on commence souvent à faire quelque chose seulement après qu’une catastrophe se soit produite, que nous ayons touché le fond.

    Ainsi, quand on parle de « demander à la vie », cela n’implique pas de « demander » et d’attendre…non non non ! Il s’agit de s’impliquer soi-même à favoriser cette bonne énergie qui fera évoluer notre esprit…

    Cela consiste plutôt à prendre la responsabilité de ce que nous désirons et à faire tout ce qu’il faut (dans les limites des lois et de l’éthique 😉) pour arriver à l’obtenir.

L'AMOUR DE SOI

APPRENDRE A S’AIMER AVEC BIENVEILLANCE

Si vous portez attention à ces dimensions, vous favorisez une bonne connaissance équilibrée de vous-même qui vous permettra de vous accepter, et de vous aimer…

Les connaissances sur votre corps : quelles sont vos limites, votre regard sur vous.

Aimez-vous votre apparence physique et la façon dont vous vous percevez ?

Quelles sont vos capacités physiques, connaissez-vous vos propres limites ?

Vous souciez-vous de la manière dont l’extérieur peut bien vous percevoir ?

Faites-vous attention à votre santé ? Seriez-vous une personne infatigable ?

Vous arrive t-il de vous chouchouter (se réserver des séances de massage) ?

Ce que vous connaissez de la manière dont vous réagissez aux événements.

Avez-vous des tendances impulsives, pondérées, émotives, rationnelles ?

Aimez-vous la communication, évitez-vous les échanges avec les autres ?

Avez-vous une idée précise de vos habitudes « sacrées », de vos goûts ?

Aimez-vous les mets des autres pays, si oui vous arrive t-il d’en cuisiner ?

Êtes-vous ravi(e) lorsqu’il fait froid ou pestez-vous jusqu’à l’arrivée enfin du
printemps (comme c’est mon cas) ? Selon votre tempérament, bichonnez vous.

Appréciez-vous la lecture avant de vous coucher, consultez-vous le portable ?

Selon les habitudes citées ici, certaines sont plus ou moins bonnes et à revoir : 

  • Ex : consulter son téléphone au moment du coucher favorise l’insomnie.
  • Il est mieux de lire un bon livre qui vous détende et repose votre esprit…

LA TULIPE ET LA ROSEAPPRENDRE A ETRE FIDELE A SOI-MEME

Connaissance de soi et estime de soi

Nous ne savons plus qui nous sommes. Nous vivons à une époque où la connaissance et le respect de soi sont mis de côté au profit de valeurs souvent superficielles… Nous nous jugeons sévèrement et cela nous conduit trop souvent à des impasses personnelles et interpersonnelles.

​Ne sommes-nous pas tout simplement en train de perdre le contact avec nous-mêmes ? Il n’est donc pas surprenant que nous soyons malheureux, car notre vision de nous-mêmes joue un rôle fondamental dans notre capacité à nous aimer et à nous réaliser.

​Plus encore, la connaissance de soi et l’estime de soi se trouvent aux fondements de notre capacité à passer à l’action et à nous réaliser. Mais nous connaissons-nous réellement ?

Il y a de fortes chances que nous ayons parfois tiré des conclusions hâtives et négatives à notre sujet, ce qui a eu pour effet de miner notre estime de soi.

Il est important de nous souvenir que nous avons obtenu de nombreux succès, car chaque souvenir de nos succès passés nous montre que nous sommes encore capables de réussir dans l’avenir.

Malheureusement, nous retenons plus facilement les événements désagréables, comme les échecs et l’humiliation, que nos succès.

Et si nous oublions nos réussites, nous risquons de penser que nous ne sommes pas bons à grand-chose.

C’est d’ailleurs ce que le psychoéducateur et spécialiste de l’estime de soi Germain Duclos a observé chez de nombreux enfants qui n’arrivaient pas à se remémorer leurs succès passés.

Voici d’ailleurs une astuce pour sauvegarder votre estime de soi lorsque vous apprenez à vous connaître. Il est peut-être intéressant de « glaner » quelques informations à votre sujet…

Seulement, il faut éviter de vous évaluer globalement lorsque vous procédez à ces comparaisons. Si vous ne vous évaluez pas globalement, vous gardez votre estime de soi intacte.

* Rester authentique !

Dans Noces, l’écrivain et philosophe Albert Camus écrit « […] qu’est-ce que le bonheur sinon le simple accord entre un être et l’existence qu’il mène ? »

Cela résume bien la notion d’authenticité. L’authenticité consiste à vivre de manière intègre envers ce que nous sommes.

Si vous prenez le temps de vous connaître, vous choisirez de vivre une vie qui correspond à vos valeurs.

Vos valeurs correspondent à ce qui compte vraiment pour vous.

Elles vous aident à mieux orienter vos objectifs et vos actions. Lorsque vous vivez dans l’authenticité, vous savez précisément qui vous êtes par et pour vous-mêmes.

Ainsi, le fait de porter attention à vous-mêmes chaque jour vous aide à forger la vision de ce que vous souhaitez devenir.

Mieux vous vous connaissez aujourd’hui et plus vous vivrez demain une vie qui respecte vraiment qui vous êtes… pour peu que vous fassiez aussi le choix d’être vraiment authentique…et de le rester !

Car on peut très bien se connaître mais agir malgré tout d’une manière « fausse » qui viserait seulement à suivre ce que les autres attendent de nous, par exemple.

​Si vous désirez améliorer votre harmonie avec vous-mêmes, il est essentiel pour vous de commencer par s’accepter, de s’affirmer et de ne plus s’auto-saboter, pour arriver à s’épanouir ! Ce qui suit vous montrera comment réaliser cet objectif.

LA MAITRISE DE L'ESPRIT OUVRE LA PORTE AU BONHEUR

Votre identité constitue l’ensemble des points de repère à partir desquels vous avez tendance à vous juger et par l’intermédiaire desquels vous agissez et vous prenez par conséquent  toutes les décisions importantes qui régissent votre vie.

Afin de favoriser les mécanismes psychologiques qui régissent le fonctionnement de votre identité et supprimer les conflits et les déséquilibres qui nuisent à toute votre harmonie :​

Vous devrez absolument travailler sur les point suivants :​

  • Être fier de celui (celle) que vous êtes envers et contre tous;
  • Ne pas utiliser des critères injustes lorsque vous vous évaluer;
  • Reconnaître vos qualités, vos capacités et vos accomplissements;
  • Être motivé dans ce que vous entreprenez, en gardant un bon mindset;
  • Vous accorder la valeur que vous méritez et ne pas vous auto-critiquer;
  • Surtout vivre avec authenticité, ce qui sera une source de paix pour vous.

APPRENDRE A SE RESPECTER

  • ARRÊTE…Laisse partir les gens qui ne sont pas prêts à t’aimer !

    C’est la chose la plus difficile que tu auras à faire dans ta vie, et elle sera aussi la plus importante : arrêter de donner ton amour à ceux qui ne sont pas prêts à t’aimer, ou à s’investir dans une véritable relation…

    Arrête d’avoir des conversations difficiles avec des gens qui ne veulent pas changer.

    Arrête d’apparaître pour les gens qui sont indifférents à ta Présence !

    Arrête d’aimer les gens qui ne sont pas prêts à t’aimer.

    Je sais que ton instinct est de tout faire pour gagner les bonnes grâces de tous ceux qui t’entourent, mais c’est aussi l’impulsion qui te volera ton temps, ton énergie et ta santé mentale, physique et spirituelle…

    Quand tu commences à te manifester dans ta vie, complètement, avec joie, intérêt et engagement, tout le monde ne sera pas prêt à te trouver à cet endroit de pure sincérité…

    Ça ne veut pas dire que tu dois changer ce que tu es.
    Ça veut dire que tu dois arrêter d’aimer les gens qui ne sont pas prêts à t’aimer.

    Si tu es exclu(e), insulté(e) subtilement, oublié(e) ou facilement ignoré(e) par les personnes à qui tu offres ton temps, tu ne te fais pas une faveur en continuant à leur offrir ton énergie et ta vie.

    La vérité, c’est que tu n’es pas pour tous…
    Et que tout le monde n’est pas pour Toi …

    C’est ce qui rend ce monde si spécial, quand tu trouves les quelques personnes avec qui tu as une amitié, un amour ou une relation authentique.

    Tu sauras à quel point c’est précieux …
    Parce que tu as expérimenté ce qui ne l’est pas …

    Mais plus tu passes de temps à essayer de te faire aimer de quelqu’un qui n’en est pas capable …
    Plus tu perdras de temps à te priver de cette même connexion …

    Il y a des milliards de personnes sur cette planète, et beaucoup d’entre elles se retrouveront avec toi, à leur niveau, avec leur vibration, là où elles en sont …

    SOIS ATTIREE PAR LES GENS QUI FONT ECHO AVEC TON AMEMAIS…PARCE QU’IL Y A TOUJOURS UN MAIS :

    Plus tu restes petit(e), impliqué(e) dans l’intimité des gens qui t’utilisent comme un coussin, une option de second plan, un(e) thérapeute et un(e) stratège à leur guérison émotionnelle…Plus tu restes en dehors de la communauté que Tu désires.

    Peut-être que si tu arrêtes d’apparaître, tu seras moins recherché(e) …

    Peut-être que si tu arrêtes d’essayer, la relation cessera …

    Peut-être que si tu arrêtes d’envoyer des textos, ton téléphone restera sombre pendant des jours et des semaines …

    Peut-être que si tu arrêtes d’aimer quelqu’un, l’amour entre vous va se dissoudre …

    Ça ne veut pas dire que tu as ruiné une relation !
    Ça veut dire que la seule chose qui tenait cette relation était l’énergie que TOI et TOI SEUL(E) engageais pour la maintenir à flots.

    Ce n’est pas de l’amour, c’est de l’attachement.
    C’est vouloir donner une chance à qui n’en veut pas !

    L'ATTACHEMENT DIT JE T'AIME ET JE VEUX QUE TU ME RENDES HEUREUX
    Les choses les plus précieuses, et les plus « sacrées » que tu as dans ta vie, sont ton énergie et ton temps…

    Ce n’est pas que ton temps puisqu’il est est limité …
    C’est aussi toute ton énergie !

    Ce que tu donnes chaque jour est ce qui se créera de plus en plus dans ta vie.
    C’est ceux à qui tu donneras ton temps et ton énergie, qui définiront ton existence.

    Quand tu te rends compte de ça, tu commences à comprendre pourquoi tu es si impatient(e) quand tu passes ton temps avec des gens qui ne te conviennent pas, et dans des activités, des lieux, des situations qui ne te conviennent pas.

    Tu commences à réaliser que la chose la plus importante que tu peux faire pour ta vie, pour toi-même et pour tous ceux que tu connais, c’est de protéger ton énergie plus farouchement que n’importe quoi d’autre !

    Fais de ta vie un refuge sûr, dans lequel seules les personnes « compatibles » avec toi y seront autorisées.

    Tu n’es pas responsable de sauver toutes les gens.
    Tu n’es pas responsable de les convaincre qu’ils doivent être sauvés.

    Ce n’est pas ton travail d’exister pour les gens et de leur donner ta vie, petit à petit, instant après l’instant !

    Parce que si tu te sens mal, si tu te sens dans le devoir, si tu te sens obligé(e), tu es la racine de tout ça par ton insistance, en ayant peur qu’ils ne te rendent pas les faveurs que tu leur as accordées…

    Il est de ton seul fait de réaliser que tu es l’aimé(e) de ton destin, et d’accepter enfin cet amour que tu penses mériter.

    Décide que tu mérites une amitié réelle, un engagement véritable, et un amour complet avec les personnes qui sont saines et prospères.

    💎 Puis attends… juste pour un moment… Et regarde à quel point petit à petit tout commencera à changer désormais… 💎

    IL Y A UNE LUMIERE BIENVEILLANTE AU DESSUS DE TOI...

    💖 💗 💓 💕
    A très bientôt
    Yola M. 

à la Une

Courage et persévérance | N’abandonne surtout pas !

15649570174251220988785.jpg

Une magnifique leçon de vie et de détermination…
quelque soit le moyen, persévères et tu y arriveras !

à la Une

NE LAISSEZ PAS LES GENS NEGATIFS VOLER VOTRE JOIE…

NE LAISSEZ PAS LES GENS NEGATIFS VOLER VOTRE JOIE...


💫 N’oubliez pas que tout est possible : 💥

Quelque soit votre statut,
votre éducation, votre passé, votre expérience…
Chacun d’entre nous est acteur de sa vie par,
ses choix et ses actes. 😊
*** *** ***
Bon début de semaine 🙏

à la Une

Emmy Noether, Katherine Johnson, Mary Jackson, Dorothy Vaughan, Marie Curie, Ada Lovelace, Grace Hopper, Hedy Lamarr|8 femmes scientifiques qui ont révolutionné leur époque !

LES FIGURES DE L'OMBREÀ l'occasion de la Journée internationale des femmes et des filles de science, initiative de l'Organisation Des Nations Unies:
Voici 8 destins de femmes à connaître...

Quatres femmes scientifiques qui ont révolutionné leur époque. Crédit Image : Wikipedia CC ; SIPANY/SIPA ; MARY EVANS/SIPA | Crédit Média : RTLnet

« Les Figures de l’ombre » :
l’histoire méconnue de ces femmes
« de l’ombre » qui a été adaptée en série…

La véritable histoire de Katherine Jhonson

Le saviez-vous : durant la Seconde guerre mondiale, les femmes occupent une place de choix dans les sciences informatiques. Plus tard, elles mettent leurs cerveaux au profit de l’aéronautique. Une partie de leur histoire a d’ailleurs été racontée dans Les Figures de l’ombre sorti l’année dernière au cinéma.

