Sommeil : 3 semaines suffiraient pour passer de couche-tard à lève-tôt !

© iStock @Deagreez
  • LIFESTYLE
  • SANTÉ

En s’efforçant de se coucher plus tôt et de manger à heure fixe pendant 3 semaines, les personnes se couchant tard peuvent ressentir des effets bénéfiques sur leur santé mentale et leur forme.

Quand il s’agit de sommeil, il n’y a pas de justice ou d’égalité : certaines personnes ont besoin de peu d’heures pour être en forme, tandis que d’autres se sentent encore fatigué après 8 heures, certains n’arrivent pas à dormir quand d’autres peuvent faire des siestes récupératrices de 15 minutes… Et il y a une habitude qui est plus « embêtante » que les autres, c’est celle des couche-tard. Une étude publiée dans la revue Sleep Medicine et citée par The Independent explique en effet que les « oiseaux de nuit » sont en décalage avec le monde du travail (ou les études), mais qu’il est possible de changer leurs habitudes en 3 semaines.

Respecter des horaires de coucher et de repas

Les chercheurs (d’universités britanniques et australienne) ont ainsi étudié le comportement de 22 personnes, dont l’heure de coucher moyenne était de 2h30, et celle de lever à 10h15. Pendant 3 semaines, il leur a été demandé d’avancer leur heure de coucher de 2 à 3 heures, et de ne pas faire de différence entre les jours de la semaine et ceux du weekend. Ils devaient également profiter du soleil le matin, manger leur petit-déjeuner peu de temps après le réveil, manger à heure fixe le midi et ne pas dîner après 19 h. Résultat ? Tous les participants se sont dit moins stressés et déprimés, et plus réveillés dans la journée. Des améliorations en termes de temps de réaction et force physique ont également été notées, tandis que le moment de performance maximale est passé du soir à l’après-midi. Les chercheurs souhaitent désormais trouver le lien entre les habitudes de sommeil et la santé mentale. Affaire à suivre donc…

 

Via : Bibamagazine.fr