Quand je regarde ma vie et sa couleur secrète, j’ai en moi comme un tremblement de larmes…

Résultat de recherche d'images pour "Photo libre de droits d'Albert Camus"
Albert Camus – Quand je regarde ma vie…

« L’homme qui voulait parlé le langage de tous
pour le bien de tous »


Quand je regarde ma vie et sa couleur secrète, j’ai en moi comme un tremblement de  larmes. Comme ce ciel. Il est à la fois pluie et soleil, midi et minuit. Je pense à ces lèvres que j’ai baisées, à l’enfant pauvre que j’ai été, à la folie de vie et d’ambition qui m’emporte à certains moments Je suis tout cela à la fois. Je suis sûr qu’il est des moments où vous ne me reconnaîtriez pas. Extrême dans le malheur, démesuré dans le bonheur, je ne sais pas dire…

Tout s’oublie, même les grands amours. C’est ce qu’il y a de triste et d’exaltant à la fois dans la vie. C’est pour ça qu’il est bon quand même d’avoir eu un grand amour, une passion malheureuse dans sa vie. ça fait au moins un alibi pour les désespoirs sans raison dont nous sommes parfois accablés. Maintenant, je sais. Ce monde, tel qu’il est fait, n’est pas supportable. J’ai donc besoin de la lune, ou du bonheur, ou de l’immortalité, de quelque chose qui soit dément peut-être, mais qui ne soit pas de ce monde.

Ne marche pas devant moi, je ne suivrai peut-être pas. Ne marche pas derrière moi, je ne te guiderai peut-être pas. Marche juste à côté de moi et sois mon ami !

La liberté ce n’est pas l’espoir de l’avenir. C’est le présent et l’accord avec les êtres et le monde dans le présent. La vraie générosité envers l’avenir consiste surtout à tout donner au présent…

                                              Albert Camus, Ma mort heureuse.

Albert Camus

Albert Camus , La Mort Heureuse (1938, publié en 1971)

Le Guide de L’étranger Dans Le Monde Social — Deviant

Shakespeare a déclaré que «tout le monde est une scène et que tous les hommes et toutes les femmes ne sont que des acteurs» et cette qualité de vie théâtrale n’est nulle part plus évidente que dans le monde social. Car le monde social n’est pas et ne sera jamais un monde dans lequel nous nous révélons nous-mêmes.

via Le Guide de L’étranger Dans Le Monde Social — Deviant

Tout changement est difficile au début…

TOUT CHANGEMENT EST DIFFICILE AU DEBUT

DEFINIS TA PROPRE VOIE !

N’ALLEZ PAS LA OU IL Y A UN CHEMIN
ALLEZ LA OU IL N’Y A PAS DE CHEMIN
FRAYEZ VOUS UN PASSAGE
PUIS LAISSEZ UNE TRACE !

Certitude