Vous ne connaissez peut-être pas leurs noms mais ces femmes ont contribué à l’histoire de la conquête spatiale des États-Unis. Elles s’appellent Mary Jackson, Dorothy Vaughan et Katherine Johnson, sont toutes les trois mathématiciennes, mais aussi physicienne et ingénieure pour Katherine Johnson et sans elles, la NASA n’aurait pas réussi à faire décoller une fusée et envoyer l’astronaute John Glenn au-delà de la stratosphère ! 💪

Le travail de ces trois scientifiques
était tombé dans l’oubli !LES FIGURES DE L'OMBREAnelle Monáe, Taraji P. Henson et Octavia Spencer dans « Les Figures de l’ombre », sorti en 2017 – Crédit photo : 2016 Twentieth Century Fox.


Tombées dans l’oubli, comme une grande majorité de femmes scientifiques, Mary Jackson, Dorothy Vaughan et Katherine Johnson sont sorties de l’ombre grâce à la magie du cinéma. Les Figures de l’ombre, sorti en France en mars 2017 à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, est un film racontant leur histoire semée d’embûches à une époque où la ségrégation raciale et les inégalités femmes-hommes compliquent à bien des égards toute la vie de ces femmes.

Nommée à trois reprises aux Oscars, cette adaptation d’un ouvrage écrit par Margot Lee Shetterly n’est pas passée inaperçue auprès du grand public, rendant alors justice au travail et à la détermination de ces trois Afro-américaines.

Autre fait important : Marie Curie est la seule femme à avoir reçu deux prix Nobel dans deux domaines différents, le premier en physique et le second en Chimie. Avec sa tenue, Lana Del Rey a rendu hommage lors de la dernière cérémonie des Golden Globes à Hedy Lamarr, actrice Américano-autrichienne et inventrice de la « technique Lamarr » sans qui le Wi-Fi et le GPS n’existerait pas.

Une journée pour l’égalité dans les sciences

Si bien qu’en 2018, une Journée internationale des femmes et des filles dans la science a encore son utilité. Créé à l’initiative de l’Organisation des nations unies, cet événement a pour but de rétablir l’égalité des genres dans le secteur des sciences, des technologies, de l’ingénierie et des mathématiques à travers le monde.

Comment ? En favorisant « la participation pleine et égale des femmes et des filles à l’éducation, à la formation, au marché de l’emploi et aux processus décisionnels dans les « domaines scientifiques », explique l’ONU sur son site avant d’ajouter qu’il convient également « d’éliminer toute discrimination à l’égard des femmes (..) et de lever les obstacles juridiques, économiques, sociaux et culturels dans le domaine des sciences. »

« En effet, la recherche peut apporter des solutions aux défis du développement durable et nous ne pouvons pas nous permettre de nous priver du potentiel, des compétences et des idées de plus de la moitié de la population mondiale« , peut-on encore lire sur le site de l’ONU. « L’égalité des genres doit donc être considérée comme un moyen déterminant pour favoriser l’excellence scientifique et technologique ».

Et parce que les filles ont besoin de modèles pour se projeter dans ces filières, que certains et certaines ont besoin qu’on leur rappelle que des femmes ont fait avancer l’ensemble de ces domaines, voici, dans la vidéo ci-dessus, quatre scientifiques. Pour en connaître d’autres, nous vous invitons à lire le livre de Rachel Ignotofsky (pas de traduction française) qui dresse le portrait de « 50 pionnières scientifiques qui ont changé le monde » ou à partir en quête de ces femmes oubliées des manuels scolaires…

à la Une

Agissons aujourd’hui pour un monde meilleur…☘️ 🌿 🍀

NOUS DEVONS APPRENDRE A AGIR NON SEULEMENT POUR NOUS MEME

😇

à la Une

Comment acquérir un esprit positif ? 😊

Screenshot_20181103-153601
Publié
Par Yola | le 

Comment apporter plus de positif dans sa vie ?
Une pensée positive peut tout changer…

La vie n’est pas toujours rose, certes. Mais croyez-vous que nous devrions la noircir davantage ? Voir la vie avec un regard positif, attirera à vous plus de choses positives : c’est la Loi de l’attraction. D’autre part, contrairement à ce que pensent certaines personnes, ce n’est pas mettre la tête sous le sable mais plutôt affronter les choses en étant convaincu(e) que l’on pourra toujours trouver une solution à toutes situations !

En ce qui me concerne, j’ai dû très tôt me débrouiller dans la vie et j’employais donc la plupart du temps ce que l’on appellerait chez moi le système D (ou la vraie débrouillardise).

En effet, plutôt que de me plaindre, j’ai aussitôt décidé de prendre le taureau par les cornes et de chercher par tous les moyens (travailler et me former en même temps), à m’en sortir pour aller de l’avant : hors de question de rester assise en se lamentant, d’ailleurs avais-je vraiment cette alternative ? Ou alors, on pourrait aussi raisonner de la façon suivante : certaines personnes ne réalisent pas que la vie est souvent une question de choix. Ce que l’on veut, quel est notre but (et non ce qu’on ne veut pas), et où voulez-vous vous diriger ?

Notre but dans la vie, doit être bien plus grand que nos peurs… vous serez ainsi porté(e) par votre désir de grandir et d’avancer vers le meilleur et non pas freiné(e) par vos craintes…

Parce que dans la vie, oui il est mieux de se donner très tôt une direction : qu’est-ce que je veux obtenir de la vie, et quels sont les moyens que je vais devoir mettre en oeuvre pour obtenir ce que je veux ? Je crois qu’à certains moments, les choses s’imposent d’elles même…car il faut savoir que dans certaines situations, parfois le seul choix qui se présentera à nous, c’est celui d’être fort(e), de continuer et de ne jamais abandonner !


Nous ne savons jamais à quel point
nous pouvons être fort,
jusqu’à ce qu’être fort soit notre seule option…

BOB MARLEY

img_20190728_091007-425489400.jpg

Voici quelques petits conseils afin
de vous aider à faire évoluer

votre façon de penser :

Transformez vos pensées négatives en pensées positives, cela vous rendra plus sûre de vous, plus confiant, et cela vous permettra d’être dans une démarche de progression

Pour cela, partez de ce principe que : la plus part des choses peuvent toujours être améliorées et que toute chose négative peut EGALEMENT être transformée en positif !

Par exemple, le décès d’un proche ou une rupture amoureuse est vécue comme une chose négative car il provoque une grande douleur et de la tristesse. En restant bloqué(e) sur ces pensées et émotions négatives, nous ne seront plus dans une démarche de progression mais de stagnation, voir de régression. Il est tout à fait normal de ressentir ces émotions, et heureusement d’ailleurs. Cependant, nous serons tous confrontés(e) un jour à cela…mais si vous ne voulez pas sombrer dans une profonde dépression, il faut donc être capable de les dépasser afin de reprendre une vie normale.


Tout ce qui ne nous tue pas
nous rend plus fort !

Voyons plutôt cela comme une étape qui peut nous rendre plus fort. Nous pouvons apprendre à faire le deuil de cette relation (vivre sans), c’est une nouvelle occasion d’être heureux malgré l’absence et de maintenant vivre pour soi sans dépendre des autres.

En voyant cette étape de cette façon, nous devenons donc plus résilient, car nous apprenons à vivre autrement : vivre enfin pour soi et en acceptant de surmonter la douleur de la « perte ».

Acquérir et entretenir un langage positif :

Encourager les autres à positiver,
afin de retrouver la joie de vivre avec sagesse.

Comment attirer la bonne energie ?

D’une part, en parlant de façon positive vous dégagerez l’image de quelqu’un de fort en qui les autres peuvent tout de suite avoir confiance. Ce qui peut-être très utile dans la vie professionnelle comme dans la vie personnelle. D’autre part, cet « apprentissage » aide à rester dans une démarche de progression et de confiance en soi.

Le mieux, consiste à vous entraîner à vous reprendre à chaque fois que
vous vous apercevrez que votre vocabulaire devient négatif :

Prenons l’exemple typique du verre à moitié plein !

négatif = positif | mauvais = à améliorer, en cours d’acquisition, à apprendre | manque de = pas besoin de, se satisfaire de….

Comment faire pour ressentir des émotions positives ?
LE POUVOIR DE LA PENSEE

Pour cela, il faut transformer vos émotions négatives en émotions positives. Tout comme nos pensées et le vocabulaire, les émotions négatives peuvent aussi être modifiées !

Lorsque vous ressentez de la peur ou de l’anxiété, pensez que vous avez du courage et ressentez l’émotion positive que vous procure cette excitation, et surtout l’envie d’y arriver…

Lorsque que vous êtes triste, réfléchissez dorénavant à ce que vous pouvez faire qui vous rende heureux, comment faire pour vous faire plaisir et ressentez l’émotion positive que vous procure la joie d’être de bonne humeur : chantez, dansez, lâchez-vous !

Lorsque vous êtes en colère, réfléchissez à comment être apaisé(e) (commencez le yoga) et remplacez l’émotion négative par celle positive de la sérénité et par le pardon.

Ne gaspillez plus votre énergie à rester bloqué(e) sur des émotions ou pensées négatives. DEVENEZ MAINTENANT CETTE PERSONNE POSITIVE !
OUI IL EST POSSIBLE, CELA EST TOUJOURS POSSIBLE…


« Le pessimisme est affaire d’humeur,
l’optimisme est affaire de volonté ! » _ Emile-Auguste Alain


Dîtes-moi dans les commentaires quelles seraient les freins
qui vous empêchent de mettre cela en pratique…
Rencontreriez-vous des « blocages »
à un autre niveau ?

A très bientôt mes chers Readers
pour un tout nouvel article.
En toute Positivité.
Bisous. Yola  M. ❤

Vous pouvez également allez voir ces articles :
*** *** *** ***
👀  5 affirmations à se répéter tous les matins…
Méditation du sourire & de l’amour intérieure !
😄   🙏  😊
Méditation du réveil & du sommeil :
Affirmations positives & Gratitude 

*** *** *** ***
FAIRE DES CHOIX

 

 

 

à la Une

40 pensées du grand sage Colombien Jorge Annibal Torres

EACH DAY IS A NEW BEGINNING

Cheminement-300x300
Cheminement & leçon de vie

CHER PASSE MERCI POUR LES LECON CHER FUTUR JE SUIS PRET

à la Une

Notre être est comme une véritable mélodie, Si elle est harmonieuse elle élève la conscience comme un arbre en fleur…

Amerindienne

« Si je me trouve en présence d’un chrétien, d’un musulman, d’un juif ou un homme de toute autre religion, je fais en sorte qu’en me quittant, cet homme soit encore un meilleur chrétien, un meilleur musulman, un meilleur juif : Dieu est connu sous des noms divers, inutile de nous chamailler sur les noms qu’on lui donne. » _ Rama Krishna »

L’homme Noble répond à la haine…
par la compassion et la bonté.

« Notre être est comme une mélodie : si elle est harmonieuse elle élève la conscience comme un arbre en fleur, où les pétales émanent un parfum si doux et suave, que les oiseaux se reposent sur leur branche, pour ensuite continuer leur chemin dans une joie ineffable.

Notre être est comme la pluie qui chante une mélodie tendre, fine, douce, délicate, parfois puissante, indomptable. Les nuages sombres gris-noir, nous regardent pour nous annoncer ta présence, pour nourrir la Mère Terre qui porte ses fruits, pour le bien-être de l’homme. Je lui dis : Je te remercie chère Pluie, merci de ta présence, c’est vraie tu es humide; Merci mon amour tu rafraîchis mon corps, tu caresse mon visage avec les gouttes de ton être qui tombent avec délicatesse et parfois avec violence en détruisant tout sur ton passage, et la Mère Terre qui est si Belle !!!

Avec larmes, je te demande : Pourquoi tu te mets en colère et tu détruis autour de toi ? Elle me dit : Ma chère fille, joyaux du Père, Moi et la Mère Terre , nous souffrons, de l’attitude des hommes, que nous aimons, car il sont une partie de nous, trop de sang est versé, trop de haine et méchanceté, trop de mal l’homme nous fait; en ne se rendant pas compte des conséquences qu’il provoque, en déstabilisant les lois du Cosmos qui sont inscrite dans L’ADN de L’Univers, et pour que la Mère Terre trouve son équilibre (avec tristesse car nous vous aimons) nous devons purifier la Terre pour qu’elle retrouve son équilibre et pour que l’homme prenne conscience que nous vous aimons et que nous avons besoins, pour retrouver notre équilibre, du respect et d’amour. Car nous sommes tous l’amour et la vie.

Alors la LUMIÈRE éclairera et réchauffera les cœurs des hommes, et l’harmonie, la paix nous unira dans un amour sans fin et sans limites. Je lui réponds : Merci chère Pluie d’avoir eu l’amabilité de m’exprimer tes sentiments. Je t’aime et t’envoie un milliard de bisous. Malgré toute notre ignorance et les erreurs, conscientes et inconscientes que nous commettons en te demandant pardon Je te prie de protéger mes frères, malgré les nombreuses épreuves qu’ils doivent traverser pour leur propre évolution.

