Du chaos naissent les étoiles…

milky-way-1023340_1920Oser être soi…

J’ai moi-même connu cette période
de traversée du désert,
ce sentiment que je n’étais pas moi-même lorsque je faisais des choses,
qui n’étaient pas en accord, avec mes propres convictions.

 Ce moment où je sentais qu’il était temps pour moi,
de passer à un niveau supérieur de ma vie. 

Il suffit de le savoir et de réaliser que cette période, n’est qu’une étape,
c’est un signe qui nous confirme que nous sommes bien,
sur le bon chemin…celui de notre véritable épanouissement personnel.

C’est un passage qui sanctionne une première étape,
un niveau préalable acquis, qui nous conduirait :
vers le parcours suivant…

Parfois, nous avons l’impression d’avoir été précipité dans le désert,
d’y être arrivé sans l’avoir désiré : c’est qu’il est simplement temps pour nous, d’interrompre des rôles, auxquels nous aurions tendance
à nous identifier, pour retrouver notre authenticité, seule compatible,
avec l’exercice de notre véritable mission.

LA TRAVERSÉE DU DÉSERT…
est le début d’un cheminement spirituel, car il faut laisser derrière,
toutes les attaches du passé ou celles qui ne sont plus utiles.

L’acceptation et le renoncement seront nécessaires
pour franchir cette étape, « l’ultime sacrifice »
retrouver le sens du sacré et revenir à l’essentiel.

Des visions nouvelles vont s’ouvrir
pour accéder à des plans supérieurs,
d’où ce vide existentiel qui est la promesse…
d’une grande plénitude et de précieuses révélations.

meditation-1384758__340

Le jour où je me suis aimée pour de vrai

🌿« Quand j’ouvre les yeux,
je me rends compte que je suis petit dans l’Univers.
Quand je ferme les yeux, je me rends compte que j’ai l’Univers en moi. »🙏🌿

Le jour où je me suis aimée pour de vrai,
j’ai compris qu’en toute circonstances, j’étais à la bonne place,
au bon moment. et alors j’ai pu me relaxer.

Aujourd’hui je sais que cela s’appelle…
L’estime de soi.

Le jour où je me suis aimée pour de vrai,
j’ai pu percevoir que mon anxiété et ma souffrance
émotionnelle, n’étaient rien d’autre qu’un signal
lorsque je vais à l’encontre de mes convictions.

Aujourd’hui je sais que cela s’appelle…
L’authenticité.

Le jour où je me suis aimée pour de vrai,
j’ai cessé de vouloir une vie différente et j’ai commencé à voir que,
tout ce qui m’arrive contribue à ma croissance personnelle.

Aujourd’hui je sais que cela s’appelle…
La maturité.

Le jour où je me suis aimée pour de vrai,
j’ai commencé à percevoir l’abus
dans le fait de forcer une situation, où une personne,

dans le seul but d’obtenir ce que je veux,
sachant bien que ni l’autre ni moi-même ne sommes prêts
et que ce n’est pas le bon moment…

Aujourd’hui je sais que cela s’appelle,
Le respect.

Le jour où je me suis aimée pour de vrai,
j’ai commencé à me libérer de tout ce qui n’était pas salutaire,
personnes, situations : tout ce qui baissait mon énergie.
Au début, ma raison appelait cela de l’égoïsme,

Aujourd’hui je sais que cela s’appelle…
L’amour propre.

Le jour où je me suis aimée pour de vrai,
j’ai cessé d’avoir peur du temps libre, arrêté de faire de grands plans,
et j’ai abandonné les méga-projets du futur…

Aujourd’hui je fais ce qui est correcte, ce que j’aime,
quand cela me plait et à mon rythme.

Aujourd’hui je sais que cela s’appelle,
La simplicité.

Le jour où je me suis aimée pour de vrai,
j’ai cessé de chercher à avoir toujours raison, et je me suis enfin
rendu compte, de toutes les fois où je me suis trompée.

A ce moment là j’ai découvert ce qu’est,
L’humilité.

Le jour où je me suis aimée pour de vrai,
j’ai cessé de revivre le passé et de me préoccuper de l’avenir.

Aujourd’hui je vis au présent, là où toute la vie se passe.
Aujourd’hui, je vis une seule journée à la fois.

Et je peux donc profiter de ce sentiment…
La plénitude.

Le jour où je me suis aimée pour de vrai,
j’ai compris que ma tête pouvait me tromper et me décevoir.

Mais si je la mets au service de mon coeur,
elle devient une alliée très précieuse !

TOUT CECI, C’EST L’AMOUR DE SOI ET LE SAVOIR VIVRE.

Nous ne devons pas avoir peur de nous confronter,
Du chaos, naissent les étoiles…

 

 

Si j’ai bien appris quelque chose pendant ces moments
où j’écoutais mon coeur et sentais mon âme…

C’est qu’être seul(e) vous permet de vous retrouver,
de découvrir la magie si merveilleuse que chacun de nous
possède au fond de lui en tant qu’être humain.

Et je vous invite à vous aventurer vers l’inconnu,
si vous ne l’avez pas encore testé et à explorer
la valeur du silence avec vous-même.

Sans rien d’autre !
Vous et seulement vous… ❤

img_20181229_1339511275908139.jpg Continuer à lire … « Du chaos naissent les étoiles… »