LES 5 ACCORDS TOLTEQUES : MAITRISEZ LE REVE DE VOTRE VIE…

Don Miguel Ruiz

  1. Que votre parole soit impeccable. Parlez avec intégrité, ne dites que ce que vous pensez. N’utilisez pas la parole contre vous-même, ni pour médire sur autrui. Utilisez la puissance de la parole au service de la vérité et de l’amour.
  2. Quoi qu’il arrive, n’en faites pas une affaire personnelle. Ce que les autres disent et font n’est qu’une projection de leur propre réalité, de leur rêve. Lorsque vous êtes immunisé contre cela, vous n’êtes plus victime de souffrances inutiles.
  3. Ne faites pas de suppositions. Ayez le courage de poser des questions et d’exprimer vos vrais désirs. Communiquez clairement avec les autres pour éviter tristesse, malentendus et drames. A lui seul, cet accord pourrait transformer toute votre vie !
  4. Faites toujours de votre mieux. Votre “mieux” change d’instant en instant, quelles que soient les circonstances, faites simplement de votre mieux et vous éviterez ainsi de vous juger, de vous culpabiliser et d’avoir des regrets.
  5. Soyez sceptique, mais apprenez à écouter. Ne vous croyez pas vous-même, ni personne d’autre. Utilisez la force du « bon doute » pour remettre en question tout ce que vous entendez : est-ce vraiment la vérité ? Écoutez « l’intention » que sous-entend les mots et vous comprendrez le véritable message.

*** *** *** ***

La philosophie Toltèque développe l’idée selon laquelle le monde est un rêve. Une dimension dans laquelle il faut progressivement évoluer. Passer du “rêveur victime” à celui de “rêveur guerrier” (il y ici la notion de rebelle) pour devenir ensuite un “rêveur maître”.

En fait, il y a 2 types de rêves : le rêve collectif (celui de la Planète), et le rêve personnel. Chacun étant interdépendant l’un de l’autre. Le rêve personnel influence directement sur le rêve de la Planète, et vice-versa.

Tout est une histoire de conscience, et de cheminement personnel. L’objectif étant d’apprendre à vivre en conscience. Une notion qui revient souvent (pour ne pas dire en boucle) est la différence entre l’amour conditionnel et l’amour inconditionnel.

Le livre “La maîtrise de l’amour” explique très bien cette différence. On en revient toujours au même problème : l’éducation. On naît en tant qu’être pur à la base. Mais les parents (et/ou la société, l’école, et le système domestiquent l’enfant. « L’éducation » domestique les élèves : tout notre monde tourne autour de cette fameuse domestication.

L’enfant étant innocent, il écoute les conseils de ses proches. Mais surtout, il se soumet à l’autorité de l’adulte. Etant vulnérable, en proie à toute « attaque » éventuelle et sans défense, il écoute et absorbe une énorme quantité de données, puis d’informations.

Le soucis lorsque l’on est gamin, c’est que l’on nous apprend à être de véritables « machines ». On nous implante des algorithmes conditionnels dans le crâne. Sauf qu’un gamin, c’est pas Google. Ce n’est pas un moteur de recherche qui va rechercher la data…

Il prend du “tout venant” et ne fait pas le “tri sélectif” car son cerveau est une véritable éponge. Un enfant a un cerveau tout neuf. Il est donc prêt à intégrer un maximum de données très facilement. Et ces données pourront être ancrées très profondément.

C’est pour cette raison que les 7 premières années de l’enfant
ont un effet décisif sur le restant de sa vie.
Les 5 accords toltèquesREVISITES PAR DON MIGUEL RUIZ
Méditations Quotidiennes
sur la voie Toltèque.

C’est un livre qui invite à la réflexion,
à la remise en question, et à la méditation
(comme son nom l’indique).

 

Personnes hypersensibles

Personnes hypersensibles : 5 réactions qui surprennent les autres


Les hypersensibles sont parfois considérés comme excessifs car souvent ils réagissent de façon exagérée aux situations quotidiennes. Voici 5 réactions de personnes hypersensibles qui peuvent vous surprendre.

  • Elles ne supportent pas la pression, se concentrent dans le calme sur une seule tâche et sont très créatives. Elles sont incapables d’être efficaces et productives sous le stress…
  • Elles fuient les ambiances bruyant et préfèrent le silence. Elles évitent, les trop pleins d’odeurs, de bruits, et cultivent un équilibre intérieur. Elles sont parfois gênées par les moindres détails.
  • Elles réagissent vivement face aux injustices, et sont très empathiques. Elles sont aussi intuitives.
  • Elles sont solitaires et ont besoin de rester seules. elles trouvent la paix et le calme. Elles déclinent les invitations, éteignent leur téléphone…et créent du temps pour elles mêmes.
  • Réagissent vivement aux changements : un mal de tête ou de ventre, avoir faim peut changer leur humeur et leur comportement qui déconcertent les personnes qui les entourent.

J'ai un fort caractère mais je suis quand même hypersensible...

Bisous