Tu sais chère Pluie, merci de m’avoir fait prendre conscience que l’Ombre et la Lumière sont une pour notre évolution humaine et Spirituelle. A présent je te quitte mon amour en te remerciant de ta compagnie ».

Patrizia Galletto


Je suis centrée, je suis équilibrée
et je suis en paix

Centered-balanced-and-at-peace« Ne perdez plus de temps à dire ce que doit être un homme bon :
Soyez-en un ». _ Marc Aurèle

FEMME & LUNE

à la Une

Comment combattre les croyances limitantes ?


CHANGER VOTRE REGARD SUR LES AUTRES,
LE MONDE QUI VOUS ENTOURE ET LA VIE EN GENERAL…

Beauty-girl-beauty-girl-natural-beautiful-smile-152758844
      ** CHANGER VOTRE REGARD SUR LES AUTRES ET LE MONDE QUI VOUS ENTOURE **

Vous n’avez pas que vos yeux
pour voir le monde.
Votre « regard » peut aussi « illuminer »
la vie autour de vous…

Le monde est comme vous le voyez
à travers vos pensées,
tout le filtre de vos perceptions ou lunettes. 😎

Yola Marin👌

LE MONDE EST LE MIROIR DE MON AME
** J’AI APPRIS DIT LE PETIT PRINCE QUE LE MONDE EST LE MIROIR DE MON AME **


Bonjour à  tous, j’espère que vous allez bien ? En ce qui me concerne la vie autour de moi s’écoule doucement, j’entends par là paisiblement et pour moi c’est bien ainsi : je me suis levée ce matin en entendant le chant des oiseaux (là où je vis c’est un endroit où le bruit n’est encore pas trop présent. J’estime que c’est vraiment une grande chance de pouvoir échapper au tumulte de la ville, et à ses nombreux fléaux (agitation, violence, bruits…).

Un article que j’avais lu un matin sur la « richesse de la vie intérieure » me permet de réagir face à certains commentaires que je vois de plus en plus souvent, et de pouvoir également étayer mes propos : il faut croire que cet article m’a visiblement éclairé finalement.

Concernant par exemple les « penseurs positives », la plupart des gens entretiennent de fausses idées sur beaucoup de choses…et en cherchant à définir les autres, ils ne se rendent pas compte qu’en « réalité »… ils raisonnent avec leur système de croyances !

Je m’explique…il y a une tendance en ce moment ou ces derniers temps plus précisément qui consiste à dire et laisser croire (croyances quand tu nous tient !)  qu’une personne ne peut être positive tout le temps et qu’en affichant cette attitude, elle tente d’échapper à la réalité : laquelle d’ailleurs, mais qu’elle serait donc cette réalité ?

Savez-vous qu’elle est loin d’être la même pour tous ? Combien même nous vivons tous dans le même monde, et nous savons tous oh combien l’univers est immense…or sans même chercher à aller aussi loin,😉il suffit simplement d’observer son voisin ou celui qui réside à quelques pâtées de maison de chez vous. Il s’avère bien souvent qu’il n’aura pas du tout le même rythme de vie (bien qu’en apparence, ça pourrait être le cas), en fait ça ne l’ai pas ! En revanche, il a en « générale » des problèmes…comme vous !

Le paradoxe, c’est que l’humain vit beaucoup aujourd’hui dans le paraître : il fait ainsi une sorte de fixation sur ce désir qu’il a de se montrer aux autres ou de démontrer par ce qu’il arrive ou pas à posséder (les « signes extérieures de richesses »), qu’il a pu « réussir » sa vie. Mais qu’est-ce que la réussite finalement ? Est-ce vraiment toute cette accumulation de biens ou encore le fait d’avoir su préserver sa capacité à pouvoir s’en affranchir, et sans pour autant ressentir la pression qui s’exerce…de réussir à être en accord avec ses propres valeurs (c’est à dire de s’épanouir), puis de jouir d’une véritable liberté d’esprit par rapport justement à cette société qui n’a de cesse de fabriquer tous ces standards, alors ? Qu’est ce qui compte le plus selon vous, posséder des biens ou tout simplement de bien vivre avec comme bagage accumulé les « richesses intérieures«  que sont la paix et la sérénité d’une vie orientée vers le minimalisme ?

«-Le-succès-n’est-pas-la-clé-du-bonheur.-Le-bonheur-est-la-clé-du-succès.-Si-vous-aimez-ce-que-vous-faites-vous-réussirez.-»-Albert-Schweitzer-1024x256
LE BONHEUR EST LA CLE DU « SUCCES »

Dans le monde actuel où nous vivons, (je parle ici notamment de l’occident), nous avons malheureusement et à tort, bien trop tendance à croire que la valeur de la vie prend son sens en étant basée essentiellement sur les « possessions matérielles » (maison, voiture, la catégorie socio-professionnelle à laquelle appartient l’individu etc…).ETRE HEUREUX CE N'EST PAS TOUT AVOIR

*UNE CERTAINE DEFINITION DU BONHEUR : N’AVOIR BESOIN
DE RIEN D’AUTRE..: 
ET SI VOUS NE RENTRIEZ PLUS
DANS LE MOULE ?*


 Nous enfermons les gens dans des catégories, comme si le fait d’appartenir à une « classe sociale », pouvait vous dispenser de rencontrer les problèmes que connaît n’importe quel « humanoïde » digne de ce nom ! Un homme reste un homme (il s’agit ici de l’Homme avec un grand « H » bien sûr), et quelque soit la catégorie (si il y a) à laquelle il pourrait appartenir, il n’échappera pas pour autant aux émotions qui peuvent l’assaillir à un moment ou à un autre de sa vie, à l’échec, au divorce, et à la célébrité (qui engendre souvent bien des maux, contrairement à ce qui est majoritairement véhiculé par les médias, excepté la presse à scandale)…bref ceci dit, je pense que vous voyez bien où je veux en venir.

Comme nous le constatons de plus en plus, au fur et à mesure que la société « évolue », on se rend compte que finalement le système qui a été développé et sur lequel nous basions justement une certaine idée ou je dirais même plus, notre nouvel idéal du bonheur (cf. The American Way of Life*), entraîne en réalité beaucoup plus de comportements anxiogènes que l’on ne veut bien se l’avouer ou le laisser paraître pour (ou peut-être cultiverait-on secrètement la douleur ?), je préciserai même un grand nombre de personnes au sein de notre société, qui sont semblerait-il de plus en plus dépassées par ce mode de vie à l’EuropéenneETES-VOUS STRESSER...1.jpgC’est à se demander si cette civilisation moderne qui a vu apparaître l’homo-sapiens(1), ne produit pas « volontairement » ce type de comportement DE NATURE à engendrer tous ces états d’esprit (anxiété, dépression, manque de sommeil…), et si c’est le cas, dans quel but ? 👀

Avec l’apparition de nouveaux besoins crées par les sociétés et groupes commerciaux à grand coups de marketing, l’homme est devenu de plus en plus dépendant de l’objet (cafetières, chaussures et vêtements de marque, télévisions, téléphones, voitures, moyens de transport etc…), et s’est peu à peu détaché des valeurs d’antan qui étaient selon moi autrement bien plus humaines…ah la la modernité, modernité, mais COMMENT EST-CE QUE TU NOUS TIENS ?! 

“Soyez simples et vivez simplement.
Soyez plutôt honnête, 
renoncez à ce besoin d’être
à tout prix bien vu des autres !”
 
😘

On ne se soucie plus de son prochain, c’est chacun pour soi et comme dirait l’expression : « Dieu pour la compagnie » ! Nous sommes entrés dans l’ère du tout et du rien à la fois…d’ailleurs, le fait qu’autant d’individus se sentent attirer par les valeurs spirituelles, reflètent bien cette tendance vers laquelle a « glissé » au fur et à mesure ces sociétés dîtes modernes ! Plus on est capable de consommer et mieux l’on devrait soit disant exister

Nous épuisons les matières premières et détruisons la terre dont nous disposions gracieusement (l’air, la nature, les arbres, les végétaux…), pour les remplacer par la sur-consommation et toute cette industrialisation à outrance, qui était censée normalement (en nous facilitant les choses), enrichir nos vies et nous permettre de mieux vivre en étant plus heureux. Non loin s’en faut ! En voulant construire des passerelles nous avons finalement plutôt battit des murs entre les hommes : celui du dictate des normes qui nous sont imposées par ce modèle de société.

Cependant, force est de constater aujourd’hui que tout système quel qu’il soit, a ses limites…seulement, quand réagirons-nous enfin face à ce défi que nous nous devons de relever et devant cette menace qui plane inexorablement sur notre nouveau monde ?


(Ծ‸ Ծ) 


LE TEMPS EST SAGE IL REVELE TOUT
« LE TEMPS EST SAGE IL REVELE TOUT ! »

(*)The American Way of Life

Le développement de l’American way of life en Europe et dans le monde est un phénomène lié au xxéme siècle. L’aide que procura l’armée américaine au cours de la Première Guerre mondiale, où elle fut particulièrement efficace sur l’organisation logistique, dans le centre de la France par exemple, commença à éveiller un intérêt pour cette culture nouvelle.

AMERICAN WAY OF LIFE 2

Pendant la Seconde Guerre mondiale, l’effort de
production des armements nécessaires au débarquement
de Normandie fut le plus grand projet industriel jamais
 mené en un temps aussi court par une nation.

American Way Of Life 1
The « American Way Of Life »

ALLO INSPIRATION

À la Libération, les Américains bénéficièrent ainsi d’un prestige considérable, qu’ils réussirent à négocier auprès des pays européens. L’accord Blum-Byrnes (1946) par exemple, outre l’aide financière qu’il accordait à la France, comportait l’autorisation de faire projeter des films américains dans les salles de cinéma françaises. D’autres produits de grande consommation se répandirent en Europe : chewing-gum, cigarettes, Coca-Cola, mode… diffusant une forme américaine de culture de masse. Le Paradoxe de Leontief exprime, sous forme de théorie économique, le fait que les États-Unis sont parvenus à exporter des biens moins exigeants en capitaux que ne le sont leurs importations : la théorie du maintien de l’équilibre de la balance commerciale

AMERICAN WAY OF LIFE 3
Publicité Coca-Cola symbole de l’hégémonie Américaine 

AMERICAN HEGEMONIE MARYLYN MONROE
Le Pop Art à l’effigie de Maryline Monroe

L’arrivée du réseau internet pose également ce genre de questions, autour de l’identité culturelle, et du droit de la propriété intellectuelle.

Le mode de vie américain dans un jeu
de responsabilité sociale

  • La responsabilité sociale des individus (RSI) : les individus sont responsables de leurs comportements (ils trient leur poubelle), mais pas coupables de la société de consommation prônée par les entreprises et les politiques ; ils affirment qu’il n’y a pas de reconnaissance des représentants (associationsONGsyndicats…)

    Critiques

  • Les critiques, suggèrent que le mode de vie américain qui s’est développé au xxeme siècle repose sur la consommation de masse. Celle-ci prend plusieurs formes : les loisirs, les objets de la vie quotidienne, les codes vestimentaires, les informations pour l’individu, le confort, mais aussi la surexploitation des ressources naturelles : l’empreinte écologique d’un Américain du nord est d’environ 8 hag (hectares globaux) par personne, pour une biocapacité de 2 hag par personne, ce qui correspond à environ quatre fois la capacité biologique de la Terre. Autrement dit, si tous les habitants de la Terre vivaient comme les Américains, il faudrait quatre planètes Terre pour fournir les ressources naturelles et absorber le CO2 !  
  • Le terme a été largement commenté depuis la déclaration de George Bush père en 1992, estimant que rien ne ferait renoncer son gouvernement à défendre l’American way of life (« le mode de vie des Américains n’est pas négociable »).
  • Selon Guillaume Duval, (rédacteur en chef d’une revue altermondialiste) et Manuel Domergue, les plus riches des pays du Nord ont une responsabilité dans les désordres écologiques, qui va bien au-delà de l’impact direct de tous leurs nombreux gaspillages sur l’environnement.


    Guillaume Duval

    Guillaume Duval.jpg

AMERICAN WAY OF LIFE - THAT'S THE WAY IT SHOULD HAVE BEGUN BUT IT'S HOPLESS !
C’est comme cela que tout a du commencé mais c’est sans espoir !

Homo sapiens

     Homme moderne, Homme, humain, être humain

Description de cette image, également commentée ci-après
Représentation d’humains sur la plaque de Pioneer

Page d'aide sur l'homonymiePour les articles homonymes, voir Homo sapiens

(1)Homo sapiens

Homo sapiens est une espèce de la famille des Hominidés. Plus communément appelé « Homme moderne »« Homme »« humain » ou encore « être humain », il est le seul représentant actuel du genre Homo, les autres espèces étant éteintes. Les plus anciens fossiles de cette espèce datent d’environ 300 000 ans1.

Parmi les hominidés actuels, il se distingue du point de vue physiologique par sa bipédiequasi-exclusive, son cerveau plus volumineux et son système pileux moins développé2. Il faut ajouter à ces critères, l’existence d’une ménopause chez la femme, contrairement aux autres hominidés3.

Du point de vue de l’éthologie, et par rapport au reste du règne animal, Homo sapiens se distingue par la complexité de ses relations sociales, l’utilisation d’un langage articulé élaboré transmis par l’apprentissage, la fabrication d’outils, le port de vêtements, la maîtrise du feu, la domestication de nombreuses espèces végétales et animales, ainsi que l’aptitude de son système cognitif à l’abstraction, à l’introspection et à la spiritualité.

Les attitudes limitantes

La plupart d’entre nous ont pris pour habitude de développer tout au long de leur vie, de nombreuses attitudes limitantes, cela sans même pourtant s’en rendre compte…

Il s’agit de croyances souvent inculquées durant notre enfance, ou même parfois développées plus tard suite à des expériences qui ont été bien souvent mal vécues.

Une enfance compliquée avec des parents qui ne nous ont jamais apporté de sécurité, ou des relations affectives basées sur la manipulation émotionnelle, nous limitent généralement de façon déterminante. Nous devenons fragiles à l’intérieur et perdons petit à petit notre confiance en nous…ce qui finit par nous empêcher d’utiliser notre plein potentiel. Or, si vous ne travaillez pas par la suite sur ce manque de confiance (ou que vous n’en avez pas conscience suffisamment tôt), cela aura pour effet de vous freiner une bonne partie de votre vie. Par conséquent, il est plus que salutaire de pouvoir en prendre conscience afin d’y remédier au plus tôt si l’on veut s’épanouir puis avancer dans la vie…

Les gens ne se débarrassent pas facilement de leurs acquis. Pour apprendre à danser, il faut laisser derrière soit tout ce que l’on a appris et commencer par « désapprendre »…mais c’est difficile. Eh oui on y tient, à ce qu’on est, même si ce n’est pas grand-chose !

Les attitudes limitantes sont ces pensées exprimées par des phrases telles que : «je suis moche», «untel est mieux», «moi je ne vaux rien», «je ne suis pas capable de le faire, je vais échouer», «pourquoi essayer si les choses tournent toujours mal pour moi ?…». Ou alors nous pouvons être confrontés au regard des autres lorsque nous voulons entreprendre une nouvelle activité qui sort du champs de ce qu’on pourrait appelé nos compétences apprises.

Le problème en France, est que l’entrepreneuriat est compliqué et lourd administrativement. Si en plus on vous stigmatise à chaque fois que l’on échoue, ne vous étonnez pas que peu de gens tente leur chance ! Quelqu’un qui échoue plusieurs fois sera vu comme un gros looser et non comme quelqu’un qui va de l’avant malgré les revers et qui ne lâche pas !
Bon à retenir : Seuls ceux qui ne font rien, ne peuvent se tromper…

Ainsi, nous aurons du mal à faire admettre à notre entourage par exemple, notre désir d’indépendance par rapport au salariat«c’est trop de risques !», vous objectera t-on souvent dans ce cas…Or, la société de consommation a été constituée par ceux qui ont osé…et « designé » le monde autrement !

« L’échec est le fondement de la réussite.
N’abandonnez jamais pour réussir. »

SELON YDRISS ABERKANE (3 FOIS DOCTORANT),
« L’ECHEC EST UN DIPLOME ! »

« Je ne perds jamais soit je gagne soit j’apprend ! »
*** *** ***
Nelson Mandela


Restructurez vos croyances
:

Changez votre perception des choses en modifiant votre regard sur vous-même, sur les autres et sur la vie en générale. Car bien souvent, ce sont nos pensées qui nous limitent !

gif2997213.gif
Tout ce que je peux imaginer, je peux le créer…

Ne vous limitez pas et ne limitez pas les autres par vos croyances : tout ce que l’esprit peut imaginer, il peut le créer. Je connais 5 langues différentes, je n’en fais pas état mais en revanche je peux l’enseigner à d’autres que moi : quand vous avez un talent (compétence ou potentiel), il ne faut pas garder jalousement pour vous ce que vous savez. Abandonnez l’ego, puis transmettez-le aux autres plutôt que d’en faire étalage…😉

Etant une personne très curieuse de nature et une autodidacte, je ne me suis jamais limitée dans ce que je voulais apprendre, car je pars du principe que tout s’apprend. Je ne laisse pas non plus les autres m’empêcher d’oser faire une chose qui me tient à coeur, (combien même je devrais être «critiquée»)…comme j’ai aussi beaucoup de mal à « satisfaire » les attentes d’une personne si je sens que ça risque de ne pas être en accord avec mon propre moi. C’est une situation que j’ai déjà rencontré par le passé, et je peux donc vous dire comme on le ressent fortement…il n’y a rien de pire que de devoir « répondre » aux «désirs» des autres, surtout lorsque vous vous sentez tiraillé(e) parce que vous sentez qu’il y a finalement là quelque chose qui ne vous correspond pas ! Par conséquent, c’est vraiment à éviter…si l’on veut être soi et pouvoir s’épanouir.

<<LA LIBERTE COMMENCE LORSQUE NOUS FERMONS LA PORTE DE L’IGNORANCE ET DE LA PEUR DE L’AUTRE>>

Allez vers les autres, et ne considérer plus votre prochain comme un envahisseur de votre espace mais voyez plutôt en lui, celui qui vous apportera un plus à chaque journée.

Les voyages (qui forment la jeunesse), sont des éléments enclin à vous ouvrir l’esprit sur l’ailleurs, d’autres gens et d’autres cultures qui enrichiront votre être et votre esprit.

Asie-Bouddhisme-Indonesie-Cambodge-Enfants-Garçons
Asie-Bouddhisme-Indonesie-Cambodge-Enfants-Garçons (Crédit photo sasint)

BALI_INDONESIE_FILLE_FEMME
Bali-Indonesie-Fille-femme (credit image Atlantios)

India-Jaipur-Fort-Amber-Forteresse-Antique
India-Jaipur-Fort-Amber-Forteresse-Antique (Crédit photo dMz)


Vous êtes bien plus que vos expériences passées, et vous n’êtes pas défini par celui qui vous aurait fait du mal ou celui qui a bâti ces murs pour vous priver de votre chère liberté. Vous méritez aussi d’avancer, de lire votre personnalité intérieure et de reconnaître votre valeur, votre capacité à être «apte» de vivre et surtout, à pouvoir vraiment être heureux…

I AM BEAUTIFUL SUCESS AND CONFIDENT
JE VOIS LA BEAUTE QUI EST EN MOI – J’AI DU SUCCES & CONFIANCE EN MOI

Ce que vous méritez, ce dont vous avez besoin

Ce que nous méritons et ce dont nous avons besoin sont aussi liés que les maillons d’une chaîne. Voici un exemple : «j’ai besoin que quelqu’un m’aime». Il s’agit là d’un souhait bien courant. Cependant, commençons par changer l’expression «j’ai besoin» par celle là : «je mérite»…et c’est aussi bien là que va résider en réalité toute la différence !

Vous méritez quelqu’un qui sache percevoir vos tristesses,
qui soit attentif à vos paroles, qui sache déchiffrer
vos peurs et être l’écho de vos rires…


En changeant l’expression de besoin par l’expression de mérite, vous éliminerez ainsi ce lien d’attache toxique que vous développez probablement dans certaines de vos relations affectives.

Si nous avons besoin « A TOUT PRIX » de quelque chose d’extérieure à nous même pour être en phase et heureux, nous devenons alors prisonniers de nos propres émotions. il faut apprendre à aimer sa propre compagnie.

Femme-souriante-cereales-colores_6905d396_600x900
Les choses simples sont les meilleures

Il faut commencez par vous-même. Soyez cette personne que vous voudriez avoir à vos côtés, celle qui mériterait vraiment un jour ou l’autre de pouvoir partager votre vie…

Je vous suggérerais donc vivement de bien travailler auparavant les points qui sont énumérés ci-dessous :

Libérez-vous de vos peurs :


  • Profitez de votre solitude, apprenez à « lire » votre personnalité intérieure, et à ressentir beaucoup plus d’empathie envers vous-même, comme vous le faîtes peut-être pour les autres…
  • Cultivez votre épanouissement personnel, profitez de l’instant présent, et de ce que vous êtes simplement.
  • Apprenez à être heureux avec humilité, en désactivant votre ego et en gagnant de la maturité émotionnelle.

Quand vous vous accorderez enfin tout ce dont vous méritez,
en devenant ainsi, la meilleure version de vous-même,
ce dont vous avez besoin arrivera.

Faites-plaisir-à-vous-même-avant-les-autres
Faîtes plaisir à vous-même !

Prendre soin de soi ce n’est pas être égoïste

La plupart du temps, nous restons prisonniers de ces « pensées limitantes » que je vous  exposais déjà un peu plus haut dans cet article.

En effet, certaines personnes trouvent leur bonheur en donnant beaucoup aux autres, en leur portant de l’attention, en les soutenant, et en renonçant à certaines choses, ça a été mon cas pendant un certain nombre d’années…

Il est possible que vous ayez été éduqué ainsi. Cependant, il arrive toujours un moment où nous avons besoin de faire le bilan et où l’on se rend compte que quelque chose nous manque. La frustration et la souffrance émotionnelle finissent un beau jour par se faire sentir et les doutes commencent alors à nous assaillirent quant au véritable sens de la vie.

J’ai heureusement bien fini par me rendre compte qu’il fallait maintenant que je me consacre à mes propres aspirations, que j’avais à tort mis de coté. J’ai décidé d’opérer des changements et pris une toute nouvelle direction.

Depuis, j’ai radicalement changé de vie et ne suis plus vraiment la même personne. J’ai toujours autant d’empathie, mais j’ai changé d’optique de vie : ainsi, le bien des autres n’est plus ma «préoccupation première» en ce sens qu’on réalise que pour s’occuper des autres, notre coupe doit être remplie !

Nous ne pouvons pas tenir une torche
pour éclairer le chemin d’un autre,
sans illuminer le nôtre.

Comme toute chose dans cette vie, il existe l’harmonie, c’est la conjonction de votre espace, mon espace, de vos besoins et de nos besoins.

La vie de famille, la vie de couple ou n’importe quel autre contexte social doit se construire par le biais d’un « accord équilibré »tout le monde y gagne et où personne n’est mis de côté : c’est donc cela l’harmonie.

Dans les moments difficiles, nous perdons parfois le contrôle de notre vie, et nous quittons de ce fait notre véritable rôle d’acteur principal pour ne devenir plus qu’un simple figurant…

Je  vous recommande de réfléchir quelques instants à ces brèves idées mais non moins excellentes pour votre bien-être et vos aspirations à être une personne qui est épanouie :

– Je mérite un jour de repos, rien que pour moi, seul(e). Cela m’offrira ce dont j’ai besoin : penser, me libérer du stress puis relativiser les choses. Mon bien-être est essentiel à mon épanouissement.

– Je mérite d’être heureux, c’est peut-être le moment de «laisser partir» certaines personnes ou certains aspects de ma vie. Cela me permettra d’obtenir ce dont j’ai besoin : de nouvelles opportunités. D’ailleurs, tient à ce propos il est temps de vous mettre au défi. Je vous propose de faire un petit détours sur le blog de Maxie(2). Cela changera complètement le filtre de vos perceptions, vous verrez la vie avec une teinte de couleur différente tous les jours : des goûts, des couleurs et moi je rajouterai des saveurs !😎 ♥‿♥

NOTA BENE : ça sort du contexte des situations auxquelles vous avez probablement l’habitude d’être confrontées…mais qu’à cela ne tienne ! Quelle excellente manière de vérifier «les limites» de vos croyances.

Nous méritons tous de ne plus être prisonniers de la souffrance et de nos propres attitudes limitantes. Ouvrez les yeux, déchiffrez vos nécessités, enfin je dirais pour conclure là dessus, ECOUTEZ-VOUS

(2) LA COULEUR DU JOUR

Quand vous vous autoriserez vraiment
à accueillir ce que vous méritez,

tout ce dont vous avez besoin arrivera à son tour ! 😊 😍

L'UNIVERS t'apporte ce dont tu as besoin...Merci de me faire part de vos réflexions,
A très bientôt mes très Chers Readers…
Bises à ceux qui me suivent 💋💋
KISS
Positivement vôtre. Yola

 

à la Une

VOUS ETES LIBRES DE CHOISIR VOTRE ENERGIE : DE CHANGER DE DIRECTION ET PRENDRE UN NOUVEAU DEPART !


FILLE DANS LA LUMIERE

« Si vous vous trouvez dans la
mauvaise histoire, partez ! »

Vous êtes libre de quitter n’importe quelle relation dans laquelle vous ne vous retrouvez pas. Vous êtes libre de quitter n’importe quelle histoire dans laquelle vous ne vous aimez pas.

Vous êtes libre de quitter une ville qui a diminué votre lumière au lieu de vous faire briller encore plus. Vous êtes libre de faire tous vos sacs et de recommencer ailleurs et vous êtes libre de redéfinir le sens de votre vie.

Vous êtes libre de quitter le travail que vous détestez même si tout le monde vous dit de ne pas le faire et vous êtes libre de chercher quelque chose qui vous fera attendre demain et le reste de votre vie avec impatience.

Vous êtes libre de quitter quelqu’un que vous aimez s’il vous traite mal. Vous êtes libre de vous éloigner quand vous avez essayé encore et encore, mais que rien n’a changé.

Vous êtes libre de laisser les amis toxiques partir. Vous êtes libre de vous entourer d’amour, et de gens qui vous encouragent et vous nourrissent. Vous êtes libre de choisir le type d’énergie dont vous avez besoin dans votre vie.

Vous êtes libre de vous pardonner pour vos plus grandes et petites erreurs et vous êtes libre d’être gentil avec vous-même. Vous êtes libre de vous regarder dans le miroir et d’aimer la personne que vous voyez.

Vous êtes libre de vous libérer de vos propres attentes.

Nous regardons parfois le départ comme une mauvaise chose ou nous l’associons au fait de renoncer ou d’abandonner, mais parfois partir est la meilleure chose à faire pour soi-même.

Partir vous permet de changer de direction, de recommencer, de vous redécouvrir et de redécouvrir le monde. Parfois, partir vous évite de rester coincé dans le mauvais endroit avec les mauvaises personnes.

Le départ ouvre une nouvelle porte au changement, à la croissance, aux opportunités et à la rédemption : Vous avez toujours le choix de partir jusqu’à ce que vous trouviez ce qui vous rend vraiment heureux.

Vous êtes même libre de laisser l’ancien vous derrière vous et de vous réinventer. ❤

LA LIBERTE C'EST ETRE VOUS MEME SANS LA PERMISSION DE QUI QUE CE SOIT.jpgVous êtes libres de partir, de recommencer, d’aimer, de rompre avec ce qui ne vous est pas profitable, qui ne vous épanouie pas, vous fait souffrir. 🧚‍♀️

Source : femmeoriginelle.fr

à la Une

Combattre les sentiments négatifs

                                                                                                                                                                                           Bureau

Mettre fin aux mauvaises mentalités,
cesser la procrastination.

1. Éviter les tâches désagréables de votre travail ne les supprimera pas. Au lieu de cela, divisez les tâches complexes en étapes facilement réalisables, puis intégrez légèrement les aspects des tâches désagréables aux tâches que vous aimez faire. N’accumulez pas les tâches désagréables pour les réaliser après l’exécution des tâches agréables, sinon vous garderez un goût amer ou sentiment négatif à la fin du projet.

Brainstorming__340

2. Combattre la négativité.

Comprenez que le chemin vers la réussite de votre projet n’est pas un chemin sans fin d’un bonheur continu. Ce chemin est parsemé de difficultés, d’échecs, et de moments où votre engagement pourrait être remis en question. Vous rencontrerez des obstacles, peu importe que vous soyez sur le bon ou mauvais chemin. Donc, bien que cela peut être parfois difficile, vous devrez faire un effort pour rester positif, comme vous l’étiez au début du projet : en effet, il est important d’avoir le bon mindset.

3. Ne vous comparez pas autres.

Ne définissez pas votre positionnement par rapport au succès des autres, sinon vous perdrez de vue vos propres objectifs et mérites, et cela peut engendrer des sentiments d’infériorité, d’amertume et de jalousie. La concurrence est une bonne chose, mais se focaliser de trop sur les autres peut vous amener à développer de mauvaises attitudes.

4. Tirer des leçons de ses échecs.

Il ressort toujours de l’échec une vérité sur les méthodes utilisées et les objectifs spécifiques poursuivis. N’interprétez pas l’échec comme une honte, mais comme un appel à l’auto-réflexion. Parfois, c’est seulement en faisant face à l’insurmontable, à l’échec, et en luttant pour vous ressaisir que vous développerez la ténacité dont vous avez besoin pour réussir. La persévérance est souvent porteuse et la clé de toute réussite.

5. Concentrez-vous sur la survie du projet.

L’objectif le plus important lorsque vous démarrez une nouvelle entreprise, une carrière ou un projet, est la survie. Ne mettez pas la barre trop haute en fixant des objectifs irréalistes pour l’entreprise naissante. Découvrez tous les secrets qui vous aideront à transformer et à améliorer votre vie afin de récolter les fruits du succès et ce, au-delà de vos espérances. Si vous avez cessé de vous fixer des buts et que l’avenir ne vous fait plus rêver, inspirez-vous alors de ces cinq clés du succès et retrouvez vite l’espoir !

Le courage examine ; la témérité est aveugle.

Commencerunprojet.surmonterlesobstacles.embrassezl’echec.organisation.mindset.survieduprojet.avoirdesobjectifsrealistes.combattrelanégativité.concurrence.dévelopertenacité.perseverance.garderespoir.sefixerdesbuts.lareussite

à la Une

Quels sont les freins à notre bonheur ?

9 PIEGES A EVITER POUR ASPIRER AU BONHEUR

TIRE DU LIVRE : ETRE HEUREUX, CE N’EST PAS…
« NECESSAIREMENT CONFORTABLE »

kiss-4138599_960_720

à la Une

Que puis-je commencer aujourd’hui, qui me servira toute ma vie durant ?

L’un des premiers conseils que je peux donner, c’est d’aimer les petites choses simples de la vie…

puesta-del-sol-tropical-hermosa-en-la-playa-de-kaanapali-en-maui-hawaii-54326018.jpg

L’un des premiers conseils que je pourrais donner, c’est d’apprécier les petites choses simples de la vie. C’est important de les considérer, car elles permettent souvent de se sentir mieux : sentir les fleurs, apprécier la beauté d’un coucher ou d’un lever de soleil m’apaise. Ensuite, il est vraiment essentiel de savoir dire non quand il le faut même s’il s’agit d’une personne qu’on aime beaucoup. À toujours vouloir aider les autres, on se perd soi-même et je suis bien placée pour vous en parler, l’ayant moi-même vécu l’année dernière à trop vouloir donner… ❤

flower_nature_macro_222730_l.jpg
Jolie fleur

Se tourner vers les autres est aussi une très bonne chose à faire. Dans notre société actuelle, nous avons tendance à nous isoler (quitte à s’en plaindre par la suite qui plus est), et à voir les autres comme des envahisseurs alors que l’homme a par essence besoin de contacts : ce phénomène relativement récent est aussi lié à notre mode de vie…

Crois toujours au fait que l’univers tout entier conspire à te faire du bien. Par conséquent, si tu crois que chaque expérience est là dans le but de t’être bénéfique ou de t’enseigner quelque chose de valeur cela va te permettre de pouvoir vraiment aller de l’avant sans te bloquer puis ressasser les choses comme si c’était le début de la fin.

Imagine simplement si tu avais l’air, chaque jour, de croire que tout conspire à te faire du bien, comme ta vie serait dorénavant bien plus positive, optimiste et étonnament…bien plus joyeuse !

Quel est votre profil Ayurveda ?

7 habitudes que tu peux commencer immédiatement !

Habitude numéro 1 : Règle des 10x10x10 à retenir.

Dès que tu te sens mal par rapport à quelque chose,
pose-toi ces trois questions :

Est-ce que cela comptera encore pour moi après 10 jours ?

Est-ce que cela comptera encore pour moi après 10 mois ?

Est-ce que cela comptera encore pour moi après 10 ans ?

Si tu réponds “non” à 2 de ces 3 questions, alors cela ne vaut pas ton temps.

Habitude numéro 2 : La règle du 1% pour s’améliorer.

Choisis n’importe quel domaine de de ta vie où tu souhaiterais t’améliorer. Prends-en cinq de préférence. Agis immédiatement et améliore-toi, chaque jour, de 1%, jusqu’à ce que tu deviennes la meilleure version de toi même. Dans un an, tu seras bien meilleur. Dans deux ans, tu te seras encore amélioré…donc je te laisse imaginer.

Dans 5 ans, tu seras 2 fois meilleur sinon plus que tu ne l’es actuellement. Si ça, ça n’est pas la meilleure version de toi même, alors qu’est-ce que ça peut bien être ?

Habitude numéro 3 : Dis “non” à tout ce qui est négatif.

Éteins ta télé. Désabonne-toi des grands médias. Arrête de suivre les personnes/pages/comptes négatifs sur les réseaux sociaux. Tu réaliseras soudainement que ce monde est finalement un endroit bien meilleur et plus calme que tu ne le penses.

Habitude numéro 4 : Apprendre à pardonner pour soi.

Combien de gens, parmi nous, sont encore en colère ou blessés par rapport à quelque chose qui est arrivé des mois auparavant ? Est-ce que cela t’aide de continuer ainsi ? Bien sûr que non. Concentre-toi plutôt sur ta propre compréhension des choses au lieu de remettre la faute sur ce qui s’est passé. N’oublie jamais que les gens sont bienveillants par nature. Ce sont les situations en elles-mêmes qui sont mal.

Habitude numéro 5 : Sois reconnaissant, chaque jours…

Commence ta journée en étant reconnaissant pour tout ce que tu aimes. Cela pourrait bien être ton corps, tes expériences passées, ta famille ou n’importe quoi. En étant reconnaissant, tu te sens plus positif, plus heureux et plus tranquille. Cela renforce également tes émotions et te rend optimiste. Est-ce que ces choses ne sont pas des ingrédients menant au « succès » ?

Habitude numéro 6 : Rester en bonne santé pour l’énergie.

Pense à ton corps comme si c’était un bébé, cajole-le de la même manière. Ton corps a tant de valeur…souvent, on ne le réalises juste pas. Quand tu parais bien, tu te sens bien. Tu vivras aussi plus longtemps et en meilleur santé. Cela boostera ton niveau d’énergie, ta confiance en toi et devine quoi ? Tu pourrais tout remplacer mais…jamais ton corps !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Habitude numéro 7 : Lis au moins un livre par mois.

Tu aurais besoin de n’importe laquelle de ces règles si tu commençais à lire. Il y a tellement à apprendre des livres qu’une vie complète à lire n’est pas suffisante. Bill Gates lit 6 heures par jour. Warren Buffet lit 600–1000 pages par jour. Mark Zuckerberg lit 2 livres par semaine. Pourquoi est-ce que ceux qui sont sensés avoir « beaucoup appris » et déjà « tout avoir » passent encore autant de temps à lire ?

CONSEIL BONUS :

Ne fais pas plusieurs choses en même temps et fais-le intensément en t’y consacrant à 100%. Soit tu ne le fais pas, soit c’est 100 %. Fais tout ce que tu fais avec passion, et tu réaliseras qu’en faisant cela tu reprendras rapidement ta vie en main…

Voilà j’espère que cela t’aidera à te sentir mieux et à avancer…
de toute façon tu ne peux qu’aller de l’avant,
oui n’oublie pas que le passé,
est déjà derrière toi !

😊

Tout ce qui est derrière nous
et ce qui est devant nous n’est rien,
comparativement à ce qui est en nous…

N'oublie jamais de rêver

😘

à la Une

SOYEZ TOUJOURS POSITIF ET ELIMINEZ LE NEGATIF !

Voyez-vous, les obstacles peuvent être importants…mais comme le dirait si bien Anthony Robins, le fameux coach international et grand entrepreneur, si vous avez des motivations suffisamment plus fortes pour vous pousser à aller de l’avant, vous allez balayer tous les obstacles qui se dresseront sur votre chemin : la motivation et la persévérance sont les clés de votre « succés » !

VOS MOTS
 PEUVENT LIMITER 
VOTRE VIE,

COMME
 ILS PEUVENT
 AUGMENTER VOTRE VIE.

SOYEZ POSITIF 
ELIMINEZ LE NEGATIF!
à la Une

Être, et ne pas juste faire — Dandanjean

Lors d’une conversation récente, une personne me disait que la liberté n’existe pas réellement. J’étais en partie d’accord, car dans notre société je ne peux pas faire tout ce que je veux, et n’importe quand. Toutefois, je peux avoir cet état d’esprit libre et détaché. Une façon de l’illustrer fut lorsque j’ai commencé à méditer. […]

via Être, et ne pas juste faire — Dandanjean

à la Une

Rêver, Oser, Travailler, Persévérer & Ne jamais abandonner…

1185792_709928405725924_540993242_n.jpg

Saviez-vous qu’il est plus bénéfique
de se concentrer sur des choses positives,
que l’on aime faire, que d’être négatif
et de faire des choses négatives ?

Saviez-vous que l’ambition
est mesurable par l’envie réelle,
la motivation, le rêve et la patience.

Croyez-vous que vous être ambitieux ?
Pugnace ? Courageux ?
quand on croit en soi,
sans limites
tel que je le fais,
ou bien d’autres ayant
cet amour pour soi même…

“Quand le vent se lève,
certains construisent des abris,

d’autres des moulins à vents”
Celui qui voit l’invisible,
est capable de l’impossible !”

à la Une

OSER ETRE SOI !

Le temps est venu pour moi
de maintenant tirer un trait sur mon passé…

1557049402366-1973134678.jpg

Etre en paix avec le monde…
et avec soi-même.

Le temps est venu pour moi
de maintenant tirer un trait sur mon passé.

Je choisis de supprimer toute situation,
toutes personnes ne correspondant plus à mon présent,
parce que simplement ma vie a changé.

Mes choix, et ce qui était valable dans le passé
ne l’est plus aujourd’hui dans mon présent.

Je décide de ne plus rien subir…
ni m’imposer ce qui ne me convient plus,
m’agace ou ne me correspond plus.

J’avance libre et responsable de mes choix !

10007430_716333255085439_231448566_n-1740516470.jpg

à la Une

Du chaos naissent les étoiles…

milky-way-1023340_1920Oser être soi…

J’ai moi-même connu cette période
de traversée du désert,
ce sentiment que je n’étais pas moi-même lorsque je faisais des choses,
qui n’étaient pas en accord, avec mes propres convictions.

 Ce moment où je sentais qu’il était temps pour moi,
de passer à un niveau supérieur de ma vie. 

Il suffit de le savoir et de réaliser que cette période, n’est qu’une étape,
c’est un signe qui nous confirme que nous sommes bien,
sur le bon chemin…celui de notre véritable épanouissement personnel.

C’est un passage qui sanctionne une première étape,
un niveau préalable acquis, qui nous conduirait :
vers le parcours suivant…

Parfois, nous avons l’impression d’avoir été précipité dans le désert,
d’y être arrivé sans l’avoir désiré : c’est qu’il est simplement temps pour nous, d’interrompre des rôles, auxquels nous aurions tendance
à nous identifier, pour retrouver notre authenticité, seule compatible,
avec l’exercice de notre véritable mission.

LA TRAVERSÉE DU DÉSERT…
est le début d’un cheminement spirituel, car il faut laisser derrière,
toutes les attaches du passé ou celles qui ne sont plus utiles.

L’acceptation et le renoncement seront nécessaires
pour franchir cette étape, « l’ultime sacrifice »
retrouver le sens du sacré et revenir à l’essentiel.

Des visions nouvelles vont s’ouvrir
pour accéder à des plans supérieurs,
d’où ce vide existentiel qui est la promesse…
d’une grande plénitude et de précieuses révélations.

meditation-1384758__340

Le jour où je me suis aimée pour de vrai

🌿« Quand j’ouvre les yeux,
je me rends compte que je suis petit dans l’Univers.
Quand je ferme les yeux, je me rends compte que j’ai l’Univers en moi. »🙏🌿

Le jour où je me suis aimée pour de vrai,
j’ai compris qu’en toute circonstances, j’étais à la bonne place,
au bon moment. et alors j’ai pu me relaxer.

Aujourd’hui je sais que cela s’appelle…
L’estime de soi.

Le jour où je me suis aimée pour de vrai,
j’ai pu percevoir que mon anxiété et ma souffrance
émotionnelle, n’étaient rien d’autre qu’un signal
lorsque je vais à l’encontre de mes convictions.

Aujourd’hui je sais que cela s’appelle…
L’authenticité.

Le jour où je me suis aimée pour de vrai,
j’ai cessé de vouloir une vie différente et j’ai commencé à voir que,
tout ce qui m’arrive contribue à ma croissance personnelle.

Aujourd’hui je sais que cela s’appelle…
La maturité.

Le jour où je me suis aimée pour de vrai,
j’ai commencé à percevoir l’abus
dans le fait de forcer une situation, où une personne,

dans le seul but d’obtenir ce que je veux,
sachant bien que ni l’autre ni moi-même ne sommes prêts
et que ce n’est pas le bon moment…

Aujourd’hui je sais que cela s’appelle,
Le respect.

Le jour où je me suis aimée pour de vrai,
j’ai commencé à me libérer de tout ce qui n’était pas salutaire,
personnes, situations : tout ce qui baissait mon énergie.
Au début, ma raison appelait cela de l’égoïsme,

Aujourd’hui je sais que cela s’appelle…
L’amour propre.

Le jour où je me suis aimée pour de vrai,
j’ai cessé d’avoir peur du temps libre, arrêté de faire de grands plans,
et j’ai abandonné les méga-projets du futur…

Aujourd’hui je fais ce qui est correcte, ce que j’aime,
quand cela me plait et à mon rythme.

Aujourd’hui je sais que cela s’appelle,
La simplicité.

Le jour où je me suis aimée pour de vrai,
j’ai cessé de chercher à avoir toujours raison, et je me suis enfin
rendu compte, de toutes les fois où je me suis trompée.

A ce moment là j’ai découvert ce qu’est,
L’humilité.

Le jour où je me suis aimée pour de vrai,
j’ai cessé de revivre le passé et de me préoccuper de l’avenir.

Aujourd’hui je vis au présent, là où toute la vie se passe.
Aujourd’hui, je vis une seule journée à la fois.

Et je peux donc profiter de ce sentiment…
La plénitude.

Le jour où je me suis aimée pour de vrai,
j’ai compris que ma tête pouvait me tromper et me décevoir.

Mais si je la mets au service de mon coeur,
elle devient une alliée très précieuse !

TOUT CECI, C’EST L’AMOUR DE SOI ET LE SAVOIR VIVRE.

Nous ne devons pas avoir peur de nous confronter,
Du chaos, naissent les étoiles…

 

 

Si j’ai bien appris quelque chose pendant ces moments
où j’écoutais mon coeur et sentais mon âme…

C’est qu’être seul(e) vous permet de vous retrouver,
de découvrir la magie si merveilleuse que chacun de nous
possède au fond de lui en tant qu’être humain.

Et je vous invite à vous aventurer vers l’inconnu,
si vous ne l’avez pas encore testé et à explorer
la valeur du silence avec vous-même.

Sans rien d’autre !
Vous et seulement vous… ❤

img_20181229_1339511275908139.jpg Continuer à lire … « Du chaos naissent les étoiles… »

à la Une

Manifester la vie que vous souhaitez ? |Partie 2

Femme qui tend les bras vers le ciel

Coucou chers tous me revoilà  !

J’espère que tout se passe bien pour vous aujourd’hui…
Si ce n’est pas le cas, ceci vous fera changez d’avis.

Vous vous rappelez ou probablement pas
que j’avais déjà traité dans un précédent article,
d’une grande partie de ce vaste sujet
que j’avais décidé de diviser en deux.

Nous allons donc aujourd’hui aborder la seconde partie,
et un premier point qui me paraît plutôt essentiel.

QUI SOMMES NOUS
?

Seriez-vous juste constituer d’une enveloppe charnelle ?
Lorsque cela peut vous arrivez d’être seule,
n’entendez-vous pas régulièrement une voix intérieure ?

 Mais je pense que vous connaissez déjà la réponse…
Nous pourrions donc en conclure, que votre corps est habité !

😉

OU TOUT SIMPLEMENT QUE BIEN AU DELÀ DE CE CORPS, IL Y A UNE ENERGIE ET UNE CONSCIENCE, QUI CONTRIBUE A CONSTITUER TOUT VOTRE ÊTRE…

2 ème partie

Une énergie, une conscience, un être.

Employez des affirmations qui ont un sens pour vous, peu importes qu’elles ne soient pas comprises de tous les autres…

Les rêves sont des visualisations de la pensée…si vous prenez l’exemple de ceux générés par notre subconscient, ils peuvent être merveilleux, bizarres ou tourner en cauchemar donc partir dans tous les sens. Pour « dompter vos rêves », je vous conseillerais donc de mettre en place puis de cultiver les points ci-dessous :

Commence là où tu es...

1. DEVENIR PLUS DISCIPLINE

Vous venez de réaliser par conséquent que lorsque vous avez un rêve (ou vision), il vous faut un guide afin de vous orienter et les réaliser.

Sans cela vous n’y parviendrez pas ! D’où la nécessité d’élaborer un plan qui vous aidera à matérialiser cette vision que vous aurez clarifiée et détaillée point par point afin d’atteindre avec davantage de certitude votre but.

Pour s’astreindre à une certaine discipline, il faudra enseigner à votre cerveau les raisons pour lesquelles il doit atteindre cet objectif : quelle est votre motivation ?

Etablissez des rituels (nouvelles habitudes), qui vous pousseront à mettre en oeuvre ce plan. C’est bien connu :

« La volonté ne dure pas, mais les rituels peuvent durer toute une vie ! »

L’auto-discipline représente une réelle qualité de vie et ceux qui parviennent à la suivre seront généralement ceux qui réussiront le plus à réaliser leurs ambitions et leurs rêves..peu importes où vous êtes, commencer maintenant.

Les bonnes intentions sont des chèques sans provision

2. PRENEZ DES RESOLUTIONS <<TOUS LES JOURS>> DE VOTRE VIE.

Lorsque vous décidez réellement d’opérer un changement dans votre vie, (que ce soit pour votre vie personnelle, pour votre poids, dans vos relations ou dans votre vie professionnelle), c’est à ce moment là que les choses vont alors pouvoir commencer…

3. NUL BESOIN D’ATTENDRE ENCORE LE NOUVEL AN POUR CELA.

La vie ne se déroule pas uniquement au moment où l’année change, elle a lieu chaque jour et durant 365 jours…bref, une année qui se transforme en années :

« Attendre que le calendrier tourne pour commencer à rendre sa vie meilleure est une incohérence, lorsque quelque chose ne va pas vous le ressentez au fond de votre être… »

4. SI VOUS SOUHAITEZ UN CHANGEMENT : NE VOUS CONCENTREZ PAS SUR LES RESULTATS MAIS FOCALISEZ PLUTOT SUR LES MOYENS A METTRE EN OEUVRE.

  • Les rituels
  • Les routines
  • Le bon état d’esprit
  • L’organisation du temps…
  • Vos relations avec les autres
  • Patience, motivation, détermination

En somme, tout ce que vous véhiculerez dorénavant…
et qui  pourra vous emmener 
petit à petit,
vers la réussite de votre projet.

Réussir c’est aussi inspirer les autres…
La plus grande aventure
que vous pouvez entreprendre c’est
DE VIVRE LA VIE DE VOS REVES !
Oprah Winfrey

5. SORTEZ DE VOTRE ZONE DE CONFORT. 

La plupart des gens se plaignent d’une situation ou s’en contente au pire, sans essayer d’envisager les choses autrement en faisant un virage à 180° pour en sortir ou même simplement oser le changement, cette fameuse routine qui finalement tue petit à petit : osez sortir des sentiers battus…Partez à la découverte de contrées inexplorées, en dehors de votre zone de confort.

6. SUIVEZ VOTRE INTUITION ET FONCEZ !

Dominez cette peur qu’il y a en vous et vous aurez franchi l’étape la plus difficile :

Quand vous faites ce cheminement, s’il vous arrive de vous tromper en cours de route : changer le plan A, déployez le plan B.

img_20190129_110507-1340047696.jpg

La réussite favorise les audacieux. C’est ce chemin que vous craignez qui contient les clés de votre « liberté » et de votre épanouissement…

Le rêve d’hier peut devenir l’espoir d’aujourd’hui et la réalité de demain.

Oublions le nouvel an et nous allons prendre maintenant
cette nouvelle résolution de vie :

Celle d’être pleinement et authentiquement vous même !

On dit que la plus grande tragédie ce n’est pas que les gens
visent trop haut 
et manquent leur cible…

MAIS SURTOUT QU’ILS VISENT TROP BAS ET TOUCHENT !

Votre statut social n’est pas important,
le niveau où vous pensez être vous emmènera
au top de vos capacités.

Vivre Au Moment Présent :
<<Ce n’est pas d’où vous venez qui compte,
mais où vous voulez allez !>>

Textes-de-raphael-romero-papier-fabrique-a-la-feuille-avec-inclusion-feuillages-Savoir d'où tu viens (1)

VOTRE RENAISSANCE

à la Une

La valeur de la vie

TOUT HOMME EST SOUVENT TIRAILLE ENTRE DEUX BESOINS…

sunset-3689760_1920

Tout homme est tiraillé
entre deux besoins.

Celui de la pirogue,

c’est à dire le besoin du voyage,

ce besoin de l’arrachement à soi-même.

Le besoin de l’arbre, c’est à dire de l’enracinement,

et le besoin de l’identité. Et les hommes errent constamment

entre ces deux besoins en cédant tantôt à l’un et tantôt à l’autre.

Jusqu’à ce fameux jour où ils finissent enfin par comprendre,

que c’est avec ce même arbre que l’on fabrique la pirogue…

(Mythe Mélanésien de l’île de Vanuatu)

arthur-poulin-96074-unsplash

La valeur de la vie
n’est pas dans sa longueur
mais en son usage.


Le sourire ajoute

de la valeur à ton visage,


L’amour ajoute

de la valeur à ton coeur…


Le respect ajoute

de la valeur à ton attitude.

Continuer à lire … « La valeur de la vie »

à la Une

La liberté d’être soi…

img_20180901_171758.jpg

Patrick Collignon | TEDX Talks

* * * * * * * * *

à la Une

Demain est une page blanche…

images (2)


Quelque soit notre passé,

la manière dont nous avons construit notre vie…

(ou que d’autres l’on construite pour nous), 

demain reste une feuille blanche.

Que l’on ait vingt ans,

quarante ans ou quatre-vingt ans,

que le temps qui nous reste à vivre sur cette terre,

se chiffre en mois, en années ou en décennies…

Chacun a encore la possibilité,

Continuer à lire … « Demain est une page blanche… »

à la Une

Tu veux un monde meilleur ?

sun-3726030_1920

Initie le changement que tu veux voir dans ce monde…

Tu veux un monde meilleur, plus fraternel, plus juste ?

Eh bien commence à le faire : qui t’en empêche ?

Fais-le d’abord en toi…puis autour de toi,

Battis-le avec tous ceux qui le veulent…

Inspire au mieux ceux qui croient.

insuffle tes meilleures pensées,

ces bonnes vibrations qui

peu à peu grandiront…

Peace and love !

Continuer à lire … « Tu veux un monde meilleur ? »

à la Une

Soyez maître de vos choix !

mothers-day-4072965_1920.png

C’est votre vie, nous choisissons notre destinée…

Certains choix que nous faisons,

ont des répercussions sur le long terme…

Ne vous laissez pas influencer par les autres;

Soyez toujours maîtres de vos choix et de vos propres décisions,

car la vie est bien trop courte pour vivre une vie dictée par les autres,

pour les autres, une vie que vous n’aimez pas,

ou une vie qui ne vous ressemble pas…

Mais sachez que parfois pour égayer votre vie,

il faut aussi mettre un brin de folie ! 😘

love-4060799_1920

Agréable journée

Yolla M.

Continuer à lire … « Soyez maître de vos choix ! »

à la Une

Vous êtes résolument la seule personne à être « responsable »de votre propre| façon de réagir !

man-1783707_1920

Vous êtes le seul responsable de vos réactions,
par rapport à ce que l’on pourrait vous dire…

Prenons un exemple : Quelqu’un qui vient de finir ses études et qui a son diplôme. Il veut à présent commencer à travailler. Mais bien avant qu’il finisse ses études on lui disait que dans le monde actuel, étudier c’est perdre son temps parce que la plupart de ceux qui ont étudiés sont des chômeurs, il n’y a pas de boulot, ce n’est même pas la peine de chercher, vu que tu n’en trouveras pas de toute façon !

Il va considérer ces paroles comme des vérités universelles et ça deviendra avec le temps de véritables croyances qui le freineront dans sa lancée.

D’abord il accordera maintenant beaucoup moins d’importance à ses études et même s’il obtient un diplôme il va alors s’imaginer qu’il n’est pas bien formé et qu’il sera donc très difficile d’employer quelqu’un qui n’est pas « suffisamment  formé ».

Et même s’il a une bonne formation, il sait déjà dit que c’est difficile de trouver un emploi parce que c’est ce que l’on a programmé auparavant dans son cerveau. Il va donc soit abandonner sa recherche d’emploi ou soit il va galérer plusieurs années car il s’est dit qu’il n’arrivera pas à obtenir le poste qu’il convoite.

Dans cette configuration, tous les actes qu’il mettra en place seront des actes qui ne feront que lui rendre la tache difficile. Le seul mot qui va désormais raisonner dans sa tête sera le mot difficile, donc il ne rencontrera que des situations difficiles.

Nous le savons tous, comme décrit dans cet article : MAUVAISES « ENERGIE » : DITES STOP ! >SE LANCER ? OSEZ FAIRE, OSEZ –-> PRENDRE DES RISQUES…, si vous croyez avant même d’avoir entrepris des actions qu’une situation est difficile, ça deviendra difficile pour vous. Or, s’il avait eu la certitude qu’il est facile ou au moins, qu’il est possible d’avoir un boulot même si c’était difficile, il aurait agi de tel sorte qu’il obtienne son boulot. L’espérance et la détermination l’auraient orienté vers la bonne direction et guidé les actions qu’il aurait finalement pu entreprendre pour y arriver.

Imaginez une personne qui pense que tout le monde est amical. Elle émettra une quantité de messages positifs, elle sera amicale et souriante envers son entourage, elle sera gentille et aimable, agira en fonction de cette pensée qu’elle a et l’on peut donc même considérer que, vraisemblablement, son environnement lui donnera raison…les gens vont l’aimer et tout le monde sera également amical envers elle.

Tandis que si cette même personne avait pensé qu’elle avait affaire à des gens fourbes et mauvais, dans ce cas, elle se serait comportée sans même s’en rendre compte, de façon à provoquer leur hostilité et leurs comportements désagréables.

Il est évident que nous produisons inconsciemment les preuves de la justesse de nos propres croyances, ainsi que des pensées (positives ou négatives) qui nous animent.

Tous vos actes ressemblent à vos croyances et vous obtiendrez toujours les résultats qui ressemblent à vos actes. A partir du moment où nous apprenons à maîtriser nos pensées, nous serons alors en bonne voie pour résoudre toutes nos difficultés.

Donc vous allez arrêter immédiatement de rejeter la faute sur Dieu ou encore les autres si vous êtes malheureux ou n’arrivez pas à réaliser vos rêves, car c’est seulement en adossant la responsabilité de ce qui vous arrive que vous aurez alors le pouvoir de changer la donne et que vous arriverez enfin à atteindre les objectifs que vous vous serez fixés pour vous mener à votre épanouissement personnel…

Pour cela, il suffira que vous changiez la façon dont vous pensez et interprétez les choses, puis de décider d’agir désormais autrement : ET SI NOUS CULTIVIONS DE MEILLEURS « HABITUDES » ?

Dites vous que si vous êtes pauvre ou malheureux c’est de votre faute, si vous n’obtenez pas l’argent, la voiture, ou la femme de vos rêves c’est de votre faute; mais puisque c’est de votre faute n’est-ce pas, eh bien si vous voulez vraiment améliorer votre vie, vous allez donc faire tout ce qui est en votre pouvoir, pour vous en sortir…

Comme le disais un religieux un jour : n’accusez pas dieu de ce qui vous arrive car il vous a bien dit qu’il vous donne ce que vous lui demandez. C’est ce que vous méritez.

Les circonstances extérieures ne sont donc pas la cause de ce qui nous arrive mais l’effet et la conséquence de nos pensées, de nos sentiments, de nos actions en quelque sorte et de ce que nous demandons du fait de ces même actions répétées.

Je vous garantis que si vous adoptez cette façon de penser, vous multiplirez vos chances de pouvoir changer rapidement et efficacement. Ce n’est pas facile de croire à cette idée, mais une fois acceptée, c’est toute votre vie qui va ensuite s’améliorer.

Aujourd’hui tout ce que vous devez faire c’est surtout de prendre ce nouvel engagement, Ma déclaration de responsabilité | Mon engagement | face à la vie, envers vous même d’accepter d’être désormais seul(e) responsable de ce qui vous arrive, et que vous allez tout mettre en œuvre afin que votre vie change !

Continuer à lire … « Vous êtes résolument la seule personne à être « responsable »de votre propre| façon de réagir ! »

à la Une

Fais-le quand même !

ball-4030155_1920

Continuer à lire … « Fais-le quand même ! »

à la Une

Pourquoi est-ce si difficile de changer ?

L’être humain à l’instar du jeune enfant préfère la notion de plaisir et de bien-être qu’il tend naturellement à privilégier en restant dans sa « bulle » (association du cocon maternel dans lequel il évoluait), par rapport à celle de l’effort qui lui demande de quitter cette zone de sécurité.

Il y a quelques années en arrière, j’ai eu l’occasion de m’occuper de très jeunes enfants…
et je me souviens d’ailleurs que l’un d’entre eux se mettait à pleurer aussitôt que sa mère avait franchit le seuil de l’entrée.

Cette réaction est selon moi une illustration parfaite, et constitue une des premières représentations de nos peurs :  celle de l’abandon, peur de l’échec, de prendre des risques, peur du jugement des autres…
Or, il s’avère bien souvent que ces craintes ne sont pas fondées.

Si l’on se réfère à la situation décrite ci-dessus, il y avait visiblement une peur cachée derrière cette réaction maintes fois reproduites.
Pourtant, à le voir aujourd’hui, bien des années après, on a vraiment du mal à imaginer que c’était cet enfant qui pleurait à chaudes larmes lorsque sa mère tournait les talons :

ce gentil « petit garçon » s’est mué en un géant de 1.80 m (bien qu’encore adolescent), j’ai eu moi-même du mal à le croire en voyant les chaussures qu’il avait abandonneés à l’entrée lors de sa dernière visite !

Et je peux vous dire que ce n’était pas la personne que j’ai alors connu : il était devenu cette personne très calme, sûr de lui disciplinée dans ses gestes et paroles.

Pourquoi diable est-ce que je vous ai parlé de tout cela ? En faite, c’est que cette petite anecdote m’a fait penser que parfois certaines personnes peuvent grandir façonnées négativement par les différents événements de la vie : ce qui était loin d’être son cas;

Tandis que d’autres arrivent à se construire sereinement malgré cet environnement où ils n’ont pu profiter de la représentation typique du couple : en effet, ce jeune homme ayant évolué dans un foyer où il n’a pu bénéficier que du schéma maternel…

Qu’est-ce qui selon vous pourrait bien différencier ces deux types de personnes ?

On serait tenté tout de suite de dire l’éducation qui leur a été donnée,
ce qui est en somme une vérité très probable…mais à bien y réfléchir, cela n’est finalement qu’un élément de réponse.

Nous avons tous connu ou entendu parlé de ces personnes, voire des enfants de stars qui même élevés dans un milieu dit favorable, sont  pourtant amenés à se rebeller et font ou vont paradoxalement complètement à l’opposé en faisant le pire (par esprit de contradiction pourrait-on penser); mais cette attitude cache souvent en réalité bien autre chose : le désir d’attirer l’attention sur elles ou celui de s’affirmer en tant qu’adulte.

Tout ceci pour dire que si nous analysons le fond des choses,

Notre façon de réagir face aux événements est donc l’élément le plus déterminant pour notre vie future…et ce qui est primordiale, c’est ce que nous faisons d’une part, de ce qui nous a été donné et d’autre part, de nos expériences vécues.

En effet, la stabilité émotionnelle ne vient pas à proprement parler des circonstances extérieures, mais bien de la façon dont vous réagissez à ces phénomènes extérieurs.

Le bouddhisme vous encourage à répondre à tous les événements avec sérénité. Il est conseillé d’apprendre aux enfants que les choses sont ce qu’elles sont et qu’ils peuvent ainsi renforcer leur rôle sur leur évolution en acceptant cet état de fait.

D’un autre côté, beaucoup de gens se contentent une fois devenu adulte, soit de suivre le mouvement, dictée par la société (il faut faire des études etc…) sans s’interroger sur ce à quoi ils aspirent vraiment dans leur vie…

Et bien souvent, une fois arrivé au milieu de cette vie, il leur arrive de se rendre compte enfin qu’ils se sont trompés de voie ou ne sont pas satisfaits de ce « choix », si il en est un…

La question qui se pose est de savoir que faire à ce moment là ? Continuer durant des années sur la même voie ou se décider à opérer un changement de vie ?

Selon moi, le meileur parti à prendre serait d’adopter les principes énumérés ci-dessous :

Young Woman blowing colorful confetti at the beach in slow motion

***

1. Etre honnête envers soi-même

Il nous faut admettre que la majorité d’entre-nous avons un grand désir de changement arrivé à ce stade de la vie.

Seulement, nous nous laissons bien souvent dominés par ces fameuses peurs.

La plupart des gens ont beaucoup d’idées reçues ou imposées quant au fait de changer d’emploi, de vie, de lieu, de compagnon etc…

Or, il en va bien souvent de notre salut et de l’aboutissement de nos rêves qui sont l’un des principaux moteurs de nos vies.

***

2. Le concept du mouvement. 

Dans la culture occidentale, la plupart rejettent l’idée que les choses sont en constante évolution et se complaisent dans leur routine, l’habitude, ou le confort…

Mais il y a une grande sagesse dans la notion bouddhiste selon laquelle tous les concepts sont en perpétuel mouvement, et fluctuent par conséquent dans le temps.

Il est aussi judicieux d’apprendre aux enfants que le changement est naturel et que la meilleure façon d’appréhender la vie est d’être reconnaissant pour chaque jour qui passe, parce que chaque jour est différent et unique.

A CHAQUE JOUR SUFFIT SA PEINE

***

3. Apprendre l’acceptation.

Les bouddhistes savent qu’en raison de l’impermanence, une anxiété sous-jacente existe toujours. C’est une émotion normale que chaque être humain ressent et la souffrance se dissipe une fois que vous la reconnaissez et l’acceptez.

Il vaut mieux apprendre aux enfants que l’anxiété est une expérience normale en tant qu’Être vivant dans un monde qui bouge sans cesse, et qu’il est tout à fait possible de  surmonter positivement cette état d’esprit.

***

4. Accueillir et gérer ses émotions.

N’ayez pas peur d’éprouver, exprimer votre colère et surtout votre joie !

Le bouddhisme encourage à prêter attention aux fluctuations de la vie. Pour cette raison, il considère que les émotions ne sont pas «bonnes ou mauvaises» mais sont des messagers qui informent sur votre disposition spirituelle en fonction des circonstances du moment.

Il est important d’apprendre aux enfants à traiter leurs émotions de façon la plus naturelle, et de les vivre jusqu’à ce qu’elles passent.

***

5. Favoriser l’émergence de soi.

De nos jours, les parents sont stygmatisés et cherchent à sur-protéger instinctivement leurs enfants de la vie. Cependant, quand les enfants font leurs propres expériences, ils sont plus aptes à résoudre les difficultés personnellement et construisent leur résilience face aux aléas de la vie, sans se sentir débordés. Tout ce qu’il risque de leur arriver de mieux, c’est de découvrir la vie et de révéler leurs aspirations…

L’enfance passe, la jeunesse la remplace, la vieillesse prend sa place, la mort les ramasse mais seuls les souvenirs restent à leur place.

Aimer c’est aussi laisser la liberté d’être et d’oser : si vous garder vos enfants dans un nid douillet afin de les protéger des obstacles sur leur chemin, plutôt que de les encourager à faire leurs propres expériences, cela ne leur donnera pas l’occasion de s’adapter à la réalité

Mais dans le cas contraire, l’opportunité leur sera offert de pouvoir forger leur propre caractère et de renforcer leur capacité à faire face à la difficulté et à leurs choix.

A bientôt,

Yola M.

😘

à la Une

Comment acquérir l’autodiscipline ?

LE POUVOIR DES HABITUDES

L’AUTO-DISCIPLINE : L’INGREDIENT SECRET DE LA RÉUSSITE ET DU « SUCCES »…

C’est l’habileté de vous faire faire ce que vous êtes censé faire, quand vous etes censé le faire que vous en ayez envie ou pas.

7 CLES POUR DEVELOPPER VOTRE AUTO-DISCIPLINE.

  1. CLARIFIER SES OBJECTIFS
  2. CONCEPTUALISATION
  3. LA VISUALISATION
  4. FAIRE DES SACRIFICES
  5. ALLIER UTILE / AGREABLE
  6. ELIMINER LES DISTRACTIONS
  7. EVALUER SON QUOTIDIEN

Continuer à lire … « Comment acquérir l’autodiscipline ? »

à la Une

Vivre au présent

Le bonheur est là, à notre portée. Il ne se trouve pas dans l’avenir, ni dans le passé, mais dans le présent…

téléchargement (2)

Le bonheur est là, à notre portée.

Il n’est ni dans l’avenir, ni dans le passé, mais dans le présent.

Cessons d’attendre que le bonheur nous arrive et allons jusqu’à lui ; apprécions ce que nous avons à défaut d’avoir ce que nous souhaitons.

Ce qui est important, c’est que nous soyons bien dans notre peau.

Soyons les artisans de notre bonheur, agissons et vivons pleinement chaque jour de notre existence.

Si tu es déprimé, tu vis dans le passé. Si tu es anxieux, tu vis dans le futur. Si tu es en paix, tu vis dans le présent.

Être aimé profondément par quelqu’un vous donne de la force.
tandis qu’aimer profondément quelqu’un vous donne du courage.

Là où il y a l’amour, il y a la vie.

Mahatma Gandhi

Avoir de l’amour dans le coeur, aimer et être aimée pour soi.

Cela vous donnera davantage confiance en vous et vous aidera à affronter plus sereinement les aléas de la vie….

Evitez de nourrir des idées négatives mais privilégier le bien et l’amour.

Privilégiez le bien en le semant autour de vous.

Le bien pour l’amour de tous ceux que nous chérissons au plus profond de notre être, afin qu’il ait davantage confiance en eux à leur tour;

Et ne l’oublions pas surtout,

LE BIEN POUR L’AMOUR DE NOUS MEME.

Pour vivre heureux,
il faut s’habituer à faire ce qui vous rend heureux.

La vie est une oeuvre
que l’on crée à chaque instant.

« N’oubliez pas que votre bonheur dans la vie ne dépend pas de qui vous êtes, ni de ce que vous faites mais de la manière dont vous appréciez et vivez toutes choses même les plus insignifiantes ».

Yola

Ce qui compte, c’est l’intensité d’une vie, pas la durée d’une vie.
Hâte-toi de bien vivre et songe que chaque jour est à lui seul une vie.

Sénèque

Le bonheur est possible;

Mieux vaut aller à sa rencontre que d’en écouter le récit :

“Quand une porte de bonheur se ferme, une autre s’ouvre”

LA VIE HEUREUSE EST…

Celle qui est en accord avec sa propre nature :

Lorsque, attaché au meilleur de soi,

on s’applique de tout son coeur à célébrer

la beauté des êtres et de l’univers.

à la Une

ET SI NOUS CULTIVIONS DE MEILLEURS « HABITUDES » ?

Nous avons souvent de bonnes intentions…

Seulement l’enfer en est déjà rempli : Si l’enfer est pavé de bonnes intentions, le paradis est probablement pavé de mauvaises intentions,
Poil aux intentions !

La vie finalement, ne nous oblige t’elle pas à un devoir de réussite, qu’elle soit familiale, spirituelle, matérielle, honorifique… etc ? D’où l’expression :
« Avoir (ou réussir sa) une Mission de vie ! ».

C’est pour cette raison, que dans notre sphère judéo-Chrétienne, nous fonctionnons avec des lois morales, telles que les vices et les vertus qui sont là, pour nous rappeler en permanence nos qualités et nos défauts quant à nos attitudes dans nos réalisations de choses constructives entourant nos projets.

En somme, des aboutissements divers non seulement pour notre existence mais aussi pour celle des autres. (L’oeuvre Commune).

Pour les autres, c’est le « bazar », le « souk » dans leur vie et parfois même, ils peuvent devenir des perturbateurs, (ne dit-on pas « tu es devenu une épave ? ») dans la vie de ceux qu’ils croisent. D’ailleurs « l’enfer, n’est-ce pas les autres ? » comme le disait Jean-Paul Sartre ?

“Alors, c’est ça l’enfer. Je n’aurais jamais cru…Vous vous rappelez :
le soufre, le bûcher, le gril… Ah! quelle plaisanterie. Pas besoin de gril,
l’enfer, c’est les Autres

Continuer à lire … « ET SI NOUS CULTIVIONS DE MEILLEURS « HABITUDES » ? »

à la Une

QU’EST-CE QUI PEUT AIDER À NOUS RENDRE HEUREUX (SE) ?

img_20190216_221945.jpg

NE CHERCHE PAS LE BONHEUR : CREEZ-LE !

JE PRENDS DES ENGAGEMENTS ENVERS MOI-MÊME ❤ Continuer à lire … « QU’EST-CE QUI PEUT AIDER À NOUS RENDRE HEUREUX (SE) ? »

à la Une

DE LA PENSÉE A L’ACTION

Créez-vous une vie sur mesure

 
TOUT CE QUE VOUS POUVEZ CONCEVOIR  ET ACCEPTER EST A VOUS :
« N’entretenez aucun doute, refusez l’inquiétude, la précipitation et la peur »
Alors que pour certains d’entre nous la réussite passe nécessairement par une situation confortable, pour d’autres réussir sa vie c’est tout simplement connaître le « vrai bonheur » en étant épanouit personnellement, ce qui est alors conditionné par un profond désir d’être surtout aligné avec soi-même : (gagner en harmonie).

Dans tous les cas, pour aspirer à une vie meilleure, cela suppose que nous devions impérativement passer par plusieurs changements dans notre vie : d’état d’esprit, parfois de lieu, et par dessus tout de nos d’habitudes qui sont plutôt ancrées en nous.

Prendre un nouveau départ est une chose accessible à tous, mais cela n’est possible qu’une fois que vous avez déterminé ce que « réussir sa vie » représente réellement à vos yeux, ce à quoi vous aspirez, et à fortiori si vous y croyez vraiment.
Regard visionnaire
Tout le monde a souvent ce rêve enfoui, de réaliser quelque chose de plus grand que lui ou encore d’arriver au point de dépasser ses limites en réalisant par conséquent, quelque chose qui sortirait aussi de l’ordinaire.

Nous essayons bien souvent de faire du mieux que nous pouvons en travaillant pour parvenir à l’accomplissement de nos rêves mais il s’avère parfois que nous n’y arrivons pas, en tout état de cause, pas forcément du premier coup.

La chose que nous ne devons absolument pas faire et que font la plupart d’entre-nous, c’est de céder au découragement et alors d’abandonner aussitôt…il est vrai que changer de vie est une chose qui requiert vraiment une farouche détermination, mais surtout de faire preuve de courage.

Il y a plus de courage dans la plupart des réussites que de réel talent.

Ce qui nécessitera par conséquent une vraie remise en question, qui devra être suivie d’une toute autre organisation…mais aussi de devoir se former, d’acquérir de nouvelles compétences et habitudes de vie, ce qui est alors primordial pour atteindre avec sérénité son but.

Ce qui est primordiale c’est de comprendre que certaines choses (telles que la construction de ses rêves), exige que l’on y consacre du temps pour la simple raison que ce n’est pas juste une idée qui vous vient à l’esprit, certes il faut aussi de cela bien entendu (même avoir une vision), cependant, cette idée va d’autant plus s’accompagner d’un nouveau processus qui entraînera  une véritable révolution, vers la construction de son nouveau moi.

   Femmes qui brandissent des flambeaux
La pensée positive est une perception mentale et émotionnelle qui s’oriente vers le côté lumineux de la vie et qui en attend par conséquent des résultats consécutifs qui auront indéniablement un impacte positif aussi bien sur votre présent que dans votre vie future…

En vous donnant dès aujourd’hui les moyens de changer enfin votre vie tant sur le plan personnel que professionnel, vous aurez l’opportunité de révéler tout votre plein potentiel et de pouvoir être celui ou celle dont  vous avez toujours rêver ! Écoutez votre voie intérieure : là clé du « succès » réside dans votre détermination à adopter désormais une attitude adéquate (le bon mindset), puis surtout dans la mise en place en parallèle de nouvelles habitudes.

Il est donc impératif d’avoir un objectif clair en définissant une véritable stratégie, afin de mieux atteindre les objectifs que vous aurez établis à court, moyen et ne l’oublions pas…à long terme également.

 

« Si vous continuez à faire ce que vous avez toujours fait, vous continuerez à obtenir ce que vous avez toujours eu » : sortir de votre zone de confort, vous incitera à prendre de nouvelles résolutions, puis à faire le premier pas vers ce changement que vous désirez tant voir s’accomplir : à cette condition bien évidemment que vous décidiez fermement de mettre en œuvre tous les moyens adéquats et dans le seul but de converger vers sa réalisation…

Vous souhaitez réellement marcher vers la concrétisation de votre rêve ? Consacrez une bonne partie de votre temps, de votre énergie à imaginer et visionner ce qui est important pour vous, en entraînant votre esprit à focaliser sur cette idée : devenir celui que vous rêvez d’être et dessiner la vie que vous voulez dans le futur, une véritable vie « créée sur mesure ».

En décidant de maîtriser tous les éléments de votre nouvelle vie, vous aurez cette immense satisfaction d’être le créateur de votre propre réalité en dessinant la vie que vous désirez vraiment.

Continuer à lire … « DE LA PENSÉE A L’ACTION »

à la Une

LE SECRET DE LA RÉUSSITE

Allongée sur mon lit, je m’interroge sur la véritable signification à attribuer à ce mot souvent employé : la réussite…

fb_img_154825292759576901179752470.jpg

Couchée sur mon lit je me demandais :

_Quels sont les secrets de la réussite dans la vie ?

_J’ai trouvé la réponse, là, juste sous mes yeux…

📌Le ventilateur m’a dit: sois cool

📌Le plafond m’a dit: vise toujours haut.

📌La fenêtre m’a dit: observe les autres.

📌L’horloge m’a dit: chaque seconde est précieuse.

📌Le miroir m’a dit: réfléchis avant d’agir.

📌Le calendrier m’a dit: ne remets rien à demain.

📌La porte m’a dit: pousse fort pour atteindre ton objectif.

📌Puis le tapis m’a dit: avant tout agenouille – toi et prie.

Et mon coeur m’a dit de partager ce précieux conseil.

💖

Dites-moi ce que ce texte a bien pu éveiller en vous et quelle est votre propre idée de la réussite…

Quelles sont les compétences à mobiliser selon vous pour atteindre ses objectifs ?

👋

A très vite mes readers ! Yola M.

à la Une

Noël un rêve ou un esprit porteur de sens avant tout ?

Votre Noël de rêve est ritualisé : messe de minuit ou célébration spirituelle…

vous recherchez sans doute un supplément de sens et d’âme. Plus que le dîner ou les cadeaux, c’est bel et bien l’état d’esprit de la cérémonie le plus important.

Comme chaque année, nous avons pour coutumes à cette période de nous rassembler dans le but de célébrer ce que nous appelons « le réveillon » : un véritable moment de festivités et tout cela dans la joie, l’amour, le partage, la bonne humeur sur une note spirituelle. 

🎄🎁🎶 🎅

Mais quelle est en réalité la véritable motivation qui se cache derrière l’irrépressible désir de se réunir en cet instant si particulier ?

Votre Noël de rêve est ritualisé : messe de minuit ou peut-être simple célébration spirituelle…

vous recherchez sans doute plus que tout un supplément de sens, mais aussi d’âme (l’esprit de Noël).

Plus que le dîner ou les cadeaux, c’est bel et bien l’état d’esprit de cette cérémonie le plus important.

Prier ou méditer, puis chanter pourraient sans nul doute être aussi au programme des festivités. Intériorité et joie profonde sont les bienvenues pour que votre bonheur soit vraiment au grand complet.

joyeux-noel.jpg
Traîneau dans la nuit étoilée

Il est fondamental pour vous de réinventer un rite qui aurait à la fois une réelle signification, mais plus que tout de l’esprit…

Votre quête de sens, cherche aussi à s’exprimer lors de cette célébration, d’autant plus à une époque où la fête est bien trop souvent associée également à la sur-consommation et donc à une tendance au gaspillage.

Plus encore que votre propre famille, vous cherchez sans doute à convier la « Grande Famille », à votre table, pour une belle célébration : la plus divine qui puisse être…

Voici en perspective de bien merveilleuses promesses de joies à partager, ainsi que tout plein d’émotions palpitantes à vivre ! 

Je vous souhaite donc de passer les moments les plus délicieux et agréables en compagnie de vos proches…et des autres convives s’il y a !

Que cette fin d’année puisse vous rapprocher davantage et ce qui serait fort souhaitable : favoriser (et ça seul l’avenir nous le confirmera), d’éventuelles réconciliations…

fb_img_15456362694654601162515453.jpg

Continuer à lire … « Noël un rêve ou un esprit porteur de sens avant tout ? »

PARFOIS NOUS DEVONS QUITTER CE QUI NOUS TUE…

« Aujourd’hui j’accorderai à chacun la même valeur qui m’a été accordée… »

PARFOIS IL FAUT PRENDRE DES DECISIONS QUI FONT MAL AU COEUR...

LA VIE EST UNE QUESTION DE TIMING ! 🌇⏳🏪  

IMG_20190125_131607

Nous avons tous des rêves...screenshot_20190614-152009-e1574075940251.pngimg_20190129_110507.jpg
IMG_20181230_172111

La vie est un éternel recommencement…

C’est une nouvelle semaine qui commence…

BONJOURUNE NOUVELLE SEMAINE COMMENCE

LA BEAUTE DE LA NATURE

LEGENDE_WEB